Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu

L'éruption de l'Eyjafjöll n'a pas seulement ému la sphère des volcanophiles, et perturbé les utilisateurs des transports aériens, elle influence aussi le domaine artistique.


"L'Eyjafjallajökull Art Project" né de cette éruption se veut une collection d'oeuvres artistiques qui s'en inspirent.

Parmi la galerie accessible sur le web, je retiens arbitrairement deux oeuvres qui m'ont frappé.


La première est intitulée "A gust of wind" de Céline Choo de Londres, et qui se définit comme "freelance illustrator".

 


Celine-Choo---Art-real-life.jpg

 

Double coup de coeur : à la fois pour le graphisme et pour le message; elle a peint une allégorie féminine du volcan (elle a peut-être pensé à la déesse Pelée ?), paisible, les yeux clos ... le volcan fait tranquillement son "boulot", crachant sa lave et de sombres nuages, qui prennent ici la forme d'une chevelure redressée par un coup de vent.

Les avions de papier  symbolisent, à mon sens, la fragilité de notre système de transport face aux éléments naturels, en l'occurence l'Eyjafjöll qui a paralysé le transport aérien européen durant plusieurs jours; ces fragiles structures de papier sont attachées à un fil ... la vie des passagers était elle aussi "suspendue à un fil", étant donné le danger potentiel des cendres volcaniques pour les réacteurs des appareils devant les transporter.

Le titre de son oeuvre "a gust of wind" peut se traduire par "une bourrasque", un gros coup de vent perturbateur ... d'ici quelques temps, la pagaille générale causée par cette éruption ne sera plus qu'une péripétie, une bourrasque, la vie ayant produite d'autres évènements "dérangeants" !

 

La seconde, anonyme, s'intitule "Mushroom" - "Champignon", pour le symbole de la puissance dégagée par l'éruption ... en relation vraisemblable avec le champignon atomique et la puissance libérée lors de telle explosion; je l'aime bien surtout pour les couleurs qui peuvent sembler irrélles de prime abord, mais qui sont reprises sur une photo de l'éruption dans le début de sa phase strombolienne, coïncidant avec les draperies d'une aurore boréale.

 

Can-Mushroom.png

Dancing-with-the-moonlight---Reuters.jpg

       "Dancing with the moonlight"  - photo diffusée par l'agence Reuters.

 

Dans le domaine de l'art, mais aussi de la science, et pour ceux qui visiterons l'Islande cet été, pensez à visiter l'Eldfjallasafn Volcano museum à Stykkisholmur, au nord de Reykjavik.


Haraldur-Sigurdsson---ph.-R.axelsson.jpg

                        Haraldur Sigurdsson sur l'éruption en mars- photo R.Axelsson.

 

Le géochimiste et volcanologue Haraldur Sigurdsson a ouvert ce musée dans sa ville natale, après une vie d'aventures digne d'Indiana Jones; en 40 ans de carrière, il a découvert une cité perdue, fait des recherches sur des sites légendaires, Pompeï e.a., fait le lien entre les météorites et l'extinction des dinosaures, en vivant sur le terrain, dans des tentes, bravant les serpents , les tempêtes et les volcans plusieurs mois chaque années.

Dans son musée, les volcans et leur activité seront présentés selon différents angles : art, sciences, littérature, effets environnementaux, avec une animation spéciale sur l'éruption de l'Eyjafjöll en cours.

 

e_haus_2010.gif

Sources :

- The Eyjafjallajökull Art Project - lien

- Celine Choo's artblog - lien : http://sunshee.blogspot.com/

- Eldfjallasafn volcano museum - site

- Le blog d'H.Sigurdsson , en islandais -

  lien : http://vulkan.blog.is/blog/vulkan/

- Haraldur Sigurdsson sur Wikipedia

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog