Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Au nord de la chaîne volcanique Inyo, se trouve le champ volcanique Mono et Mono lake, tous deux partie du bassin géologique du même nom.

 

Histoire géologique du bassin Mono :

Résultante d'une localisation dynamique à proximité de la zone de failles de la Sierra et de celle d'Owens Valley, l'activité volcanique s'est manifesté ici sur des centaines de millions d'années.

 

Mono0F1.gifSituation du bassin volcanique Mono et des failles de la Sierra Nevada et d'Owens Valley - Steven Dutch, Natural and Applied Sciences, University of Wisconsin - Green Bay


Les Bodie Hills et les Anchorites Hills entourent le bassin à l'est, et sont des restes de ce volcanisme, clairement visibles bien qu'inactifs depuis des millions d'années, témoins de l'histoire géologique locale.

Il y a environ 400.000 ans, une série d'éruption volcaniques ont vomis basalte et andésite sur le côté ouest, puis nord, couvrant le basin Mono de débris au cours de l'holocène.

 

Mono volc

               Historique de l'activité volcanique récente et types d'éruptions - d'après un doc.  USGS.


Les dernières éruptions ont eu lieu il y a 600 ans, produisant une série d'anneaux de tephras, des dômes d'obsidienne et des coulées de lave à la terminaison nord de la chaîne Mono.

 

Mono craters volcanic field:

 

Mono_Craters_from_US_395---Dan-Mayer-PM.jpg

                    La chaîne de cratères Mono, depuis la route US 395 - photo Dan Mayer.

 
Mono-craters-volcanic-field---R.Von-Huene-USGS.jpg  Mono craters volcanic field - photo R.Von Huene - USGS
  Vue du nord, la chaîne hemi-circulaire , avec à l'avant-plan Panum crater et Mono lake.
 

Entre Mono lake et la caldeira de Long Valley, sur le côté est de la Sierra Nevada, le site de Mono craters forme un arc de 17 km. de longueur comprenant plus de 30 dômes de lave rhyolitique.
Ces dômes de lave, recouvrant partiellement des dykes nourriciers, sont entrés en éruption près du bord d'un bassin "pull-apart" (*).
Des éruptions explosives ont eu lieu il y a plus de 50.000 ans; ces cratères sont aujourd'hui ensevelis.
Les structures visibles datent elles de l'Holocène... les dernières éruptions datent de 600 ans, contemporaines de celles d'Inyo craters sud.

Mono-craters---USGS.jpg                                    Mono craters - photo USGS.

 

La formation de la plupart de ces cratères s'est faite en trois phases :

panum6.jpg- phase explosive, avec relâchement massif des gaz contenus dans le magma, laissant un cratère d'explosion et un anneau de débris ... la majorité du volume de l'éruption s'est trouvé pulvérisé dans les airs sous forme de cendres.

- phase extrusive d'une lave visqueuse, épaisse, avec construction de dôme au sein du cratère d'explosion. Panum crater illustre cette seconde phase (voir ci-dessous)

- phase extrusive de lave visqueuse hors du cratère sous forme de coulée épaisse et/ou en blocs.

Schémas Molossian Institute of Volcanology -


Panum crater, la structure la plus proche de Mono lake est intéressante à plus d'un titre.
Panum_Crater---USGS.jpgPanum crater, partiellement rempli par un dôme de lave - photo USGS.

Sa formation se détaille en plusieurs séquences ( USGS) :
- la formation du cratère primitif se fait lors de la montée magmatique et de sa rencontre avec l'aquifère; une éruption phréatique débouche le cratère.
- la formation d'un cône de cendres suit, alimenté par des fontaines de lave et de cendres; il est toujours visible aujourd'hui.
Composition : ponces, lapilli, fragments d'obsidienne et de granit.
- Après ces deux épisodes violents, le solde du magma rhyolitique, visqueux, forme une série de dômes, composés de ponces et brèches rhyolitique. Divers épisodes d'effondrements et de reconstructions se succèdent pour donner le dôme actuel.
- Finallement, le magma, poussé à la façon du dentifrice sortant de son tube, va former des aiguilles, qui se sont cassées à cause d'un refroidissement rapide et de petites explosions à leur base ... constituant la masse de débris visibles au sommet du dôme.


Panum-crater---obsidian-rhyol.---Lee-Siebert-Smith-jpg Dôme de lave de Panum crater - flow-banded obsidienne rhyolitique - photo Lee Siebert / Smithsonian Institute.


Autres structures :
sur la photo ci-dessous, en partant du devant de l'image vers le fond:
 - South coulee : coulées de lave rhyolitique
 - 4 cratères d'explosions
 - Smooth dome, recouvert d'une couche blanche de tephra
 - Adobe hill, complexe volcanique tertiaire, devant Mono lake, dont la teinte se confond avec le ciel.


Mono-craters-2.jpg          Mono craters volcanic field - vue sud vers nord - photo C.D.Miller / USGS

 

(*) bassin "pull-apart" ou "strike-slip basin" :
pullapartBasin2.jpgc'est un type de structure qui se développe entre deux failles coulissantes, ou dans la courbure d'une faille de transformation, résultant de tensions tectoniques qui vont pousser une partie de la croûte terrestre entre elles et causer ainsi une extension. Un bon exemple de ce type de bassin est le Mer Morte, en Palestine.
(Schéma : USGS)

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Mono craters

- USGS - Long Valley Observatory - link

- Indiana University - The Mono basin :  history of extremes - link

- Mono craters vocanic field - Molossian institute of volcanology
- Mono craters California - Aron Meltzner - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog