Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages


                             Formation du massif de l'Estérel.



           Situation générale du massif de l'Estérel  - avec l'aimable autorisation de M.Moine
                      dont références complètes ci-dessous.


Le socle des Maures et de l'Estérel :

Les formations géologiques les plus anciennes de la Provence affleurent dans les massifs des Maures, de Tanneron et de l'Estérel. Elles forment le socle ancien (terrains antérieurs à 300 Ma) qui ailleurs est recouvert par une couverture sédimentaire.
La Provence cristalline des Maures ou Provence varisque est composée des massifs métamorphiques et granitiques des Maures et de Tanneron, et des bassins permiens bordiers à remplissage sédimentaire et localement volcanique dans le massif de l'Estérel.
Allongée sur une centaine de kilomètres depuis le Cap Sicié à l'Ouest de Toulon, jusqu'à Vallauris à l'est de Cannes, la " Provence cristalline " offre quatre ensembles géomorphologiques et géologiques principaux :
- le massif des Maures auquel se rattachent les massifs du sud de Toulon et les îles d'Hyères (Porquerolles, Port-Cros et île du levant) ;
- la dépression permienne, qui borde les Maures à l'Ouest et au Nord ;
- le massif volcanique permien de l'Estérel qui prolonge vers l'Est la dépression permienne ;
- le massif de Tanneron, qui constitue le prolongement oriental des Maures.

Ces quatre ensembles sont séparés par des accidents (failles) de direction générale N-S qui ont joué (été actifs) à différentes périodes et dont certains ont contrôlé (guidé) l'installation de bassins houillers au Carbonifère. Des accidents E-W, décrochants (mouvement horizontal de faille) ont également contribué à la compartimentation de ces entités rocheuses. Actifs pendant le Permien, ils ont contrôlé l'individualisation et l'évolution sédimentaire et volcanique de certains grabens (fossés);
Maures et Tanneron sont constitués de terrains métamorphisés et plissés à l'hercynien (orogenèse varisque, -400 -300 Ma), traversés par des granites d'âge primaire (Carbonifère).
Ces terrains sont intensément érodés, plus ou moins pénéplanés avant le début du Secondaire (-245 Ma environ).


               Chronologie des volcanismes et phases de fonctionnement - M.Moine

Au Permien, un volcanisme alcalin acide et basique accompagne l'individualisation des grabens E-W. Essentiellement fissural, il se met en place à la faveur des grandes failles bordières, mais aussi par l'intermédiaire d'appareils isolés. C'est un volcanisme de rift continental.


Trois types de volcanismes se manifestent dans l'Esterel :
1-Un volcanisme acide important en volume, à rhyolites et ignimbrites, en coulées importantes superposées ;
2-Un volcanisme basique à hawaïtes, mugéarites et basaltes doléritiques, en coulées réduites, en filons stratiformes ou en sils ;
3-Un volcanisme intermédiaire à trachytes quartzifères, en coulées réduites.



Rhyolite  amarante.

 

 

 

 

 

 

 

                                                 Esterellite bleue.



Deux magmas sont à l'origine du volcanisme permien de l'Esterel :
1°/ un magma rhyolitique potassique à composition de granite alcalin ;
2°/ un magma basaltique moyennement alcalin qui se différencie avec le temps, passant d'un pôle basique vers un pôle intermédiaire puis acide.

Les laves acides issues du magma rhyolitique ont une différenciation au cours du temps en relation avec leur mode de mise en place et en particulier un dégazage et un refroidissement progressifs du magma. Le dynamisme volcanique évolue de l'explosif à l'effusif dans un régime général distensif. Les ignimbrites correspondent à une vidange très importante de la chambre magmatique dont le toit s'effondre par la suite. Appartenant à la série alcaline, les laves acides pourraient dériver de magmas basaltiques par cristallisation fractionnée. Ces laves font suite à la première séquence basique de l'Avelan.

 

La trachyte de la Batterie des lions, à St Raphaël, est le témoin de l'ancien massif volcanique qui a disparu en mer, à l'ère tertiaire, suite à un effondrement. De ce basculement, conséquence du soulèvement alpin, restent l'Estérel et des roches similaires situées dans le NO. de la Corse.


 

 

                Batterie des Lions - "le Lion de terre" - Lithothèque PACA - BRGM

 

Un volcanisme "avorté" a produit, à l'Oligocène, une roche caractéristique de la région : de l'Estérellite, roche intrusive formant un laccolite (sill épais) orienté NO-SE..

Un sill est une intrusion de lave sous forme de "filons-couches" plus ou moins horizontaux, respectant la stratigraphie générale du volcan (Volcanologie - Bardintzeff)

L'Estérellite est une roche magmatique appartenant à la lignée calco-alcaline, caractéristique des contextes de subduction; sa genèse est à placer dans le contexte de l'orogenèse alpine.



sources :

 

- "Initiation à la géologie à l'usage des randonneurs"

   par Maurice Moine et al. -  http://www.geologierandonneurs.fr/

- http://www.ac-nice.fr/svt/sorties/argens/compl%E9ments.htm

- http://www.lithotheque.ac-aix-marseille.fr/index.htm


Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog