Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

L'activité explosive et la production de cendres ont augmenté hier dans la journée et un nuage foncé surmonte le cratère, qui a été mesuré à 280 x 190 mètres.

La lave est arrivée à 4 km. du cratère direction nord et forme une petite chute de lave tombant de la colline sous le glacier Gigjökull; le front de lave est marqué par l'émanation de gaz bleutés (SO2).

Les images radar montrent un accroissement de la taille des tunnels sous-glaciaires et du cône intracratérique, où des paquets de lave sont projetés à des centaines de mètres de hauteur.

Le glaciologue H.Björnsson estime que la langue glaciaire mettra beaucoup de temps à se remettre de l'éruption : actuellement les quantités de glace qui fondent dépassent de loin les quantités qui se forment annuellement; le glacier avait été "sauvé" par un mini âge glaciaire après la précédente éruption de ce volcan en 1821-23.

Par contre, aujourd'hui les effets du volcan vont se cumuler avec ceux du réchauffement climatique.

 

image-79113-galleryV9-ubow.jpg                     Document AP / der Spiegel non daté. - publié ce jour.


La hauteur du panache était observée hier à 15h30 à 5,8 - 6 km., dérivant en gros vers le SE, et des chutes de tephras sont constatées jusqu'à 80 km. du volcan. Des perturbations aériennes sont possibles sur le nord de l'europe : Ecosse, Angleterre, toujours sans coordination.

 

Le trémor a vu son niveau diminuer ; une dizaine de séismes de magnitude comprises entre 1,4 et 2,2, pour moitié en profondeur, pour moitié à quelques km. de la surface ont été enregistrés.


 

05.05---6h10-IMo.png

                               Localisation des séismes - 05.05.2010 à 6 h.10 - IMO


Update par l'IMO - 05.05 13h 40: intrusion magmatique

 

Une localisation précise des séismes enregistrés depuis le 3 mars montre que la source est d'abord en profondeur (23 km) , puis on assiste à une migration du magma vers le haut. Ceci indique que du "nouveau magma" a été injecté et poussé contre le magma préexistant, causant une différence de pression en surface; des changements horizontaux ont été enregistrés par les stations GPS, dispersées autour du glacier, dans les 48 dernières heures.

La distribution de l'activité sismique dans le conduit d'alimentation pourrait indiquer la localisation de la chambre magmatique, considérée comme se situant à une profondeur de 3 à 5 km. dans une zone où aucun séisme n'a été détecté.

 

T3-2010-1-5may-100505.png

 

         Activité sismique sous l'Eyjafjakkajökull en 04-05.2010 - Documents IMO


- séismes du 3-4 mai : cercles vert et bleu, d'abord en profondeur puis migrant en surface.

- séismes 2009 à 03.2010 : cercles gris

- étoile rouge : origine du séisme de M2,7 enregistré au début de l'essaim qui a précédé l'éruption de quelques heures.

- étoile noire à droite : localisation des fissures éruptives à Fimmvörduhals.

 

 

Sources:

- IMO

- Institute of Earth Sciences

- Iceland Revieuw

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog