Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Après le Mt Vinaigre au NO. du massif, on passe du côté Méditerranée, avec le Cap Roux, en bord de mer, et le Pic de l'Ours, en hauteur dans l'Estérel.




Le Cap Roux - 453 m. :

Situé en bordure de la Corniche d'Or, ce massif rhyolitique ne prend toutes ses couleurs qu'en fin d'après-midi, sous un soleil déclinant.

 Le sommet du Cap Roux au relief accidenté, constitué de rhyolite ignimbritique.

                                                                                                    © B.Duyck


    Le relief et la mer se rencontrent ... pointes escarpées et criques
    se succèdent et relèguent les zones habitées sur les
    rares faux-plats. - © B.Duyck


     Les calanques, favorables à la baignade et au farniente - © B.Duyck

Les calanques sont l'apanage de la méditerranée; elles se présentent sous forme de vallon étroit et profond aux bords escarpés, en partie submergé par la mer. Leur nom vient d'une dénomination occitane "calanca ".
Les calanques de l'Estérel sont accessibles par quelques marches taillées ou des chemins étroits formés de blocs étagés.
Ce paysage magnifique est malheureusement balafré par la nationale 96 et la tranchée du chemin de fer Marseille-Nice. Des  transversales en impasse d'accès à la mer, comme en Corse, auraient permis une meilleure préservation des sites.

Le pic de l'Ours - 492 m.


D'accès plus compliqué : j'ai privilégié la route à partir d'Agay; prendre la direction Fréjus, par la route des golfs et tourner de suite à droite, vers le massif et la maison forestière du Gratadis;
restez sur la droite, en direction de la Sainte-Baume (*), puis passez les cols de l'Evêque et celui des Lentisques jusqu'au parking du pic de l'Ours.
N.B.: route moins stressante qu'au Mont Vinaigre, puisque la portion étroite se fait ici "en sens unique".
A partir de là, privilégiez le chemin cours... sentier raviné, qui ressemble au lit d'un petit torrent à sec, pour cheminer
à flanc de montagne en écartant les branches, et déboucher sous le pilone TV.

          Parking du Pic de l'Ours - départ de la promenade -,

          "les Petites Grues" et la Méditerranée, vus du chemin

          de montée - © B.Duyck

 

              Le sommet et "la dent de l'Ours", au centre - © B.Duyck

 

                                       La dent de l'Ours - © B.Duyck

                                   Close-up rhyolitique - © B.Duyck

 

Dans tout le massif, on rencontre un arbre typique de la région : Quercus suber L.- le chêne-liège.


Le liège produit par l'arbre, appelé "liège mâle", crevassé et de piètre qualité doit être enlevé. Cette opération, appelée "démasclage" se fait dès que la circonférence du tronc atteint 70 cm.


Le nouveau liège, "le liège femelle" se forme et est enlevé tous les 9 à 15 ans, dès l'épaisseur critique atteinte : environ 3 cm., durant juillet-août quand l'arbre est en sève.


Bon isolant thermique et phonique, le liège résiste aussi à l'eau grâce à la subérine qui imprègne ces cellules ... il servira plutôt, dans nos temps de crise climatique, à l'isolation qu'à la fabrication traditionnelle de bouchons.

 

 

 

              Le tronc démasclé du gros spécimen - © B.Duyck

 

(*) : La Sainte Baume : "la sainte grotte" en provencal.

Honorat, qui vécu dans les années 400, appartenait à l'aristocratie gallo-romaine mais se convertit avec son frère aîné Venantius. Pratiquant l'ascèse, dans leur riche demeure, à Trèves, ils offraient l'hospitalité aux pauvres. Leur pratique des préceptes de l'Évangile leur fit une immense renommée. Effrayés par une telle gloire, contraire à leur esprit d'humilité, ils décidèrent de partir, donnant tous leurs biens. Venantius mourut en Grèce et Honorat, de retour en Gaule, a cheminé sur la voie Aurélienne, Nice, Cannes jusqu'au Cap Roux où il dormit dans cette excavation du rocher avant de rallier Fréjus où il resta plusieurs années. Honorat y devint célèbre, les foules accouraient de loin pour entendre sa parole.Il se souvint de la grotte du Cap Roux où il choisit d'y être ermite. Mais il dut fuir à nouveau la notoriété et partit à Lérins. (Vie de St Honorat)

 

Commenter cet article

james 03/06/2014 09:57

Superbe article!! merci pour votre aide je me rends au massif de l esterel fin juin en esperant avoir du beau temps et je choisirais votre itineraire pour le pic de l ours.. merci

Bernard Duyck 03/06/2014 10:56

Super ! Bonne visite et prudence ... la route est étroite et les croisements scabreux !

Articles récents

Hébergé par Overblog