Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Lorsque de la lave est émise à une viscosité trop élevée pour pouvoir s’écouler sur une grande distance, elle s’accumule sur place en constituant un dôme. Ces dômes peuvent présenter des aspects variés, en fonction des propriétés physico-chimiques de la lave et du substratum.

On distingue quatre grands types de dômes : les cryptodômes (ou bouchons soulevés), les dômes peléen, les dômes surbaissés, et les dômes-coulées.

Ces derniers constituent une sorte de transition entre les dômes surbaissés et les coulées de lave.

 

LavaDomeTypes.jpgLes grands types de dômes : a. cryptodôme, b. dôme peléen, c. dôme surbaissé, d. dôme-coulée - doc. Oregonstate University.

 

Un des meilleurs exemples de dôme-coulée, et l’un des plus grands de ce type au monde, est le Cerro Chao dans le nord du Chili. Il occupe un ensellement entre les volcans Paniri et Léon.

 

chacodacite_oli_2013134.jpgCerro Chao - le dôme-coulée et ses diverses entités, dans la selle séparant les volcans Paniri et Cerro del Leon - Les dépôts de coulée pyroclastique, à gauche, sont de la phase Chao I -

photo Nasa Landsat 8 / Oli -13.05.2013

 

Ce dôme-coulée est long de 14,5 km., pour un volume total émis de 26 km³ de lave, et un front de coulée de 350-400 mètres de hauteur. Il est caractérisé par des crêtes d’écoulement (flow ridges) proéminentes de 30 mètres de hauteur, résultant de pliage durant la mise en place des couches de surface de différentes propriétés mécaniques, fonctions du refroidissement différentiel de la lave. C’est la coulée la plus importante d’un groupe de laves dacitiques émises lors d’un épisode magmatique relativement récent, daté de moins de 100.000 ans, qui a marqué le complexe Altiplano-Puna.

 

Chao_coulee_l.gif                                 Cerro Chao - le dôme-coulée - photo Peter Francis

 

L’éruption du Cerro Chao s’est produite en trois phases :

- la première phase a été explosive et a produit environ 1 km³ de dépôts de ponces dacitiques non soudées, et ensuite des coulées de blocs et cendres, qui forment un tablier frontal par rapport au corps de lave principal

– la seconde phase fut effusive et est caractérisée par l’émission de 22,5 km³ de magma, sous forme d’une coulée composite, avec un front de 400 mètres de haut, qui a recouvert 53 km², et d’un petit cône. Des crêtes d’écoulement forment des figures proéminentes à la surface ; elles atteignent 30 mètres de hauteur.

– le troisième phase a produit, au départ d’un dôme effondré, une coulée de 6 km de long et 3 km de large, avec des crêtes d’écoulement modérées. Elle se caractérise par des laves plus vitreuses que celles des autres phases.


La taille anormale du dôme-coulée du Cerro Chao est à la fois fonction de la pente locale, comprise entre 3 et 25°, et du volume de magma disponible.

La durée de mise en place du Chao semble avoir été de 100 à 150 ans, avec un ratio d’effusion maximum de 25 m³/s sur de courtes périodes.

 

Sources :

- Oregonstate Univ. - Chao - link

- Journal of Geophysical Research - Effusive silicic volcanism in the central Andes : the Chao dacite and other young lavas of the Altiplano-Puna Volcanic Complex - by S.L.de Silva & al. - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog