Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques

Voici 50 ans débutait une importante éruption au Volcan Irazu, situé dans la Cordillera central au Costa Rica.

 

14.03.1963---OAR-SNT.jpg          Irazu - éruption débutante le 14.03.1963 - photo "photo shop" / OAR SNT

 

L’éruption du volcan Irazu débute le 13 mars 1963, avec une série de costa-Rica-295-copie---BD.jpggrandes explosions et l’émission de quantités de cendres, blocs et bombes, sans coulées de lave ; les explosions se succèdent à une cadence rapide, avec des panaches montant à des centaines de mètres de hauteur, parcourus d’éclairs … puis l’activité retombe avec des périodes d’éruptions explosives alternant avec d’autres, plus calmes, d’émission de vapeur.

       L'ancienne rambarde témoigne du bombardement de 1963 - photo © Bernard Duyck 2008


Les cendres se sont déposées principalement le long d’une zone s’étendant du sommet de l’édifice, vers l’ouest et la ville de San José, à 24 km. Ces chutes prolongées vont endommager sévèrement les cultures et plantations de café, et perturber la vie des habitants dans la zone touchée.

 

Irazu 01.1964 - 5 - Los Angeles times

 

Irazu-01.1964---3--Los-Angeles-times.jpg                         Irazu - l'éruption en janvier 1964 - photos Los Angeles Times


Le climax de l’éruption s’est produit de décembre 1963 à janvier1964, caractérisé par l’émission de grandes quantités de scories incandescentes et de cendres, un panache montant à 8.000 mètres en 4 minutes et la montée de magma jusqu’à 100 mètres de la lèvre du cratère.

Pour l’anecdote, les dernières éruptions importantes eurent lieu en mars 63, lors de la visite du président J.F.Kennedy à San José, la capitale.

Entre mai et septembre 1964, des mesures de l’Institut géographique montre une amplitude de l’inflation - déflation de 11 cm.

 

63---wix.cim-dessin.jpgIrazu éruption 1963-65 - cette éruption fut suivie par de nombreuses personnes - dessin d'après photo d'époque / wix.cim.dessin

 

Des quantités substantielles de roches de la paroi du cratère sont repérées dans les cendres, mêlés aux scories et ponces de composition andésitique à olivine. Le creusement progressif des parois de l’évent vont l’élargir de 200 à 525 mètres de diamètre ; la chute de roches dans le magma en explosion stoppe pour un jour ou deux l’éruption, en bouchant l’évent.

 

Cette éruption se prolonge jusqu'au 13.02.1965 et est classée de VEI 3, selon le GVP ; elle produit une succession de pluies de cendres ininterrompues, obligeant les habitants de la vallée à sortir munis d'un parapluie, à déblayer leurs toits pour ne pas qu'il s'effondrent sous le poids de ces cendres.

Les dépôts de cendres furent importants ; mesurés en juin 1964 à 800 m. de l’évent, ils révèlent une épaisseur de près de deux mètres.

A la saison des pluies, les cendres mobilisées par les eaux causèrent des glissements de terrain, des lahars et des coulées de boue. Cartago étant sous la menace permanente de ces lahars, ceci permit aussi à Haroun Tazieff, appelé en consultation, de "croiser le fer" avec les politiques locaux qui refusaient son idée de construire "un barrage anti-lahars" pour protéger la ville. Les cendres emportées par les pluies, en s'accumulant dans le lit du Reventazon,  le firent déborder; cette inondation détruisit des usines et près de 400 maisons.

 

Les dépôts visibles sont stratifiés et on y distingue trois niveaux de ponces correspondant au climax éruptif ; ils permettent de différencier les dépôts faits en saison des pluies de ceux de la saison sèche.

 

Sommet-du-cratere-Irazu--DirkvdM.jpg                         Sommet du cratère actif de l'Irazu - dépôts divers - photo DirkvdM

 

z---costa-Rica-298-copie.jpgIrazu - le cratère actif et son lac acide par un jour brumeux - notez les Gunnera attaqués par les émanations gazeuses - photo © Bernard Duyck 2008.

 

La dernière éruption de l’Irazu date de décembre 1994 (éruption sur le flanc NO de VEI 2).

Le lac acide de l'Irazu est sujet à fluctuations ces dernières années, et à effondrement partiel des parois comme en 2011.

 

29.10.2011-Collapsus-Irazu---F.Chavarria-Kopper.jpgIrazu 29.10.2011 - les trois cratères ( Diego de la Haya et Playa Hermosa à l'arrière-plan) et le collapsus dans le cratère actif - photo F. Chavaria-Kopper

 

Sources :

- Global volcanism Program - Irazú

- The Smithsonian - Nasa Ads - The 1963-65 eruption of Irazu volcano, Costa Rica - by K.J.Murata &al.

- Costa Rica nature.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog