Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Selon le rapport de l'IMO - 13.05 à 19 h45:


le panache gris et dérivant SE a atteint aujourd'hui le plus souvent l'altitude de 6 km. , et par intermittance plus de 9 km. Les vents sont calmes au dessus du site éruptif, mais instables au sud de celui-ci, ce qui affecte la hauteur du panache.

Etant donné la couverture nuageuse, seuls la partie supérieure du panache et la partie inférieure du glacier sont visibles durant les vols de surveillance.

Des retombées de cendres plus fines que hier ont été observées dans des fermes proches du volcan.

 

Bien que le panache ait augmenté en hauteur, l'activité est considérée sans changements majeurs. Aucun signe d'arrêt de l'éruption.

 

13-05-A.Sigurdsson.jpg                    Le panache surmonte la couche nuageuse occultant le volcan -       

                                       Photo de A.Sigurdsson ce 13.05.2010 - IMO.

 

 

                                   *                     *                   *                    *                     *

 

Un avis personnel concernant le fait que le volcan ne crée pas trop de perturbations sur l'avifaune.


Un responsable du Flugavernd, une société ornithologique islandaise, relayé par Iceland Review, prétend que l'avifaune n'a pas été touchée par l'éruption.

Comment peut-on prétendre une telle chose, quand les migrations sont en cours pour certaines espèces, que des comptages doivent encore être en cours et les résultats des nidifications non encore connus ? C'est pour le moins "prématuré" !!!

Pour avoir participé en tant qu'ornithologue à des programmes de surveillance de l'avifaune, je peux dire qu'on ne tire pas ce genre de conclusions pendant la saison de nidification ... mais après celle-ci, une fois toutes les données rentrées et analysées. Et ce n'est pas un cas anecdotique d'huitrier-pie nichant sur la cendre qui permet de tirer une quelconque conclusion pour l'ensemble de la population nicheuse.

J'attends donc la fin de saison pour faire le compte des "dommages collatéraux", en espérant que les observations ne soient pas trop perturbées par le volcan !

 

Sources :

- IMO


Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog