Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

La caldeira du Grimsvötn, large de 6 km sur 8, est occupée par un lac intra-glaciaire créé par l’action géothermique du volcan. Grimsvötn , en islandais « les lacs masqués », doit son nom à ce lac.

Ce lac se vidange tous les 5 à 10 ans, en formant des jökulhlaups dans la plaine de Skeidararsandur, sur le côte SO. de l’Islande.


Hormis l’éruption de 1783-85, concomittante à celle de Lagagigar, il est impossible de lister les éruptions du Grimsvötn, qui ont lieu à peu près tous les 10 ans de 1619 à 1972. Les plus importantes du 20° siècle sont datées de 1902, 1922, 1933, 1934, 1938, 1945 et 1954. Une éruption s’était produite en 1983-1984, mais il n’y avait pas eu à l’époque de jökulhlaup.


L’éruption sous-glaciaire de 1996 fut bien suivie : le 29 septembre, un séisme de magnitude 5,4 ébranle le Vatnajökull, suivi par un trémor intense. Le matin du 1° octobre, un survol permet d’observer une dépression dans le glacier, entre le Bardarbunga et le Grimsvötn ; elle s’approfondit dans la journée pour former un allongement NNE-SSO.


Grimsvotn---subsidence-01.10.1996---R.Axelsson.jpg

Subsidence en cuvette sur la calotte glaciaire au niveau du flanc nord du Grimsvötn - 01.10.1996 - photo R.Axelsson /GVP

 

Une éruption fissurale est en cours, appelée éruption de Gjälp, affectant une zone longue de 6 à 9 kilomètres. La surface de la glace surmontant la caldeira du Grimsvötn, à 15 km. de la fissure, commence simultanément à s’élever ….les géologues interprètent ce phénomène comme la preuve que de grandes quantités d’eau de fusion viennent se déverser dans la caldeira en cheminant sous le glacier.

 

IMO---1996.png                       Emplacement de la fissure éruptive - carte Icelandic Met Office /GVP

 

Gjalp-96.jpgeruption de Gjälp / Grimsvötn - panache de vapeur 02.10.1996 - photo Institute of Earth Sciences.


Le 2 octobre, un lac s’est formé sous le glacier et de puissantes explosions de type surtseyen jaillissent du lac et un panache de cendres et de vapeur atteint plusieurs milliers de mètres d’altitude. Une ride palagonitique s’érige, qui atteindra localement 300 m. de hauteur et s’étendra sur 7 à 8 km.


Le jökulhhaup attendu et redouté, après l’éruption,  débute le mardi 5 novembre 1996 vers 8h30 locales. Il fut précédé la veille, vers 21h30, d’un trémor au niveau de la caldeira du Grimsvötn (à 50 km du point de sortie de la crue glaciaire du Vatnajökull ).
Le débit de l’eau glaciaire augmente le 5 novembre d’un facteur 100 en quelques heures, dépassant les 20.000 m³/sec. puis atteignant, à son maximum, vers 23h, 45.000 m³ /sec., pour retomber le lendemain, vers 12h, à 6.000 m³ /sec., annonçant ainsi la fin du jokulhaup.
Cette crue glaciaire, la plus importante du siècle, a complètement submergé la plaine de sables au sud, emportant des parties du glacier, et provoquant des dégâts considérables. Au moins 10 km de la route circulaire ont disparu et 10 autres km ont été endommagés ; surtout, plusieurs ponts ont été fortement endommagés (ceux de Saeluhusakvisl et Skeidara), et le pont de Gigjukvisl, long de 380 m., a disparu. 


Du 18.12 au 28.12.1998, une activité explosive sous-glaciaire assez brève se produit, à 10 km au sud du site de 1996. Un panache de cendre et vapeur se développe jusqu'à 10 km d'altitude et des déferlantes basales seront observées formant un anneau de tuf. Aucun jökulhlaup ne se produit cette fois-ci, la vidange ayant été faite lors de l'éruption de 1996. Les volcanologues islandais pensent que cette nouvelle éruption, deux ans après celle de Gjälp, pourrait indiquer une reprise d’activité régulière sur ce segment du rift, après plus d’un demi-siècle de calme relatif.

 


En 2004, et pendant plusieurs mois avant l'éruption, le sol de la région se soulève et la base du glacier Vatnajökull fond. Ceci est dû à la présence de magma à faible profondeur. L'éruption se déclenche lorsque le volume d'eau sous-glaciaire, devenu trop important, rompt la résistance du glacier déclenchant une débâcle fluvio-glaciaire. La baisse de pression induite permet l'arrivée du magma en surface. De violentes explosions se produisent formant des panaches qui atteignent jusqu'à 13 km d'altitude. Mais l'activité se calme vite. Après 4 jours d'éruption ( du 01 au 04.11.2004) , on découvre un petit cône au milieu du lac sous-glaciaire alors à l'air libre.

 

2004.11.02-743mtg.JPG              Grimsvötn 02.11.2004 - photo Magnus Gudmundsson -  www.jardvis.hi.is. 

 

041105-086SG.JPGGrimsvötn - le 05.11.2004, un petit cône noir s'est formé dans le lac glaciaire, à l'air libre -  Courtesy © Snæbjörn Guðbjörnsson, ICAA.
  

Sources :

- Guide des volcans d'europe - par M. Krafft et F.D. de Larouzière aux éd.Delachaux & Niestlé.

- Nordic Volcanic Center -  link

- Institute of Earth Sciences - the Gjalp eruption in Vatnajökull 30.09 - 13.10.1996 - link

- Institute of Earth Sciences - Eruption at Grimsvötn volcano 01 - 06.11.2004 - link

Commenter cet article

Miguel 22/05/2011 01:02



http://twitpic.com/50pgcp



Articles récents

Hébergé par Overblog