Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

   

Cette photo, prise par le satellite de la Nasa EO-1 / par ALI - Advanced Land Imager- le 24 mars, montre la fissure éruptive (en rouge orangé), les cônes de scories formés par l'action éruptive (zone noire) et le cheminement des coulées dans le canyon de Hrunagil; des gaz s'échappent des cratères à gauche (éruption fissurale), et au niveau où la lave rencontre la couche neigeuse, au centre de la photo (activité phréatomagmatique)

 

fimmvorduhals ali 2010083 - 24.03.10
NASA image by Robert Simmon, using ALI data from the EO-1 team. Caption by Robert Simmon.

Cette image est à mettre en relation avec le schéma de distribution fourni par l'Université islandaise - département des sciences de la Terre, ci-dessous.

lava-flow-2 

                   Schéma Institute of Earth Sciences / Icelandic coast guard
                   La surface couverte par les laves : 0,37 km² le 24.03 à 3 h.

Un schéma explicatif, présenté par un scientifique sur une chaine de télé islandaise (je n'ai malheureusement pas compris son nom) illustre le phénomène éruptif en cours.


Sturkell etal 2009b-14
  Cette coupe schématique illustre le phénomène éruptif - d'après un document
  de 2004 - Erik Styrkell & al. réf.ci-dessous.
  Les intrusions magmatiques de 1994-2004 : en rouge - les glaciers

  en bleu - le dôme rhyolitique et le cryptodôme : en jaune

  - le cheminement de la lave ajouté en orange

  (ce trajet ne reflète que le principe, pas nécessairement aussi direct)


Avertissement de danger par ICE-SAR :

Le « Search and rescue association Landsbjörg” a prévenu que de dangereuses fumes toxiques sont présentes dans la zone entourant le(s) cratère(s) à Fimmvörduhals, où il vaut mieux rester sur les hauteurs et éviter de rester face au vent. La composition chimique des gaz est, outre le soufre, du fluor, du monoxyde et du dioxyde de carbone, gaz inodores et mortels.

Quant au canyon de Hurnagil, il est demandé de ne pas y pénétrer ; le canyon est étroit et des fumées s’y accumulent, les gaz mortels étant plus lourds que l’air y forment un piège mortel.


 Photo de gauche : le canyon de Hrunagil le 25.03 - photo Bj.Brynjolfsson
                              Iceland Revieuw
 Photo de droite : le canyon de Hrunagil envahi par les gaz - photo ruv.is

25.03.10 Bj.Brynjolfssonhrunagil3 - ruv.is





















Sources :
- ruv.is
- Iceland Revieuw 26.03.2010
- Katla and Eyjafjallajökull Volcanoes par :
Erik Sturkell, Pall Einarsson, Freysteinn Sigmundsson, Andy Hooper, Benedikt G. O feigsson, Halldor Geirsson and Halldor Olafsson.

Commenter cet article

Schools René 15/04/2010 17:23



Très bien votre blog, en tant que prof de géo, j'apprécie.


Une petite info, en 1785 le volcan Laki est entré en éruption, très longue, le dégagement de grandes quantités d'aérosols surtout SO2 a entra§iné un refroidissement climatique sur l'Europe
occidentale, chute des rendements agricoles et en 1789, une révolution éclate en France...


Bien à vous


Schools René



Bernard Duyck 16/04/2010 08:38



bonjour et merci d'apprécier le partage de mes découvertes !  votre info sur la ralation entre l'éruption du Laki, les perturbations atmosphériques générant une famine et en dommages
collatéraux la révolution française est bien connue des volcanophiles ... ceci risque de nous arriver, peut-être dans une échelle moindre, avec ce nuage qui fera le tour de la terre modifiant les
conditions atmosphériques de notre été qui risque d'être froid et pluvieux.


Ceci dit, coïncidence : le "virus des volcans" m'a été inoculé, bien invonlontairement, par le prof. de géo de ma fille, il y a une trentaine d'années. En examinant ses cours où il était question
de "tectonique" , terme inconnu pour moi, j'ai commencé à m'y intéresser de façon livresque d'abord; ensuite les films de Tazieff et des Krafft m'ont donné envie d'aller voir cela de près ...
trop tard, les contrées lointaines, l'ambiance particulière et la décharge d'adrénaline que cela suscite ont fait le reste ...une foisatteint, aucun remède !


bonne journée et restez un fidèle lecteur



Articles récents

Hébergé par Overblog