Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Central KurilesCarte des Kouriles centrales - d'après un doc. du SVERT - Les îles sont signalées en rouge.

Les volcans sont répertoriés par un numéro : 14. Raikoke - 15. Sarychev - 16. Rashua - 17. Ushishur - 18. Ketoi / Pallas peak - 19. Prevo peak - 20. Zavaritski - 21. Goryachaya.

 

Bien que petites et peu nombreuses, les îles de la partie centrale de l'archipel des Kouriles sont intéressantes : quelques volcans sont photogéniques et de structure particulière ( n° 17, 19, 20), et l'un d'entre eux s'est illustré, en 2009, avec une éruption importante : le Sarychev (N°15)

 

Le Sarychev (volcan N°15) :

                                                                                                 

· Stratovolcano à cratère sommital.

 . Central Kuriles. Ile de Matua.                                                  

· 48°06'N, 153°12'E; alt. : 1 496 m.                    

· Dates des éruptions : 1760, 1878-1879, 1923, 1928, 1930, 1946, 1954, 1960, 1965, 1976, 1986, 1989, 2009.

 

Le cône andésitique central s'est édifié dans une caldeira de 3 à 3,5 km. de large; il est surmonté d'un cratère très profond et large de 250 m., qui culmine à 1.496 m. Tous les flancs du stratovolcan sont couverts de coulées de lave d'aspect récent, qui ont atteint la mer pour y former des caps. Les bas-flancs sont tapissés de dépôts pyroclastiques. Depuis 1760, date à laquelle on commença à répertorier les éruptions, l'activité se décline en effusions douces de lave et explosions violentes.

 

L'éruption de 2009 du Sarychev, situé sur l'île de Matua, est spéciale : tout d'abord parce qu'elle a mis en lumière l'intérêt des observations de volcans par des engins spatiaux, satellites de détection et station spatiale, ensuite parce qu'elle a mis le doigt sur l'importance d'une information rapide et exacte concernant les déplacements aéronautiques, le Sarychev étant en effet placé sur le trajet de lignes aériennes importantes., et enfin, parce qu'elle a permis de visualiser et de détailler sur photo les différents phénomènes se présentant au début  d'une éruption volcanique explosive.

 

ISS020-E-09048 Sarychev

Astronaut photograph ISS020-E-9048 was acquired on June 12, 2009, with a Nikon D2XS digital camera fitted with a 400 mm lens, and is provided by the ISS Crew Earth Observations experiment and Image Science & Analysis Laboratory, Johnson Space Center. The image was taken by the Expedition 20 crew.

 

L'atmosphère environnant le cratère a été "nettoyée" par l'onde de choc provoquée par l'éruption.
Au moment de l'éruption, la colonne monte toute droite : donc peu ou pas de vent, contrairement à ce que l'on peut voir sur les photos satellites des jours suivants.  
Le panache semble être une combinaison de poussière brune et de vapeur blanche.
Le nuage blanc qui surmonte le panache pourrait être de l'eau de condensation résultant de la différence de température entre la masse d'air environnant le colonne éruptive et celle-ci ... phénomène transitoire, le nuage étant dejà pénétré par le panache éruptif.
"A une heure", une zone sombre et "à cinq heures", une nuée plus blanche  témoignent de la présence de coulées pyroclastiques descendant jusqu'au niveau de la mer.

 

L'éruption dura 10 jours, du 11 au 21 juin 2009; ses caractéristiques : VEI 4 - volume de téphras émis : 400 mllions de m³.

Une visite post-éruption a été effectuée par les scientifiques du Svert, du 26 au 28 juin 2009. L'inspection révéla le présence de trois coulées pyroclastiques et d'autres matériaux émis : bombes volcaniques, scories et poussières, toutes de nature andésitique, d'après les analyses de terrain.

Les zones de fumerolles, associées à des fissures et des zones d'impact de grosses bombes, présentaient  des minéraux sublimés, e.a du soufre natif, et une température proche de 500°C. Un petit lac d'eau chaude a été observé.

 

Sarychev-pyroclast.flow-2009-SVERT.jpgUne des coulées pyroclastiques de 2009 - à noter: la taille des blocs de ponces par rapport au sac à dos. - Document SVERT / GVP.

 

Sarychev-hot-pound-SVERT.jpgMatua - Volcan sarychev - Retenue d'eau chauffée (21°C, mais bien fumante étant donné la température ambiante plus basse) et minéralisée par contact avec des produits éruptifs récents de l'éruption 2009. - Document Svert / GVP juin 2009.

 

Matua-isl---Sarychev-2009-copie.jpg

Ci dessus deux photos de la Nasa, satellite Terra et observation ASTER (Advanced Spaceborne Thermal Emisssion and Refelection Radiometer) , qui témoignent de l'augmentation de la superficie de l'île suite aux coulées pyroclastiques.
Les images sont prises en fausses couleurs, où la végétation apparaît rouge, l'eau bleu foncé , les nuages, la vapeur d'eau et la glace gardent leur couleur blanche, les roches, y inclus les coulées de lave sont colorées de gris à brun foncé.

entre les deux photos, d'importantes modifications, pour cette éruption suivie de l'espace :
   - changement de morphologie de l'île : différences au NE. et SO.

      (marquées par des *) et disparition de la végétation au NO.       
   - la couverture neigeuse a disparue.
   - la végétation printanière (rose) a fait place à une végétation plus
      estivale (rouge) mais de distribution réduite.

 

Sarychev---16-28.08.jpgSarychev 26-28.06.2009 - les coulées pyroclastiques atteignent la mer, avec libération de vapeur - le cône fumant en contre-jour en fond d'image. document SVERT / GVP.

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Sarychev

- Nasa Earth Observatory - photo du Sarychev

 

Demain, d'autres volcans des Kouriles centrales : l'Ushishur, le Prevo peak et le Zavaritski.

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog