Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

Début avril 1980, activité de type phréatique : le volcan émet continuellement un panache de vapeur; un petit lac d'eau est permanent dans le cratère.

 

MSH80 steam blast from summit 04-06-80 copie                              Steamblast eruption le 06.04.1980 - document archives USGS.


La sismicité se maintient : nombreux séismes de magnitude 3 à 4.

Les équipes de l'USGS installent une nouvelle station sismique à Dog Heads.

 

msh_N-S_1980_xsec.gif

 

Le cône du Mont St Helens est formé de coulées basaltiques et dacitiques, avec deux dômes dacitiques, l'un sommital, l'autre, le Goat rocks dome, sur son flanc supérieur. Le sommet pré-éruptif du stratovolcan est parcouru de nombreuses failles, qui joueront un rôle déterminant dans l'évènement du 18 mai.

 

Le 12 avril, un épisode de trémor harmonique d'une durée de 27 minutes est enregistré; il se termine par un séisme de M. 4,5. Des photos aériennes et les tiltmètres confirment le gonflement du volcan.

 

 

05.1980 mouvementsUne intrusion magmatique cause, vers mi-avril, une inflation du flanc nord du volcan, le ratio moyen étant de 1,5 mètres par jour (allant jusque 2,5 m./j. d'après Schmincke)

 

  Graphique USGS mi-avril jusqu'à l'éruption.

 

Dans une interview donnée le 24 avril, le volcanologue David Johnston déclare à propos du gonflement des flancs :"tout semble indiquer que quelque chose est poussé vers le haut depuis l'intérieur; il semble que cela pourrait être du magma. Une telle déformation majeure est un cas extrême".

Depuis le 20 mars, on a enregistré 1.560 séismes de magnitude supérieure à 3, incluant plus de 200 épisodes de magnitude supérieure à 4.

 

MSH80_bulge_on_north_side_04-27-80-copie.jpg                           Le bombement - the bulge - du flanc nord - photo USGS le 27.04.1980.

 

  Up&down - 12.04.80-01.05.80Up&down - 08.79 -07.04.1980

 ces cartes de l'USGS illustrent les déformations marquant la zone sommitale du St Helens : à gauche, situation au 07.04.1980 - à droite, évolution entre le 12.04 et le 01.05.1980.


411crater - 11.04.1980Sur cette photo aérienne prise le 11.04.1980, la zone fracturée  - le bombement est de 300 pieds depuis le 07.04.80 - USGS.

 

Le 30 avril, le volcan reste calme, mais le gonflement continue direction nord. Le géologue David Johnston profite de l'accalmie pour échantillonner le petit lac qui s'est formé au fond du cratère.

 

MSH80_USGS_geologist_DaveJohnston_enters_msh_crater_04-30-8.jpg

Les scientifiques de l'USGS, inquiets de l'instabilité croissante de la zone de gonflement, lance une alerte ... suite à cette information, le gouverneur et le superviseur forestier décident de fermer certaines zones proches du volcan, une première zone étant réservée aux officiels et aux scientifiques, une seconde accessible uniquement de jour par les habitants et propriétaires munis d'une autorisation.

Pour la petite histoire, le propriétaire de l'hôtel-refuge, situé sur les bords du Spirit lake, refuse de quitter l'endroit. A 83 ans, Harry Truman décide de braver "sa" montagne, convaincu qu'elle ne lui fera aucun mal. (à suivre)

 

Sources :

- Volcanism - H.U.Schmincke - # the eruption of mount St Helens on 18 may 1980  - Ed.Springer.

- USGS/CVO - pre-may 18, 1980.

- CVO - Mount St Helens precursory activity

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog