Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

En Indonésie, le Lokon-Empung a connu le 24.04 une activité explosive ressentie à 5 km. du Tompaluan, le cratère actif, sans manifestations observables étant donné la couverture nuageuse. Le 25, un panache de dégazage était visible montant à 50-100 m. au dessus du cratère.

Une recrudescence d'activité marque le volcan depuis lundi ; son niveau reste à 3, accompagné d'une zone d'exclusion de 2,5 km.

Source : VSI

 

RDC - Nyiragongo et Nyamuragira

Au Nyiragongo, l'OMI détecte une quantité de SO2 accrue, pouvant être liée à une hausse d'activité du lac de lave, tandis que le Modvolc détecte, lorsque les conditions le permettent, une importante anomalie thermique ... à suivre

Source : Activolcans

 

Une activité anormale est rapportée par le site Gorilla CD pour le Nyamuragira

 

enyamsett2011.jpg                                Nyamuragira - la caldeira en septembre 2011 - photo Gorilla CD


 Lu Anne Cadd, communications officer, rapporte que le 24 février, le réseau de surveillance sismique de l'OVG / Goma a enregistré une série significative de séismes liés à des explosions originaires du cratère du Nyamuragira. En même temps, l'activité au site de l'éruption débutée en novembre 2011, au nord-est du cratère, se réduisait fortement.


Début mars, une forte odeur de dioxyde de soufre est détecté, tandis que de la fumée émane du sommet du volcan, de l’emplacement de l’ancien lac de lave.


En avril, un survol du volcan montre que l’activité s’est accrue dans la zone sommitale avec un dégazage provenant d’un pit crater situé à l’emplacement du lac de lave avant sa vidange en 1938-1940.

(138 Mm³ de lave s’étaient répandu et le lac de lave avait disparu - GVP)

La dernière activité sommitale date de janvier 2010, où de la lave en provenance du pit crater situé dans la partie NE de la caldeira s’était répandue dans le cratère et le long d’une fracture située côté sud. Une fissure dans le flanc du volcan à 1,5 km. de la caldeira avait produit des fontaines de lave et construit un spatter cone.

 

-nymulagira-crater-19-april-2012---Gorilla-CD.jpgNyamuragira - dégazage du pit crater situé dans la caldeira sommitale le 19.04.2012 - photo Gorilla CD.

 

Source : Gorilla CD 25.04.12

 

 

Au Popocatepetl - Mexique, les émissions diminuent en nombre et teneur en cendres du panache, avec une sismicité en décroissance elle aussi.

L'inconnue provient du dôme présent dans le cratère, toujours bien incandescent la nuit, dont le volume atteindrait 100 millions de m³ ... il est impossible de connaitre sa perméabilité aux gaz, ni son éventuel état de surpression, qui pourrait engendrer une explosion.

Le pronostic reste "réservé" et les autorités maintiennent la mobilisation.

 

Une image de la Nasa réalisée le 23.04 / 17h17 UTC montre un panache de gaz et vapeur dérivant vers le SSE.

 

popocatepetl_aster---23.04.2012.jpgPopocatepetl 23.04.2012 - image en fausses couleurs, où la végétation est colorée en rouge.

NASA Earth Observatory image by Robert Simmon, using data from the NASA/GSFC/METI/ERSDAC/JAROS, and U.S./Japan ASTER Science Team. Caption by Adam Voiland.  Instrument: Terra - ASTER

 

Sources :Cenapred & Nasa

 

Cette revue n'est pas exhaustive ; pour plus de détails, consultez les sites du Global volcanism Program et Activolcans

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog