Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Sur les petites îles à l'ouest d'Halmahera,trois volcans importants sont actifs : le Gamalama, connu aussi comme le Pic de Ternate, les deux structures volcaniques de Tidore et le Makian.

 

Le Gamalama est à la fois le volcan et l'île de Ternate; trois cônes progressivement plus jeunes vers le nord en forment le sommet, qui atteint 1715 mètres.

L'activité éruptive enregistrée depuis le 16° siècle, est principalement liée au cratères sommitaux, bien que des éruptions de flancs se produisirent en 1763, 1770, 1775 et 1962-63.

 

Ternate---gamalama-et-palis-du-Sultan.jpgLe Gamalama surmonte le palais du sultan, dernier symbole de la puissance de Ternate. - photo east-Indonesia info.

 

Gamalama-1994---Gatot-Sugiharto-VSI.jpg

Le plus jeune des trois cônes sommitaux vu du NE. - les zones non végétalisées sont recouvertes des éjectats de l'éruption de 1994 - Photo by Gatot Sugiharto, 1994 (Volcanological Survey of Indonesia).

 

Ternate---Gamalama-Crater.jpgOn peut atteindre le cratère toujours fumant du Gamalama en 3-4 h. , après s'être renseigné sur l'activité du volcan auprès de la station volcanologique de Marikurubu et des tabous (interdits) auprès de l'office du tourisme. - photo East-Indonesia.

 

Une zone de rift, parallèle à l'arc d'Halmahera, est caractérisée par des évents et des maars, dont le maar Tolire Jaha, aux parois abruptes, et le maar Tolire Kecil, plus petit et situé en bordure de la côte. Ils furent tous deux créé lors de l'éruption de 1775.

Commençant par une activité explosive sommitale le 20 août, l'éruption s'est poursuivie dans la nuit du 5 au 6 septembre par un "base surge" dévastateur responsable du décès de 141 personnes et de la formation des maars. Cette séquence éruptive se termine par des explosions du flancs NO. les 5-6 novembre.


Ternate - maar Tolire Jaha - Jack Lockwood USGSSur cette photo d'archives de l'USGS / Jack Lockwood, les maars : Tolire Jaha aux parois abruptes et sur la droite au SE. le petit maar Tolire Kecil en bord de mer.

 

Un cône éteint est situé au NO. de Ternate : Pulau Hiri.

Selon la légende, il s'agirait du sommet du Gamalama tombé en mer. Avec ses plages de sable noir, Pulau hiri est un "spot" du snorkelling.

 

Pulau-Hiri---Ternate---east-indonesia-info.jpg                                         Pulau Hiri - photo East-Indonesia info.

 

Le complexe volcanique de Tidore se compose d'un stratovolcan haut de 1730 mètres, le pic Kiematabu, à la pointe sud de lîle, d'une caldeira tronquée contenant deux cônes, le Sabale, au nord, et de l'île Maitara, située à 1 km. au large de la côte NO.

Comme Ternate, Tidore fut un sultanat spécialisé dans le commerce des épices, mais qui a perdu rapidement de son importance au niveaux commercial et administratif et a sombré dans une relative obscurité.

 

Tidore_Island_Indonesia_Daytime---Achmad-Rabin-taim.jpg

                               Tidore, vu de Ternate - photo Achmad Rabin Taim

 

La plage la plus courrue de l'île, Pantai Akesahu, calme durant la semaine abrite aussi une source chaude fort agréable pour les bains.

 

Tidore-DR-Spring.jpg

                       Tidore Hot Springs Beach - photo East-Indonesia.info

 

Le volcan Makian, aussi connu sous le nom de Gunung Kie Besi, forme une île près de la terminaison sud de la chaîne d'îles volcaniques au large d'Halmahera.

Le cratère sommital large de 1500 m., occupé par un petit lac côté NE., donne au volcan un profil plat.

Deux vallées s'étendent du sommet jusqu'à la mer côtés nord et est, et quatre cônes parasites ornent les flancs ouest.

 

Makian---Ruska-Hadian-VSI.jpg

Le Kie Besi vu du NO. et la vallée nord, le Barranco Ngopagita - Photo by Ruska Hadian, 1985 (Volcanological Survey of Indonesia).


Son activité est enregistrée depuis 1550, et est source d'éruptions peu fréquentes mais violentes. Les plus importantes sont datées de 1646, 1760-61, 1861-62, 1890 et 1988 (VEI 3) et responsables de dommages extensifs et de nombreux décès.

En 1988, après une crise de séismes superficiels en augmentation depuis le 20 juillet, le VSI a fait évacué 15.000 résidents vers l'île Moti à 6 km plus au nord. LE 28, 521 séismes sont enregistrés et le trémor débute à 22h.

L'éruption débute le 29, avec l'émission d'un panache montant à 8-10 km. Le 30 juillet à 10h 06, une explosion est suivie de nuées ardentes descendants dans les deux vallées sur plus de 1.000 mètres, certaines atteignant même la mer. Une série de petites explosions commence le 31 juillet et continuent jusqu'au 6 août, nourrissant un panache décroissant dans le temps de 6 jusqu'à 2, puis 1 km. au dessus du cratère. Un dôme de lave à toit plat est extrudé dans le cratère sommital.

 

MAkian-er.-07.1988---Willem-Rohi-VSI.jpg

Panache de l'éruption du Kie Besi en fin juillet 1988 - Photo by Willem Rohi, 1988 (Volcanological Survey of Indonesia).

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Gamalama

- Global Volcanism Program - Tidore

- Global Volcanism Program - Makian

- East-Indonesia info - North Maluku, the land of four mountains - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog