Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

A quelques jours de la commémoration de cette éruption importante, le moment est venu de rappeler la séquence des évènements qui ont mené à ce cataclysme.

 

07msh30th-600x400

 

Le mont St Helens était le plus beau volcan des Cascades avant la destruction de son sommet le 18 mai 1980.

 

440px-Cascade_Range_related_plate_tectonics-fr.svg.png                            Carte de la tectonique de la chaîne des Cascades - document USGS.


Le St Helens est le volcan le plus actif de cette chaîne de jeunes volcans andésitiques/dacitiques, qui s’étend depuis le nord de la Californie jusqu’en Colombie Britannique (Canada); cette activité est confirmée par l’abondance de couches de poussières jeunes trouvées dans les sols, les sédiments lacustres et les marécages de cette zone.

 

Sthelens1980-avant.jpg     Le St Helens, la veille de l'éruption ... calme et beauté de ses formes symétriques.


Sur base de cette évidence, les docteurs Crandell et Mullineaux de l’USGS ont prédit une éruption probable du St Helens dans le siècle.

Dans une publication datée de 1978 ils déclarent : « Durant les derniers 4.500 ans, le Mont St Helens n’est jamais resté inactif plus de 500 ans. En fait, c’est le volcan le plus actif des Cascades. Le type de comportement du volcan suggère que sa présente quiétude ne va pas durer 1.000 ans. Au lieu de cela, une éruption est considérée comme possible dans le courant du prochain siècle, et peut-être même avant la fin du siècle présent. A cause du comportement variable du volcan dans le passé, nous ne pouvons assurer que la prochaine éruption produise des coulées de lave, des nuées ardentes, des tephras ou des dômes volcaniques ou encore une quelconque combinaison de ces manifestations volcaniques. »

 

Deux ans plus tard seulement, une dramatique série d’évènements allait se produire.

Les premiers signes de l’imminence d’une éruption du volcan St Helens, calme depuis 1857, furent une abondance de petits séismes qui débutèrent le 16 mars 1980 ; ils furent suivi par un séisme plus important le 20 mars à 15h.47 : magnitude 4,2 localisé à faible profondeur.

A partir du 21.03, on note une augmentation des séismes de faible magnitude ... les nombreux séismes saturent les appareils de mesure à midi le 25.03 et sont à leur maximum le 27 mars, date à laquelle on observe une activité éruptive.

PLOT_daily_earthquake_counts_mid-march_1980_med.jpg

MSH80_crater_first_day_from_north_03-27-80_med.jpg                          Le 27.03.1980 - photo du premier cratère sommital - David Franck / USGS.


Entre le 27 mars et le 18 mai, on assiste à plusieurs petites éruptions, probablement phréatiques ( on ne remarque que des émissions de fragments rocheux, mais pas de traces de nouveau magma).

 

MSH80_aerial_phreatic_eruption_from_north_03-28-80_med.jpg                               Eruption phréatique du 28.03.1980 - photo C.Dan Miller / USGS

 

  MSH80 st helens summit two craters 03-30-80 bw med

                               Un double cratère au 30.03.1980 - Photo R.Krimmel / USGS.


Demain, les évènements du mois d'avril...


Sources :

- USGS - Mount St Helens, Washington

- Cascades volcano observatory - Mount St Helens' 30 th anniversary

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog