Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Uapou---les-piliers-du-ciel----ph-tahiti-guide.jpg

                 Iles Marquises - Uapou - "les piliers du ciel"  - photo Tahiti guide.


 

Situées entre 7°50 / 10°35 S et 138°25 / 140°50 O, l’archipel des map-marquesas.jpgMarquises étend ses terres émergées sur 350 km. au nord des Tuamotou.

Le cinquième archipel de la Polynésie Française tire son nom de l'espagnol "marquesas " et fut ainsi nommé par Alvaro de Mendana de Neira qui l'approcha en 1595, et leur donna ce nom en l'honneur de son protecteur le marquis de Canete.

 

Toutes les îles des Marquises sont d’origine volcanique à l’exception de Motu One. Robert Brousse propose un modèle de point chaud responsable de l'alignement des îles, où   les îles septentrionales ont été construites entre 5,80 et 4,70 Ma; les îles centrales (4.80 à 1.40 Ma) sont remarquables par la durée de leur activité (Va Huka :1,50 Ma; Nuku Hiva : 2,70 Ma); les îles méridionales (2,80 à 1,30 Ma) voient le volcanisme aérien des édifices principaux s'exercer au minimum durant 1,15 Ma. L'activité la plus récente attribuée au point chaud se situe dans la zone de fracture des Marquises, au sud-est de l'archipel. Une décroissance générale des âges moyens du volcanisme aérien est constatée du NW au SE de l'alignement, mais les progressions des âges d'initiation et de cessation de l'activité aérienne en fonction de la distance ne sont pas linéaires.

La grande jeunesse des îles explique la puissance du relief et l'étrangeté du paysage. Pas de plaines côtières, ni vraiment de récifs coralliens, donc pas de lagons : les houles venues de tout le Pacifique viennent briser directement sur les falaises et les plages de galets.
Les sommets peuvent atteindre les 1.100 mètres d’altitude. Les falaises plongent dans la mer jusque dans les fonds marins. Les côtes ont l’aspect d’une muraille coupée de profondes crevasses et de quelques plages. Quelques vallées encaissées et isolées barrent les chaînes de montagnes.

Ces paysages volcaniques sont à l’origine de nombreux noms de lieux : Hiva Oa, La Grande Crête ; Nuku Hiva, La Crête des Falaises ; Fatu Hiva, Les Neuf Roches ou la Neuvième Ile ; Fatu Huku, Morceau de Pierre ; Ua Pou, les Deux Piliers, sans oublier la surprenante " Baie des Verges " que les missionnaires changèrent en " Baie des Vierges ".


aranui_french01.jpg

 

 

 

 

Ces îles éloignées sont reliées au monde extérieur par des petits avions ou grâce au cargo-mixte " Aranui 3 " , véritable cordon ombilical de ces îles, où les visiteurs sont peu nombreux. C’est par ce moyen qu’on peut le mieux apprécier la beauté sauvage de ces îles volcaniques.


 

 L’île d’Uapou est caractérisée par la présence de quatre grandes colonnes basaltiques qui dominent toutes les quatre les montagnes alentour. Robert Stevenson les décrit en 1888 comme "des flèches volcaniques semblables à des clochers d’églises ". Le mont Oave culmine à 1 230 m et est le point le plus élevé de l’archipel. D’une superficie de 106 km², l’île se trouve juste au nord-ouest de la petite île de Motu ’Oa.

 

marquesas-ua-pou-peak---Moana-sailing.jpg               Iles Marquises - Uapou - "les piliers du ciel"  - photo Moana sailing

 

Uapou ne présente pas de caldeira en son centre, à la différence d'autres îles des Marquises. Elle est caractérisée par une crête centrale N-S.et des crêtes secondaires qui séparent les vallées, au sommet desquelles percent des necks phonolitiques. Les laves affleurantes au centre sont principalement constituées de trachyte et phonolite, le périphérie est basaltique.

 

fatu-hiva-fatu-hiva---ph.whotracker.jpg                     Fatu Iva - l'Aranui 3  et les "tikis" - photo Whotracker.


Fatu Iva est constituée de la moitié orientale de deux volcans imbriqués l'un dans l'autre. La première caldeira, d'un diamètre d'environ huit -Fatu-Iva_topographic_map-fr.svg---Semhur.pngkilomètres, montre un rebord très découpé, formé par une suite hémi-circulaire de crêtes en à-pic culminant à plus de 1000 mètres.

Topographie de Fatu Iva - doc.Sémhur.

Il est composé principalement de basalte, d'océanite et d'hawaiite. Son âge est daté entre 2,46 et 1,81 million d'années. La seconde caldeira, située à l'intérieur de la première, a un diamètre de trois à quatre kilomètres. Elle est née d'une puissante éruption, comme en témoigne l'existence des impressionnantes colonnes basaltiques, les " statues " des Vierges, dans la baie de Hanavave, dues à des lahars. Elle date d'entre 1,68 et 1,33 million d'années. L'explosion principale semble dater d'il y a 1,40 Ma. Les vallées des deux villages de l'île se trouvent à chaque extrémité de l'espace séparant les deux caldeiras.


La baie de Nuku Hiva est un amphithéâtre volcanique dominé par de hautes falaises striées de chutes d’eau.

 

Marquises---ht-plateau-Nuku-Iva---ph.-Y.Picq.jpg                       Nuku Hiva - le haut-plateau bordé de falaises vertigineuses - photo Yves Picq.

 

On peut distinguer deux volcans emboités présentant chacun une caldeira, dont les parties sud se sont effondrées et ont disparues ; le volcan externe et le plus ancien résulte d'une activité effusive (basaltes et hawaiites), avec une caldeira d'un diamètre supposé entre 12 et 15 km. Le volcan interne aurait une caldeira de 6 km. de diamètre et possède des laves allant du basalte à la trachyte. (Brousse & Guille 1978) Le plateau de Tovii, situé netre ces deux entités est interprété comme une unité volcanique autonome (Brown 1935)


 

Murailles-basalt.-Nuku-Hiva--reve-vertical---S.Fautre.jpg                              Nuku Hiva, falaises de basalte - photo "Rêve vertical" de S. Fautré.


Quant à Hiva Oa, elle est connue surtout par ses deux grands hommes : Paul Gaugin et Jacques Brel.

 

hiva-oa_--Geo.fr.jpg                                  Hiva Oa - une île difficile "à aborder" - photo Geo.fr


La plus grande île de l'alignement - 315 km² - résulte d'une construction en plusieurs phases :

- à l'ouest, l'unité d'Atuona : elle est considérée par Brousse comme un "super-volcan" constitué par des centres d'émission successifs et coalescents; par contre Gonzales-Marabal la voit comme un volcan ancien à large caldeira, au sein de laquelle se sont édifiés des édifices postérieurs. Des dykes différenciés recoupent cette unité.

- au centre, la chaîne d'Ootua-Tapeata, avec des intrusions de trachyte qui recoupent un encaissant essentiellement pyroclastique.

- à l'est, le volcan de Puamau présente une caldeira de 5 km. de diamètre, occupée par un dense réseau filonien.

 

 

 

 

C'est parce qu'il aspirait à retrouver la pureté originelle de l'humanité que Paul Gauguin s'est installé en Polynésie. Avant de partir, il écrit à Daniel de Monfreid: « Je vais aller à Tahiti et j'espère y finir mon existence. Je jure que mon art que vous aimez n'est qu'en germe et j'espère là-bas le cultiver pour moi-même à l'état primitif et sauvage. Qu'importe la gloire pour les autres ! Gauguin est fini pour ici. "

À Tahiti, il fait la connaissance de Téha'amana (appelée aussi Tehura), jeune fille native de Rarotonga dans les îles Cook. Celle-ci, âgée de treize ans, devient son modèle et sa compagne. Il est très inspiré et peint soixante-dix toiles en quelques mois. Mais après quelques années de bonheur, des soucis administratifs et plus personnels (mort de sa fille Aline, la préférée de ses cinq enfants) le minent. Il a également des problèmes de santé : une blessure à la jambe qui ne guérit pas depuis 1894, une crise de syphilis, si bien qu'il déprime et tente de se suicider.

Il décide alors de partir pour les Marquises afin de retrouver l'inspiration. En 1901, le voici donc à Atuona , sur l'île de Hiva Oa. Il lui semble être au paradis, où il construit une maison qu’il baptise " Maison du jouir ". Il va vite déchanter en se rendant compte des abus des autorités et en essayant de se battre pour les indigènes. Malgré ce fait, il laisse sur place une amertume des habitants et reste peu apprécié des Polynésiens en général et des Marquisiens en particulier, qui ont l'impression d'avoir eu affaire à un homme qui s'est servi des Polynésiens, surtout des femmes, comme si cela lui était dû. Affaibli, fatigué de lutter, il meurt le 8 mai 1903. Il est enterré dans le cimetière d'Atuona.


P.Gaugin---Reo-Ma--ohi-huile-s.toile-1897-Musee-d-Orsay-P.jpg"Réo Mà'ohi" : huile sur toile de 1897, aussi dénommée "Vairumati" - Paul Gauguin (1848-1903) Peintre post-impressionniste français, chef de file de l'école de Pont-Aven, considéré comme un artiste majeur du 19° siècle.

 

En 1974, Jacques Brel , chanteur-compositeur belge, abandonne le spectacle et part en voilier (l'Askoy) avec Maddly Bamy qu'il a rencontrée lors du tournage du film L'Aventure c'est l'aventure de Claude Lelouch. Mais il est Atuona_-_Espace_Jacques_Brel_-_Jojo---Remi-Jouan.JPGdéjà malade. On l'opère d'un cancer au poumon. Il décide de se retirer aux Marquises. Pilote privé et utilisateur d'un bimoteur Beechcraft baptisé Jojo, en souvenir de son vieil ami disparu, il y fait l'avion-taxi pour rendre service aux habitants en les transportant entre Hiva Oa et Tahiti sur un trajet maritime de mille quatre cent trente kilomètres, soit un vol de quatre heures trente à cinq heures.

Atuona -  espace Jacques Brel - "Jojo" photographié par Remi Jouan.

 

En 1977, malgré la maladie, il revient à Paris pour enregistrer son dernier 33 tours. La chanson Les Marquises clôt l'album.

Quelques vers : "Les femmes sont lascives au soleil redouté

                              et s'il n'y a pas d'hiver, cela n'est pas l'été,

                                 et par manque de brise,

                             le temps s'immobilise aux Marquises "

 … la chanson s’achève sur ces paroles : " Veux-tu que je te dise ...

                                                                     Gémir n'est pas de mise ...

                                                                     Aux Marquises ".

Il retourne aux Marquises après cet enregistrement, avant que, en juillet 1978, son cancer du poumon ne s'aggrave.


Brel et Gaugin sont enterrés tous deux au cimetière d’Atuona.

 

Le tiki reste l'objet le plus sculpté, une véritable signature de l'artisanat Marquisien ; il représente l'effigie de Tiki, le lointain ancêtre humain demi-dieu. Les tikis sont presque tous masculins, massifs et trapus; ils ont les bras reliés au corps et ramenés à l'horizontale vers l'avant, les jambes fléchies, la tête large et sans cou, les yeux  circulaires et immenses, la bouche, marquée de plusieurs reliefs, traversant le visage.

   

Artisanat_marquisien---Verodemortillet.JPG                        Oeuvres artisanales des Marquises - photo Verodemortillet.

 

Sources :

- IRD - Les Marquises : volcanologie, géochronologie, discussion d'un modèle de point chaud - par R. Brousse & al. - link

- Art et artisanat aux Marquises - link

Commenter cet article

serrurier paris 15/02/2015 13:01

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

GERARD Christian 15/04/2012 08:54


"Tous deux sont enterrés au cimetière d’Atuona."


Je n'ai nulle part trouvé trace du décès de Madly. En 2008, elle était bien vivante, malgré sa "présence" sur la plaque de la
pierre tombale.


Encore félicitations pour le site.


Le 6ème paroxysme était effectivement grandiose en plein écran (24 pouces !)

Bernard Duyck 15/04/2012 10:55



"Tous deux" visait Gaugin et Brel ! ... j'aurais du espacer la phrase du paragraphe Brel. Sorry



Articles récents

Hébergé par Overblog