Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages


                           Le Lion de terre, à St Raphaël - photo BRGM

    Le port de Santa Lucia et le chantier naval, face au "Lion de terre"

    et le départ du sentier des douaniers.


Le volcan de la Batterie des Lions est situé en pleine ville de St Raphaël : on y accède par le port de Santa Lucia, sur la route de Boulouris. Il faut aller au bout du quai, jusqu'au chantier naval et prendre le "sentier des douaniers" face aux ilôts du Lion de terre et du Lion de mer.

  Prismes de trachyte entre le sentier des douaniers et la mer - © B.Duyck


L'affleurement correspond à des coulées de trachyte quartzifère prismées, de couleur rouge orangée. Ces coulées se sont mises en place sous forme de dômes trachytiques d'extension réduite - moins de 2 km.-  et témoignent de l'activité de l'ancien massif volcanique qui a disparu après son effondrement en mer à l'aire tertiaire, consécutivement à l'orogenèse alpine. C'est dans cette phase que se sont séparées Provence et Corse-Sardaigne.

La prismation des trachytes:

                              Prismes de trachyte - © B.Duyck



Cette prismation est la conséquence du refroidissement de la lave : elle est émise à plus de 1.000°C, et un faible refroidissement de l'ordre d'une centaine de degrés suffit à amorcer une prismation au niveau de la surface de refroidissement. Les prismes se forment perpendiculairement à la surface de refroidissement.

Si la surface est celle de la coulée, les prismes se forment verticalement. Le pendage des prismes étant faible, on peut en conclure que l'écoulement était quasi vertical et qu'on se trouve près de la zone d'émission de la lave.

                            Près de la bouche de sortie - © B.Duyck


Si la surface est celle des épontes du filon (les parois du filon), les prismes se forment plus horizontalement.

  Eternité de la prismation versus mobilité incessante de l'eau - © B.Duyck

                                                Schéma de M.Moine  - Cours de géologie

La prismation est d'autant plus marquée que le refroidissement est rapide ... la matière a moins de temps pour se réorganiser. La prismation gagnant peu à peu l'intérieur de la coulée, on trouve les prismes de plus gros diamètre à la base des coulées (endroit où le refroidissement est plus lent).

                                                                                                   © B.Duyck


Sources :
 - http://www.lithotheque.ac-aix-marseille.fr/Affleurements_PACA/Permien_Saint_Raphael/PERMIEN_BATTERIE_DES_LIONS.htm

 - http://membres.lycos.fr/amisenmarche/Geologie20.htm

Commenter cet article

Hugues Maldent 08/02/2011 11:46



A l'attention de Bernard Duyck.

Bonjour,


J'écris un guide sur la pêche en apnée en France et je présente la zone du LION DE TERRE. A la recherche d'une photo pour illustrer ce site, j'ai découvert votre blog et la photo AERIENNE DU
LION. Est-elle de vous ? M'autoriseriez-vous à l'utiliser pour illustrer la zone en indiquant votre nom et prénom ?
Merci pour votre réponse. Mon mail est le suivant : hugues.maldent@wanadoo.fr


Je suis en France à côté de Tours dans l'Indre-et-Loire.

Sincèrement,


Hugues Maldent



Articles récents

Hébergé par Overblog