Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Dossier-30-4071-copie.jpg

     Région de Larderello - une zone stérilisée par les gaz soufrés - ©Jean-Michel Mestdagh


Les sources chaudes et les émanations gazeuses n'ont pas modifié que les conditions de vie des humains, elles exercent aussi une action sur la flore, soit dans un sens négatif, en lui créant un milieu peu favorable à hostile, soit dans un sens positif, par le développement d'un "micro-climat" favorable.

 

800px-Terre_Fumanti_Sasso_Pisano_5-_fumarola---Edatoscana.JPG                    Champ de "bruyères fumantes" près de Sasso Pisano - photo Edatoscana.

 

La bruyère, Calluna vulgaris, est une éricacée qui est coutumière des terrains d'altitude des Apennins ou des Alpes.

On la trouve cependant ici à proximité des sorties de vapeurs, sans qu'elle ne présente de signes d'affectation.

Sa riche floraison pare la région de Larderello d'une douce couleur cyclamen en juin et juillet; sa structure buissonnante laisse en autre temps un tapis vert contrastant avec les sols blanc et rouille.

  Dossier-30-4140-copie.jpg

                     Chêne-liège démasclé -  région de Larderello - ©Jean-Michel Mestdagh 

 

Dossier-30-4117-copie.jpg                 Chêne-liège démasclé -  détail -  région de Larderello - ©Jean-Michel Mestdagh

 

Le chêne liège, Quercus suber, est une espèce thermophile qui ne vit pas au dessus de 400 mètres d'altitude. Dans le Biancane, il prospère, grâce au micro-climat, jusqu'à une altitude de 700 mètres.

De plus, cet arbre nécessite un substrat acide; il profite ici des roches modifiées chimiquement.

Cet arbre peut vivre très longtemps, 100 à 200 ans ... voire encore plus. Son écorce est utilisée comme bouchon et comme isolant thermique et phonique.

Une opération spéciale, appelée "démasclage" est nécessaire à l'obtention d'un matériau de qualité : le liège produit directement par l'arbre, est crevassé et de qualité médiocre, c'est le "liège mâle" qui doit être enlevé. Le nouveau liège qui se forme, est appelé "liège femelle" ou "de reproduction" : de qualité correcte, il est levé lorsque son épaisseur atteint 3 cm. environ, soit tous les 9 à 15 ans selon les conditions régionales.

 

Outre le chêne liège, un hybride a colonisé cette zone favorable, le Quercus crenata. Cet hybride entre le chêne liège et le chêne de Turquie (Quercus cerris) peut vivre à une altitude plus haute; il est utile comme bois de chauffage.

 

Question minéraux, outre de grands cristaux de gypse, on peut relever deux espèces dont la dénomination est liée à la toponymie locale : la sassolite et la larderellite.

 

Sassolite---H3BO3---ph.aramgutang.jpgLa Sassolite est un borate calcique, forme minérale de l'acide borique, qu'on retrouve dans les zones de fumerolles et de sources chaudes près du village de Sasso Pisano, ou dans des dépôts d'évaporites.

Habituellement de teinte blanche à grise, la sassolite peut être de couleur jaune à brune, selon qu'elle contient des impuretés respectivement de soufre ou d'oxydes de fer.

 

Sassolite jaune - photo Aram Dulyan
 

Près de Larderello, on retrouve la Larderellite, un borate hydraté d'ammonium de couleur blanche.

 

"VOIR et REVOIR" ... La zone géothermique de Larderello en vidéo :

 

 

Merci à mon ami Jean-Michel Mestdagh pour ses images toutes récentes.

 

 
Sources :

- Sassolite - Mineral data - link

- Larderellite - Mineral data - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog