Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Scandola-2---balades-en-mer.jpg

     Corse - Scandola - falaises de rhyolite inaccessibles par voie terrestre - photo "balades en mer"

 

office-de-tourisme-mer-scandola-20101202143612.jpgScandola - Bleu de la mer, blanc de l'écume qui se frotte aux rochers rouges ... couleurs naturelles rappelant celles du drapeau : nous sommes ici en territoire français. - photo office du tourisme Corse.


Les paysages du golfe de Porto sont parmi les plus spectaculaires de la Méditerranée, où se succèdent les corniches de Scandola , les solitudes du Capu Rossu, le golfe de Girolata et son fortin Génois … marques d’un déluge de feu qui remonte jusqu’au Monte Cinto, 2706 mètres, une caldeira formée il y a 250 Ma , où se mêlent pyroclasites, dépôts de lahars et coulées de laves.

 

Corse---Scandola---geologie---alpesgeo.jpg                                 

                           Géomorphologie des environs de Scandola - doc. Alpesgeo2003

 

Corse---Scandola---rhyolites.jpgScandola - des couches rouges de coulées rhyolitiques alternent avec des coulées de basalte gris.- photo Alpesgeo 2003.

 

Corse---Scandola-lahars.jpg                                 Scandola - dépôts de lahars -

 

Corse---Scandola_Osani----JP-Grandmont.jpgScandola - des orgues de rhyolite bordent une faille qui coupe la falaise - photo Jean-Pol Grandmont.

 

-Corse-04892-reserve_de_Scandola---Pinpin.jpg                        Orgues dans la réserve naturelle de Scandola - photo Pinpin

 

Seul moyen d’atteindre ce bout de monde fantastique, le bateau. Qui n’en possède pas, peut profiter de la visite organisée mais un peu chère, parc national et demande obligent ( de 50 à 55 euros selon le lieu de départ) pour découvrir, dans une explosion de couleurs, les richesses géologiques : falaises et orgues rhyolitiques, tafoni … nom donné aux roches percées suite à l'action des variations de température et de l'humidité couplées aux embruns de la mer Méditerranée, aux vents forts et au ravinement des eaux de pluie..

 

_Calanques_de_Piana---tafoni---JP.Grandmont_JPG.jpg                                Calanche di Piana - tafoni - photo Jean-pol Grandmont

 

Corse - Gargalu - rrhyolite dans coulées ignimbriteLa couleur rouge de l’îlot de Gargalu est due aux blocs de rhyolite pris dans les coulées d’ignimbrite - photo Alpesgeo2003.

 

Créée le 9 décembre 1975, Scandola fut la première Réserve Naturelle de France à double vocation : maritime et terrestre. Sa superficie est de 900 ha sur terre et de 1000 ha pour la partie marine.

Sur les falaises rouges s’accroche la végétation : myrtes, lentisques, euphorbes arborescentes, chênes verts, maquis dense à arbousier, bruyères arborescentes et cistes jusqu’à 500 m d’altitude.

A fleur d’eau se développe une algue calcaire (lithophyllum) qui s’agglomère au fil des ans pour former, dans certains ebdroits, de véritables trottoirs.

 

Corse-scandola-trottoir-d-algues-calcaires.-Corse-sauvage.jpg          Scandola - trottoirs d'algues calcaires lithophullum encroûtantes - photo Corse sauvage.


La transparence et la pureté de l’eau permettent le foisonnement de la vie Balbuzard-pecheur---Pandion-haliaetus---Stephen-Michael-Ba.jpgsous-marine. L’herbier de posidonies, poumon de la Méditerranée, y prospère jusqu’à moins 45 m.

 

Balbuzard pêcheur - Pandion haliaetus - photo Stephen Michael Ba


De nombreuses espèces d’oiseaux rares nichent ou séjournent à Scandola et en font un site d’intérêt ornithologique exceptionnel : balbuzards pêcheurs, cormorans huppés, faucons pèlerins, puffins cendrés, aigles royaux.

 

Corse-scandola-nid-balbuzard---corse-sauvage.jpg                   Réserve naturelle de Scandola - nid de balbuzard - photo Corse sauvage.

 

 

Sources :

- Alpesgeo - Voyage géologique en Corse - link 

- Inventaire national du patrimoine naturel - Scandola - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog