Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Le système volcanique du Bardarbunga-Veidivötn, est situé sous la partie nord-ouest de la calotte du Vatnajökull et au nord-ouest du Grimsvötn. Recouvert entièrement par les glaces, il mesure 190 km. sur 28, soit 2.500 km² de superficie. Il culmine à 2010 mètres et est situé à l’aplomb du panache du point chaud islandais.

 

Bardarbunga---funver.jpg      Bardarbunga - subsidence et éruption phréatique (non datée) - photo funver.com


Il est constitué de deux stratovolcans, le Bárðarbunga stricto-sensu couronné par une caldeira de 700 mètres de profondeur et l’Hamarinn, situé au sud-ouest du premier. De ces volcans, s’étirent des ensembles de fissures volcaniques : celles de Veiðivötn et Trollagigar sur cent kilomètres en direction du sud-ouest depuis le Bárðarbunga ; et celles de Loki et Fögrufjöll depuis l'Hamarinn, et orientées respectivement vers le nord-est et le sud-ouest.

Le système de fissures de Veidivötn a été la source d’éruptions majeures à l’Holocène, produisant un volume de lave supérieur à 21 km³. En 870 après JC., une éruption de VEI 4 à Vatnaöldur, au départ d’une fissure de 42 km. de longueur, a produit 3,3 km³ de tephra, formant le couche Landnam, au moment de l’établissement de l’Islande ; au cours de cette éruption,  des explosions phréatiques ont produit des nuées ardentes. La dernière éruption majeure de Veidivötn datée de 1477 après JC, de VEI 6, a produit 2500 Mm³ de laves et 10.000 Mm³ de tephra.

La dernière éruption connue avec certitude est celle de juin à octobre 1910, les dix suivantes entre 1986 et août 2008 n'étant pas confirmées.

 

4-Location-of-Kistufell.png                                      Séismes régionaux de 2009 -


Bardarbunga_2.jpgLe Bardarbunga, vu du Grimsvötn - Photo by Oddur Sigurdsson, 1977 (Icelandic National Energy Authority).

 

 

Début 2011, des scientifiques islandais s'alarment du risque que fait courir une possible éruption du Bárðarbunga, ce volcan étant considéré comme beaucoup plus puissant que l'Eyjafjöll qui a entraîné des perturbations du trafic aérien sans précédent en avril 2010. Cette inquiétude survient après la détection début février d'une augmentation de l'activité sismique sous le nord-ouest du Vatnajökull avec une hausse du nombre de secousses et l'augmentation de leur intensité, le plus puissant atteignant une magnitude de 3,4. En outre, le réseau de sismographes dans ce secteur de l'Islande est jugé insuffisant pour permettre une analyse complète et fiable de la sismologie du Bárðarbunga, ce qui permettrai une détection pertinente d'un trémor, donc d'une éruption. Bien que les hypocentres de ces séismes se trouvent éloignés de la surface, ces scientifiques du département de géologie de l'université d'Islande s'attendent à une éruption sous le Vatnajökull avant la fin de l'année 2011, cette activité sismique étant liée au remplissage de la chambre magmatique.

Quoiqu’il en soit, la position de ce volcan, à l'aplomb du point chaud alimentant le volcanisme, laisse penser que l'activité éruptive pourrait devenir plus fréquente dans un délai géologiquement très court (siècles).

Les jökulhlaups liés aux éruptions affectent les drainages dans toutes les directions.

 

Une dernière vue sur la Vatnajökull , avant d'attaquer la zone volcanique nord :

 

Vatnajokull---reflexions---Dr-Claus.jpg                           " Réflexions" par le Dr Jaus / Flickr.

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Bardarbunga

- Insights into the kinematics of a volcanic caldera drop: Probabilistic finite-source inversion of the 1996 Bárdarbunga, Iceland, earthquake - par Andreas Fichtner , Hrvoje Tkalčić .

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog