Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Lorsque nous avons parlé de la tectonique des Galapagos, nous avions vu que l’archipel est situé à la limite de confrontation entre trois plaques océaniques : la plaque cocos au nord, la plaque Pacifique à l’ouest et la plaque Nazca au sud.

 

nat.geo.-ile-paques.jpg Ile de Pâques - Silhouettes de Moaïs - photo Gordon Gahan / free wallpaper National Geographic.

Revenons sur la plaque Nazca car elle intéresse aussi d’autres îles en périphérie : l’île de Pâques et Juan Fernandez.

Constituée uniquement de lithosphère océanique, la plaque Nazca  est bordée à l’est, le long de la côte Pacifique de l’Amérique du sud, par la fosse du Pérou et du Chili ; c’est là qu’elle entre en subduction sous la plaque sud-américaine. Ses autres frontières sont la dorsale est-Pacifique à l’ouest, la dorsale des Galapagos et la plaque Cocos au nord et au sud, la dorsale du Chili et la plaque Antarctique.

 

622px-Nazca_Plate_map-fr.pngLa plaque Nazca et ses voisines - Tectonic_plates_boundaries_detailed-fr.svg created by Sting under CC-BY-SA 

C’est la plaque qui est caractérisée par une vitesse de déplacement élevée  vers le nord-est, de 7,55 cm. par an … ce qui en fait la championne en la matière. Sa vitesse de rotation est de 1,3599° par million d’années selon un pôle eulérien situé à 55°58’ lat.nord – 90°10’ long. Ouest / référentiel : la plaque Pacifique. Au point de triple jonction sud-ouest, entre les plaques Nazca, Antarctique et sud-américaine, on a un décrochement considéré comme la cause du séisme qui a frappé le Chili en 1960 : magnitude 9,5.

On considère depuis peu l’existence de la « micro-plaque de l’île de Pâques » , située à une extrémité ouest de la chaîne en grande partie  sous-marine de Sala y Gomez, qui s’étend sur 2700 km. en direction de Nazca (la ville).


Le volcanisme de l’île de Pâques peut se ranger parmi les volcanismes de point chaud, avec une situation à proximité d’une grande dorsale océanique, à la différence du volcanisme de point chaud d’ Hawaii, situé en pleine plaque.


Avant d’envisager la description des structures volcaniques, il convient de parcourir l’histoire humaine des pascuans et ses répercutions écologiques.

Les premiers habitants, d’origine polynésienne d’après les dernières théories, y débarquèrent entre 400 et 1200 après JC. Ils commencèrent à cultiver, avec les plants rapportés, et adoptèrent un modèle de groupement familial. Ces familles, aux liens très étroits, se groupèrent en structure clanique, dans laquelle un chef supervisait les activités humaines et religieuses. Les pascuans partageaient leur temps entre culture, construction des sites et rituels religieux.

A l’époque de la découverte en 1722 par Jakob Roggeven, neufs clans familiaux ( les vai’hus) se partageaient l’île : Aka’hanga, Anakena, Heiki’i, Mahetua, Taha’i, Tepe’u, Tongariki, Va’i Mata et Vinapu. Les territoires de ces clans se rencontraient au centre de l’île, en un lieu sacré appelé Te pito o te fenua - le « nombril de la terre », souvent traduit à tort comme le nombril du monde – où se pratiquaient les palabres.

 

le-centre-du-monde---Hanga-Hoonu---Eric-dumontet.jpgAu Nord-Est de l'île, dans la baie de Hanga Hoonu, se trouve cette petite pierre ronde. Pour les Pascuans, cette pierre polie par le vent en forme d’œuf représente le centre de la terre. - photo Eric Dumontet.

 

Ayant réussis à construire une société technologiquement avancée, à partir de ressources limitées, les pascuans furent confrontés à la surpopulation et à un appauvrissement des ressources naturelles. Les importantes ressources en arbres furent épuisés en quelques siècles … le bois servant comme combustible, pour le chauffage et la cuisine, et pour la construction des grandes statues, les Moaï.

 

Moai_Rano_raraku---ph.-Aurbina-Anetode.jpg

                Moaïs dans la carrière du cratère Rano Raraku - photo Aurbina-Anetode.

 

Dans les années 1500-1600, l’île aurait perdue la majorité de ses arbres et l’érosion consécutive, compromettant les récoltes, engendra la famine. On suppose que des luttes claniques s’ensuivirent, car à partir de cette époque, la construction des statues et des plates-formes cérémonielles (les ahus) diminua fortement. Le déclin se poursuivit avec les maladies apportées par les visiteurs européens, suivies des déportations exercées principalement en direction du Pérou.

 

Les européens et l'île :

Après Jakob Roggeven, qui la découvrit un Dimanche de Pâques en 1722,et l'appela logiuement " Paasch-Eyland" , il faut attendre 1770, pour voir un explorateur y débarquer : cette fois, c'est un espagnol, Felipe Gonzalez de Haedo, mandaté par le vice-roi du Pérou, qui après y être resté à peine une demi-journée la rebaptisa San Carlos.

James Cook y passa quatre jours lors de sa seconde expédition  dans le Pacifique sud en mars 1774; de cette date, nous possédons les premiers croquis de moaïs.

En 1786, Le navigateur français Jean-François Galaup de La Pérouse y débarqua lors de son tour du monde ... avec ordre de Louis XVI, de dessiner des cartes précises afin de contribuer à la formation du dauphin.

 

Plan_de_l-Isle_de_Paque_-1797--La-Perouse.jpgPlan de l'île de Pâques établi par La Pérouse en 1786 - curieusement le nord de l'île est resté "vierge" sur ce document. -

"Plan de l'Isle de Paque. Levé en Avril 1786 à bord des Frigates Francaises la Boussole et l'Astrolabe. Jean-Francois de Galaup La Perouse (1741-1788), 1797. Paris, Atlas du Voyage de la Perouse - L'Imprimerie de la Republique."

 

Le 19° siècle ne fut jalonné que de désastres, tant pour les pascuans que pour leur île. En 1888, l'île est annexée par le Chili; les natifs ne reçoivent la nationalité chilienne qu'en 1966. Le 30 juillet 2007, une réforme constitutionnelle dote l'île de Pâques d'un statut de "territoire spécial", tout en restant administrée comme une province de la région de Valparaiso.

 

Demain : la naissance de cette île volcanique et ses volcans.

 

Sources :

- L'île de Pâques - wikipedia

- L'excellent blog de Bernard PHIIPPE sur l'île de Pâques, en collaboration avec François Dederen. - lien

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog