Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

L'archipel de Tristan da Cunha se compose encore d'autres îles et îlots : Nigthtingale Island, Inaccessible Island, Middle Island,  Stoltenhoff Island, et complètement isolée, Gough Island.

 

Nightingale island est située à 34 km au S-SO. de Tristan da Cunha.

Nightingale-island---ph.-J.Brock-Sartma.jpgCette île fortement érodée est principalement constituée de coulées et d’intrusions massives de trachyte, ainsi que de dépôts pyroclastiques.

Ses roches ont été datées selon la méthode K-Ar entre 400.000 et 150.000 ans ; une datation au radiocarbone d’une couche de cendres est datée de 39.000 ans avant JC.

photo J.Brock / Sartma.


En 2004, de gros blocs de ponces furent retrouvés sur Tristan ; ils sont considérés comme provenant d’une éruption , associée à un essaim de séismes, marquant le flanc sud-est de Nightingale island (épicentre à 37-53 km. SSE de Tristan)

 

Ponces-de-Nightingale-erup.2004.jpg         Ponces de l'éruption sous-marine de 2004 - photos Courtesy of James Glass, Tristan Times.


Un évènement, passé pour la plupart inaperçu, a eu lieu le 16 mars 2011 : le navire M.V. Olivia, transitant du Brésil vers Singapour, a fait naufrage sur les rochers entourant l’île Nightingale ; 800 tonnes de fuel ont pollué ses côtes et mis en danger sa population de gorfous sauteurs et sa faune marine.

 

Naufrage-du-M.S.Olivia--Trevor-Glass-AP.jpg          Le naufrage de l'Olivia en mars 2011 - photo AP / Trévor Glass

 

 

 

Middle island est entièrement compose de dépôts pyroclastiques, avec des intrusion de dykes, tandis que Stoltenhoff island  est de nature trachytique.

 

Inaccessile island, située à 35 km. au SO. De Tristan, est en réalité un ancient cône volcanique, composé de coulées basaltiques, et dans sa partie sud-ouest , de dômes et coulées de trachyte. Ce volcan fut actif il y a 6 Ma.

Sa partie centrale forme un plateau, culminant au pic Cairn, à 449 mètres d’altitude. L’île est bordée de falaises abruptes et de quelques plages encombrées de gros rochers, ce qui lui a valu son qualificatif d’inaccessible.


Gough island est située dans les "quarantièmes rugissants", à 350 km au 800px-Gough_Island_Landsat-NASA-USGS.jpgsud-est de Tristan da Cunha et est l'île la plus éloignée de l'archipel.

Elle se situe à environ 2.000 km au sud-ouest de Sainte-Hélène, à 2.700 km du Cap (Afrique du Sud) et à plus de 3.200 km du point le plus proche d'Amérique du Sud, à mi-distance entre Le Cap et la Terre de Feu. Image Landsat / Nasa en fausses couleurs.

Elle fut connue sous le nom de Diego Alvarez, un navigateur Portuguais qui l’a découverte au début du 16° siècle, avant de porter celui de Gough en 1731, plus apprécié des navigateurs et baleiniers Britanniques et américains.


gough-island---Panoramio-P.Balwin.jpg            Gough island, aux falaises inabordables  - Photo P.Balwin / Panoramio


Cette île d'origine volcanique, inhabitée, émerge à plus de 900 mètres au-dessus du niveau de la mer, bordée de falaises qui la rendent difficilement abordable, et a une superficie d'environ 65 km². Elle fait 13 km de long sur 7 km de large. De par sa position, elle reçoit plus 2.540 mm de précipitations par an. La dernière activité volcanique y est datée de 2.300 ans.

L'île est entourée de petites îles et rochers comme Southwest Island, Saddle Island (au sud), Tristiana Rock, Isolda Rock (à l'ouest), Round Island, Cone Island, Lot's Wife, Church Rock (au nord), Penguin Island (au nord-est) et The Admirals (à l'est).

L'arête sommitale, le Mt. Rowett expose un plateau de basalte alcalin (ankaramite), transpercé par un bouchon de trachyte peralcalin, "Hag’s tooth".


Gough_island_top_view---Steven-Chown.png               La partie sommitale de Gough Island - photo Steven Chown


Les Îles Gough et Inacessible représentent dans l’Atlantique sud un des écosystèmes insulaires tempérés froids les moins perturbés. Les deux îles, avec leurs falaises spectaculaires surplombant l’océan, ne comptent pas de mammifères introduits et abritent l’une des plus importantes colonies d’oiseaux marins au monde.


GoughIsland.jpg

Un livre consacré à la nature exceptionnelle de Gough Island - par C. Hanel, St. Chown et K. Gaston.

 

L’île de Gough abrite deux espèces endémiques d’oiseaux terrestres, la gallinule de Gough – Gallinula comeri - et le Rowettie de Gough,le pinson de Gough, ainsi que 12 espèces de plantes endémiques. Vingt espèces d’oiseaux marins y nichent, dont la moitié de la population mondiale de gorfous sauteurs – Eudyptes Chrysocome moseleyi - , et la totalité de la population mondiale d’albatros de Tristan – Diomedea dabbenena - , ainsi que des pétrels et autres puffins.

Pour sa part, l’île Inaccessible abrite 2 espèces d’oiseaux, 8 plantes et au moins 10 invertébrés endémiques.

Les eaux environnates abritent le Jasus tristani, le homard de Tristan, qui constitue avec les écrevisses, la principale source de revenus de l’archipel.

 

inaccessible-island-rail.jpg                      Timbre célébrant le râle aptère d'Inaccessible Island - doc. Geostamps

 

Pour les volcano-timbrés, à suivre : une collection de timbres de l'archipel Tristan da Cunha.

 

Sources :

- Global volcanism Program - Nightingale Island

- BirdLife - Gough Island datazone - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog