Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

L'art pascuan ne se limite pas aux grandes statues, les habitants de l’île de Pâques ont façonné nombre de petites sculptures en bois de Sophora toromiro, à patine nuancée, brun foncé, les moai Miro ; ces arbres caractéristiques de l’île ont tous été coupés.

 

2rei-miro-1tangata-manu-1tabatiere1tablette-rongo-rongo-.jpgDeux Rei miro, un Tangata manu (homme-oiseau en  bois) une tabatière, une tablette Rongo-rongo - photo issue de http://berphi.skyrock.com, avec l'autorisation de Bernard Philippe.   

Parmi les moai Miro, on distingue : les moai Kavakava, les moai Pa’apa’a, les moai Tangata et les statuettes Moko. En pascuan, le terme « moai » signifie la représentation d’une personne ou d’un animal ; le terme « kavakava » signifie « côte » … le moai kavakava serait donc la représentation d’une personne aux côtes apparentes.

 

Moai-kava-kava---berphi.jpgMusées Royaux d'art et d'histoire de Belgique -  Salle Mercator du "Cinquentenaire" - photo issue de http://berphi.skyrock.com avec l'autorisation de Bernard Philippe.  


Que peuvent représenter ces statuettes décharnées aux visages de souffrance ? Plusieurs hypothèses ont été émises : des ancêtres morts, des personnages émaciés suite à une famine prolongée, ou souffrant de déshydratation et d’hyper chloruration (en relation avec un méga Nino) … sans certitudes, un lien avec une période ancienne d’extrême pénurie est vraisemblable. (lien vers un article sur le site de Jean-Hervé Daude

 

moai-kavakava-bicep.---H.Daude-musee-de-la-rochelle.jpg         Rare moai Kavakava bicéphale  -  photo Hervé Daude - Musée de La Rochelle.

Photo issue de http://berphi.skyrock.com avec l'autorisation de Bernard Philippe. 

 

figure-antropomorphe-fin18-debut19---collection-sir-D.Atte.jpgFigure antropomorphe aux yeux de caméléon - collection Attenborough / British Museum. - photo issue de http://berphi.skyrock.com avec l'autorisation de Bernard Philippe.  

Des ornements de pouvoir, les Rei miro et le bâton Ua, et des objets cérémoniels, rames de danse et Tahonga, ont été découverts.

 

pectoral-Rei-miro-17-18--don-du-prince-roland-Bonaparte-au.jpgPectoral Rei Miro 17-18° - au Musée d'histoire Naturelle , don du Prince Roland Bonaparte. - photo issue de http://berphi.skyrock.com avec l'autorisation de Bernard Philippe.   

 

La plupart des sculptures antropomorphes en bois ont des caractéristiques communes : un crâne chauve, des arcades sourcillières proéminentes , une barbichette coubée en virgule, des lobes d’oreilles étirés, des yeux incrustés d’os et d’obsidienne.

 

tablette-la-Mamari---berphi.jpg Tablette Rongo-Rongo, "La Mamari" - photo issue de http://berphi.skyrock.com avec l'autorisation de Bernard Philippe.  

 

Les tablettes Rongo rongo sont des tablettes de bois chargées d’hiéroglyphes, échantillons d’une écriture ancienne qui n’a pu être traduite valablement jusqu’ici… et qui ne le sera probablement jamais, étant donné la disparition des connaisseurs de l’écriture, enlévés après 1862 par les trafiquants d’esclaves et la destruction de nombreuses tablettes au cours des incendies pendant les guerres civiles 1864-1866.

 

Les tablettes présentent des signes hiéroglyphiques, souvent d'aspect humain ou animal. Parfois il semble aussi s'agir de plantes, d'astres, ou de formes géométriques. Les signes représentant des formes humaines semblent, à l'occasion, accomplir certains gestes ou certaines actions. Les signes sont alignés et disposés la plupart du temps de manière à remplir entièrement la tablette.

 

Ils sont disposés selon une méthode appelée "boustrophédon". Le terme boustrophédon fait référence au mouvement des sillons tracés dans un champ, la première ligne se lisant de gauche à droite, la suivante de droite à gauche, et ainsi de suite alternativement. Le terme boustrophédon qui provient du Grec signifierait " en tournant d'une ligne à l'autre, comme les bœufs d'un sillon à un autre ". Qui plus est, les signes Rongo rongo sont en " boustrophédon inversé ", c'est à dire qu'alternativement une ligne est à l'endroit, alors que la suivante est automatiquement à l'envers. Il est donc nécessaire pour bien lire la tablette de la retourner à chaque fin de ligne.

 

Sources :

- Le blog de Bernard Philippe sur l'île de Pâques - http://berphi.skyrock.com

- Le site Rapa Nui, beauté et mystères de l'île de Pâques - par Jean-Hervé Daude - lien  

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog