Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu
Pour le week-end, un sujet plus "léger" , une troll d'histoire.

Avec seulement un peu plus de deux habitants par kilomètre carré, l'Islande est un pays vide d'habitants ... mais attention, comme disent les Islandais, la nature toute entière est habitée par le "huldufolk", le peuple caché.

aiguilles-de-Reynisdrangur---Vik.jpg                  Les aiguilles de Reynisdrangur, près de Vik ...
                      en réalité, un groupe de trolls pétrifiés !

Dans un pays où la nature est aussi imprévisible, il est difficile de s'en tenir au rationnel pur. Quand le lit des rivières se déplace de plusieurs dizaines de mètres, pour un oui ou un non, quand de riches pâturages se muent d'un jour à l'autre en étendues de cendres stériles ou en champ de laves fumantes, quand une île apparaît en quelques heures là où il n'y avait que des vagues...on n'est jamais sûr de rien !
Les Voettir, les esprits, sont partout; ils prennent la forme d'elfes, de trolls, et les humains ne peuvent les ignorer.
En Islande, il s'agit d'une chose sérieuse, et peu d'islandais oseraient affirmer qu'ils n'y croient pas ... ils préféreront dire : "je n'en ai jamais vu, mais je sais".
Mont-des-sorciers---troll-Kerlingar.jpgOn peut voir, en campagne rase, des routes effectuer un bizarre crochet que rien ne justifie; les ingénieurs des "Ponts et chaussées" ont joué la prudence et ont choisi de ne pas dynamiter ou déplacer un rocher connu depuis toujours comme étant un lieu habité par un troll.
(photo: au lieu-dit "Monts des sorciers, la piste contourne un gros rocher ... qui n'est autre que le troll Kerlingar - photo au pays des elfes ...)
Avant de bâtir une nouvelle maison à la campagne, on consulte un sage du lieu, qui s'assure que le "peuple caché" n'y verra pas à redire... il existe ici de nombreux alfastadir, "des lieux à elfes". On ne laisse pas les enfants jouer sur les rochers, pas à cause d'un risque de chute, mais pour ne pas déranger les créatures chthoniennes qui vivent à l'intérieur des pierres. En ville, on ne débroussaille pas totalement les jardins pour laisser de quoi s'alimenter aux animaux des elfes.

Un peu de Voettologie (typologie des esprits) :
  • Les elfes ("Álfar") sont à priori les plus familiers. Ce sont des créatures plutôt féminines, aériennes et vaporeuses.
    Ils interviennent surtout dans le domaine de la santé physique et mentale des humains.
    D'après un conte populaire islandais, Dieu demanda un jour à Eve, la première femme, de lui montrer ses enfants. Comme elle n'en avait lavé qu'une partie, elle n'osa pas lui montrer ceux qui n'étaient pas encore lavés. Dieu insista pour les voir tous, mais Eve rougissante lui dit qu'il n'y en avait pas d'autres. Mais Dieu sait tout et il ne se laissa pas abuser par ce mensonge. Il décida alors que ces enfants qu'on ne voulait pas lui montrer auraient une existence éternellement cachée aux yeux des hommes (d'où le nom de " huldufólk ", le peuple caché).
    Les elfes habitent des grottes, des collines, des roches isolées, et la mémoire de ces lieux très respectés se transmet de génération en génération.

  • 642px-John Bauer 1915"Les trolls et la princesse enlevée" - tableau de John Bauer, artiste suédois.

  • Les trolls, catégorie sans doute la plus répandue, sont des êtres aux apparences grotesques, le plus souvent malveillants. Parfois isolés, parfois en petits groupes, ils détestent être dérangés et ils sont toujours prêts à fomenter un " mauvais coup " contre les humains …
    Comme les elfes, ils sont très respectés mais c'est un respect qui se fonde plutôt sur la peur.
    Ils habitent un peu partout dans la nature, souvent dans des lieux inattendus mais que tout le monde connaît.
    Les trolls ont une particularité singulière : ils commettent leurs mauvais coups la nuit, surtout pendant les très longues nuits de l'hiver islandais, mais lorsqu'ils sont retardés et qu'il se font surprendre par le soleil levant, ils sont à tout jamais transformés en pierre !

  • Dans la mythologie nordique, le troll vit dans les buttes (bergtroll). Odin avait du tuer Ymir,le géant dont il était né, pour assurer le règne des dieux et des hommes; les trolls étaient des géants qui avaient surgi du corps d'Ymir. La christianisation de la Scandinavie a fait se diminuer la taille des trolls et altérer  leur réputation : ils sont dorénavant considérés comme des êtres bêtes et naïfs ... et comme elle n'a pas pu éliminer totalement ces croyances populaires, elle a fait du troll un être de petite taille et un monstre satanique. (semblable aux lutins du folklore français).
  • Autre catégorie d'esprits, les "hamingja" et les "fylgja".
    Ces termes sont intraduisibles … il s'agit en quelque sorte de figurations du destin ou d'anges gardiens, non pas pour un individu comme nous le concevrions chez nous, mais plutôt pour une famille ou un lignage.
    Ces esprits tutélaires n'apparaissent que dans des circonstances majeures, pour annoncer un mauvais présage ou au contraire apporter leur protection et leur bienveillance.

  • Enfin, les "afturganga", terme qu'on pourrait traduire par "revenants", sont les plus redoutés. Ce sont des fantômes qui reviennent parfois parmi les humains pour les entraîner dans l'au-delà.
    Ils sont difficiles à démasquer car ils prennent l'apparence corporelle des vivants. Leur point faible cependant (car ils en ont heureusement un) est qu'ils ne peuvent pas prononcer le nom de Dieu ("Guð" en islandais). Ce qui justifie que le prénom féminin le plus répandu en Islande est Guðrún ("Rune de Dieu") : avec un tel prénom en effet, on ne peut pas être interpellée par un " afturganga " !
    Dans les textes anciens et les sagas islandaises, on trouve des récits les mettant en scène. Ces histoires épiques montrent que, pour en venir à bout, il faut les combattre soit par la puissance religieuse d'un exorciste, soit par la force physique d'un colosse humain qui se dévoue pour les affronter en combat singulier, au péril de sa vie et - qui plus est - de son âme.
Source :
-"Au pays des Elfes et des Trolls" : http://pagesperso-orange.fr/saga.gilabert/page_trolls.html
- Revue d'etnologie Française ; "Elfes et rapports à la 
  nature en Islande" - Vanessa Doutreleau.
  http://www.cairn.info/revue-ethnologie-francaise-2003-4-page-655.htm
- "Les Elfes" : http://www.willowheartwicca.com/les%20elfes.htm


 

Commenter cet article

Christian Gilabert 28/03/2010 17:03


Bonjour Bernard,
Nous ne nous connaissons pas, et je suis un peu surpris de trouver cette page issue de mon site, directement reproduite sur votre blog. Certes, vous citez comme source : "Au pays des Elfes et des
Trolls", c'est le titre de ma page, mais cela aurait été sympa de mettre un lien vers mon site et la page en question : http://pagesperso-orange.fr/saga.gilabert/page_trolls.html
Cela dit, mieux vaut tard que jamais : c'est volontiers que je vous donne mon accord à posteriori.

Christian Gilabert
Site http://pagesperso-orange.fr/saga.gilabert/


Bernard Duyck 28/03/2010 17:27


Désolé pour le lien qui "n'a pas pris" ... je l'ai donc mentionné en plus de l'avoir remis.
Merci de votre accord  et de votre bienveillance
Cordialement
Bernard


Articles récents

Hébergé par Overblog