Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Quelques autres belles structures volcaniques de l'arc de Ryukyu, avec parmi elles un volcan très actif et peu connu :

 

Suwanose-jima : toujours actifen 2010.

Localisé à 200 km au sud de la baie de Kagoshima (pointe sud de Kyushu), il est en fait constitué de la coalescence de quatre stratovolcans : Tondashi-dake, Suzaki, O-take et Negami-dake et forme une île orientée nord-est/sud-ouest longue de 8 km sur son plus grand axe. Malgré le fait qu'il soit méconnu du grand public, il s'agit de l'un des volcans les plus actifs du Japon, à l'instar de son voisin, le Sakura-jima.

 

suwamose-topo.jpg

  Carte topographique du Suwanos-jima - doc. T.Shimano / Global Volcanism Program.

 

suwamose-jima-er.14.11.2008-H.Seo.JPG

Suwanose-jima - Eruption du 14.11.2008 - cratère O-take dans la caldera Sakuchi. photo H.Seo / GSJ.

 

L'activité historique y est toutefois différente, largement dominée par un dynamisme alternant entre le vulcanien et le strombolien (presque continu entre 1949 et 1996) affectant essentiellement la zone sommitale, au niveau des cratères O-Take et Bunka, bien que des éruptions de flanc (parfois sous-marines) aient été répertoriées. L'activité a pu atteindre une grande ampleur comme ce fut le cas lors des éruptions

- de 1600 : VEI 4 +, daté par téphrotechnologie.

- de 1813-1814 : VEI 4 , à la fin de l'éruption, le sommet du cratère On-take s'effondra formant une avalanche de débris et créant la caldeira en fer-à-cheval Sakuchi. L'île fut dépeuplée pendant près de 70 ans, après le paroxysme de 1813, avant que des résidents s'y installent à nouveau.

 

suwamose--jima---H.Seo.JPG                      Suwanose-jima, vue du sud-ouest - photo H.Seo / GSJ.


- de 1877 et 1889, respectivement de VEI 4 ? et 4.

- en février 2001, deux cratères subsidiaires furent découvert

- 2009 : l'éruption vue par satellite.

- 2010 : panaches de cendres et activité strombolienne se succèdent.


 

Suwanose---ThB-12.09---01.10.jpgSuwanos-jima - activité strombolienne 01.2010 - avec l'aimable autorisation de Th.Boeckel - un clic sur la photo vous emmène sur son site.

 

Le complexe Yokoate :

Ce complexe comprend deux îles volcaniques majeures : Yokoate-jima et Kan'none-jima.

 

Yokoate-jima---Nakajima.JPG                    Carte bathymétrique - Japan coast guards - M.Tanaka.


Yokoate-jima, île bilobée longue de 3,5 km., abrite deux stratovolcans : le Toho (pic est - 512 m.) et le Seiho (pic ouest - 268 m.).

Les études bathymétriques montrent une caldeira sous-marine de 7 km. sur 10. ce qui ferait considérer que les deux îles se sont formées "post-caldeira" à la fin du Pléistocène. La dernière et seule éruption connue est datée de 1835.

 

yokoate---Seiho-volc.---S.Nakano-2004.JPG      Yokoate-jima  -  volcan Seiho - photo GSJ by S.Nakano 2004.

 

yokoate---Toho-volc.-H.Seo-2005.JPG

          Yokoate-jima  -  volcan Toho - photo GSJ by H.Seo 2005.

 

Okinawa-Tori-shima :

Okinawa-Tori-shima, aussi connue sous le nom d'Iwo-Tori-shima, est une petite île de 2.7 km. sur 1. Elle se compose de deux volcans andésitiques.

Il faut bien tenir compte du nom complet, car "Tori-shima", autrement dit "l'île aux oiseaux", est un nom commun pour plus d'une île au large du Japon.

Le dôme de lave Gusuku occupe le centre de la plus intérieure des deux "somma" situées au sud-est.

Le Mae-dake est le volcan situé au sud.

 

Mae-dake-et-Gusuku---S.Nakano-2007.JPG

Iwo-Tori-shima  -  à droite, le Mae-dake, à gauche, un dyke vertical qui a aidé à canaliser les flux pyroclastiques du volcan Gusuku, fortement érodé en arrière-plan. - photo GSJ by S.Nakano 2007.

 

L'Iwo-dake, cratère sommital du volcan situé au nord-ouest de l'île, contient un petit lac acide, une solfatare et des dépôts de soufre exploités dans le passé.

 

Io-dake-crateres----S.Nakano-07.2007.JPGIwo-Tori-shima  -  cratère de l'Iwo-dake : lac acide et solfatare - photo Nakano 2007.

 

Io-dake-fumerolles----S.Nakano-2007.JPG                   Iwo-dake - évent fumerollien soufré. - photo S.Nakano / GSJ.


L'activité postérieure à 1664 est qualifiée "d'activité explosive moyenne à modérée" par le GVP; les éruptions principales eurent lieu en 1664, 1796, 1829, 1855, 1868, 1903, 1959, 1967, et 1968 (les dates soulignées furent de VEI 2).

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Suwanose-jima - Yokoate-jima - Iwo-Tori-shima

- Geological Survey of Japan - Suwanose-jima - Yokoate-jima - Io Tori-shima.

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog