Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Cette semaine a surtout été marquée par l'éruption fissurale du Niamuragira et l'évolution de l'éruption sous-marine à El Hierro.

 

RDC - Niamuragira :

Une éruption fissurale a marqué les pentes basses du volcan-bouclier Niamuragira en tout début de journée le 7 novembre ; elle nous avait été signalée par Lu Anne Cadd, International Communications officer,  et visible depuis le quartier général du Parc des Virunga.   (Gorilla CD).

Une expédition des services du Parc des Virungas a été organisé pour visualiser l'éruption depuis le sommet de la colline de Rumangao éloigné de 7-12 km.

Elle a pris la journée, étant donné la progression difficile dans la forêt et sur un terrain formé d'anciennes coulées de lave et de grosses pierres couvertes de lichens. Au point d'observation, le sol était couvert de matériaux pyroclastiques noirs et pulvérulents ... et les participants ont décidé de renoncer à aller plus près des fontaines de lave.

Ci-dessous de belles photos diurnes d'impressionnantes fontaines de lave, ce 10.10.2011 :


nyamulagira-eruption-trek--10.11.2011-Gorilla-CD.jpg

 

 

nyamulagira-eruption-trek-2410.11.2011-Gorilla-CD.jpg                          Fontaines de lave, cnedres et pyroclastes - photos Gorilla CD


Vendredi, le chef du parc et un volcanologue de l'OVGoma vont rejoindre ce point et décider d'une nouvelle approche.

 

El Hierro : éruption sous-marine en cours.

Le géologue marin de l'IEO - Instituto Espagnol de Oceanografia -  a conclut, sur base d'images recueillies par l'équipe du Ramon Margalef entre le 24 et le 28 octobre, à un changement de forme du volcan et à une "croissance significative" du cône et de la coulée. en superposant deux cartes différentes, il estime que le volcan a émis près de cinq millions  et demi de mètres cubes de matériaux. Le volcan est toujours bien actif et émet des gaz et des particules fines visible de la surface, ainsi que de la lave.

 

 

Ceci vient compléter les données sismiques : les séismes restent majoritairement cantonnés au large d'El Golfo; le niveau du trémor est considéré comme stable le 9 et10.11, avec un sursaut de trois heures (10.11 à partir de 6h00) et des variations d'amplitude.

Les stations GPS montre de légères déformations enregistrées dans la station située à l'est d'El Golfo. Le modèle de déformation reste constant sur les autres stations.


 

Pour le moment, et en raison d'une interdiction de navigation en mer de Las Calmas par la Protection civile, le Ramon Margalef doit rester au port de Los Christianos / Tenerife. (Canarias7)

 

Une analyse du mode de formation des matériaux pyroclastiques flottants - appelés communément " restingolita " -  près du site de l'éruption a été mise sur le site de l'AVCAN par le géologue Juan J. Coello Bravo. (en espagnol).

  

Chili : Cerro Hudson et Cordon-Caulle :

L'OVDAS-SERNAGEOMIN a retrogradé le 2 novembre le niveau du Cerro Hudson à 4 , notifiant que l'éruption débutée le 26 octobre avait cessé. Cependant, entre le 1° et le 6 novembre, on a enregistré entre 16 et 110 séismes journaliers et les images satellites révèlent encore des panaches émis par le volcan.

L'analyse des cendres déposées pendant l'éruption indique la présence de basalte juvénile.

Les 140 personnes évacuées ont été autorisées à retourner chez elles.

 

puyehue_ali_2011308.jpgMalgré qu'elle soit qualifiée de "mineure", l'éruption du Cordon-Caulle s'est manifestée le 4 novembre par un panache clair montant à 5 km. avant de s'étaler vers le nord-est sur 300 km.

NASA image by Jesse Allen and Robert Simmon, using ALI data from the EO-1 Team. Caption by Robert Simmon.

Instrument :  EO-1 - ALI - 04.11.2011

 

L'éruption du Cordon-Caulle continue, selon la sismicité relevée, caractérisée par une intensité faible et une émission de cendres peu importante. Il reste un risque d' évènements explosifs mineurs, dus à de possibles obstructions du conduit et/ou à la dynamique propre de l'éruption.

 

Kamchatka :

Les mêmes cinq volcans sont toujours en alerte aviation selon le KVERT : le Shiveluch, le Karymsky et le Kizimen en alerte orange - le Bezymianny et le Gorely en alerte jaune.

 

kizimen_ali_2011.10.26.jpgNASA image by Jesse Allen and Robert Simmon, using ALI data from the EO-1 Team. Caption by Robert Simmon. - Instrument:  EO-1 - ALI - 26.10.2011


En ce qui concerne le Kizimen : Une émission de gaz et vapeur a pu être observée entre le 28 octobre et le 2 novembre; ensuite la couverture nuageuse a empêché toute observation visuelle.

L'activité effusive continue de produire d' importantes coulées de lave sur les flancs est et nord-est, accompagnée d'incandescence nocturne au niveau du cratère. Une anomalie thermique est confirmée par les satellites.

 

shiveluch-05.11.2011_dome--ali.jpgLe dôme du Shiveluch, décallé par rapport au sommet, émet un panache le 05 novembre 2011.

NASA image by Jesse Allen and Robert Simmon, using ALI data from the EO-1 Team. Caption by Robert Simmon.

Instrument : EO-1 - ALI

 

Une forte anomalie thermique marque le dôme du Shiveluch durant toute la semaine.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog