Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

A l'approche d'un nouveau pic d'activité solaire, prévu pour 2013 - après la "catastrophe Maya" - nous devons nous préparer à des perturbations importantes : les tempêtes solaires peuvent en effet affecter nos technologies spatiales, notre navigation (GPS), nos télécommunications ... nous rappellant subitement que notre bonne vieille terre fait partie d'une galaxie dont la principale étoile est notre soleil, et que nous en sommes dépendants !

Pour se préparer à ceci, un colloque sera organisé le 8 juin à Washington : "The Space Weather Enterprise Forum".

 

prominence sdo 2010090Photo d'une protubérance solaire - Nasa SDO - mars 2010 - notez la taille comparée de la terre, en bas de l'image .

 

Richard Fisher, chef de la division héliophysique de la Nasa l'explique : " Le soleil est occupé à sortir d'une période d'assoupissement, et nous devons nous attendre, dans les prochaines années, à des niveaux d'activité solaire beaucoup plus élevés. En même temps, notre société technologique a développé une sensibilité sans précédent vis à vis des tempêtes solaires. Nous devons donc discuter de la conjonction de ces deux phénomènes".

L'Académie Nationale américaine des Sciences a ciblé ce problème depuis plusieurs années ... "une tempête solaire centennale" pourrait causer plus de dégats à nos économies qu'un ouragan du type "Katrina" et toucher nos réseaux énergétiques, nos systèmes de navigation GPS, le trafic aérien, les télécommunications commerciales et celles des services d'urgence ... bref créer une belle pagaille!

Beaucoup d'inconvénients pourraient être évités en sachant qu'une tempête de ce type va arriver... les satellites pourraient être mis "en mode sécurité", les transformateurs électriques déconnectés pour éviter une surcharge. Cette action de prévention a été confiée au NOAA, en collaboration avec la Nasa.

Parmi la douzaine de satellites de la Nasa, trois sont spécialement concernés : STEREO, SDO et ACE.

- STEREO - Solar TErrestrial RElations Observatory - est en fait une paire de satellites placés en opposition vis à vis du soleil, ce qui leur permet de couvrir 90% de sa surface et de réduire les "attaques surprises".

- SDO - Solar Dynamics Observatory - qui vient d'être lancé en février et qui a donné de bonnes photos d'une des plus massive éruption observée en mars.

 

splash_med400_.jpgPhoto Nasa - SDO - 19.04.2010 : deux courants de plasma reviennent en direction du soleil, l'un l'impactant et le second un peu en arrière (voir les cercles)

 
- ACE - Advanced Composition Explorer - lancé en 1997, et situé entre le soleil et la terre, est bien placé pour détecter les vents solaires et nous en avertir 30 minutes avant que les radiations ne touchent notre planète.

 

Ceci constitue un bon exemple d'utilisation d'une technique, au départ spatiale, à des fins "domestiques".

 

Sources :

- Nasa Sciences News : As the sun awakes, Nasa keeps a wary eye on space weather. - lien

- SWEF - Space Weather Enterprise Forum - lien

- SDO observes massive eruption  - Nasa Sciences News

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog