Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 En Islande, la vallée de Skaelingar est ponctuée de piliers rocheux, considérés comme autant de projectiles jetés dans la lande par des combattants trolls.

Ce mystère, à l’interprétation satisfaisant les islandais et touristes avides d’histoires fantastiques, vient d’être démystifié par deux chercheurs de l’Université de Buffalo.

 

Skaelingar valley - Tracy Gregg

                    La vallée de Skaelingar - photo Tracy Gregg / Buffalo University

 

Skaelingar valley - bramdamman.nl-copie-1                      Piliers basaltiques dans la vallée de Skaelingar - photo Bramdamman.nl


Ces piliers basaltiques, creux, sont en effet communément retrouvés dans l’océan à quelques kilomètres sous le niveau de la mer, endroit où quand la lave rencontre l’eau sous une pression forte, il ne se produit pas d’explosion violente … mais c’est la première fois que de telles formations sont décrites sur la terre.


Ces piliers de basalte se forment en mer profonde lorsque des colonnes d’eau hyper-chauffées sortent sur le plancher océanique entre les coussins de lave, et refroidissent la roche en fusion en des tuyaux creux en forme de minaret. Ces structures grandissent tant que la lave sort et se maintiennent debout, même après la fin des éruptions lorsque le niveau de la lave est retombé. Ils ont été vus sur la dorsale sous-marine Juan de Fuca, dans la caldeira de l’Axial seamount, connectés entre eux à leur sommet par une coulée de lave encrustée.

 

Axial seamount lava pillars 02 - NOAA Vents Prog.

 Axial seamount caldera - piliers basaltiques de l'éruption de 1998, réunis au sommet par une coulée de lave formant croûte - photo NOAA NEMO

 

Axial seam. - pillars in collapse pit 98 - NOAA NeMo                        Axial seamount caldera - piliers basaltiques - photo NOAA NEMO

 

Ces cylindres creux, hauts pour certains de près de deux mètres et d’un diamètre inférieur au mètre, présentent sur leur face externe des cicatrices : celles-ci ont été formées par des morceaux de lave en croûte flottante qui ont percuté les piliers, lorsque le niveau de la lave a diminué. La peau de ces tours de basalte n’est pas lisse, mais bien noueuse avec des gouttes brillantes. La texture vitreuse suggère un refroidissement et un durcissement rapide de la lave, à un rythme qui est compatible avec les interactions non explosives entre la lave et l’eau, comme au niveau des dorsales océaniques.

 

skaelingar-valley---Rocky--hollow-pillars--likely-formed-wh.jpg             Vallée de Skaelingar - piliers basaltiques creux  - photo Tracy Gregg / Buffalo University

 

 Pour expliquer ce phénomène unique en milieu subaérien, il faut se tourner vers l’endroit et l’éruption qui y a eu lieu : La vallée de Skaelingar, située à ~ 64.0°N, 18.5°W, qui abrite un affluent de la rivière Skaftá, d’une part , et une coulée de lave basaltique mise en place durant les éruptions du Laki en 1783-84 d’autre part.


eldgja_laki_hraun2.gifLa vallée de Skaelingar fut temporairement comblée par une coulée de lave, lorsque l’avancée du gros des coulées descendant  la rivière Skaftá fut stoppée, forçant la lave à s’écouler dans les vallées adjacentes. Après que le barrage dans la vallée de la Skaftá river ait sauté, les laves se sont retirées de ces vallées adjacentes.

 

Les coulées de l'éruption du Laki, en brun


Ces piliers subaériens se seraient formés lors de l’avancée lente de la coulée de lave ( de l’ordre du centimètre par seconde) sur un sol sur-saturé en eau, ou en milieu inondé temporairement, forçant des eaux chauffées à s’immiscer au sein de lobes de lave. Ils ont eu une croissance en hauteur et diamètre, tant que le flot de lave s’est gonflé. Les piliers furent laissé en place par le retrait des coulées. Ces structures reflètent donc une interaction non-explosive entre l’eau et la lave.


La recherche de tels piliers de lave sur des terres proches des océans va permettre aux scientifiques de connaître le niveau antérieur des mers. Grâce à la découverte de telles formations sur d’autres planètes, telles que Mars, on pourra déterminer les endroits où l’eau a été présente dans le passé.

 

Sources :

- Journal of volcanology and geothermal research - Non explosive lava-water interaction in Skaelingar, Iceland and the formation of subaerial lava pillars - by T.Gregg & K.Christle. 

- University of Buffalo - News center - Water and lava, but - curiously - no explosion.

- Les éruptions de 1998 et 2011 à l'Axial seamount / Juan de Fuca ridge -

link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog