Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

La république d'Ouganda est contigue au Kenya, à la Tanzanie au Rwanda et à la RDC. Le sud du pays englobe une vaste partie du lac Victoria. Ce pays de l'Afrique des grands lacs a longtemps été une zone troublée, e.a. sous le règne du tyran sanguinaire Idi Amin Dada, et à ce titre est peu connue pour ses volcans du rift (sud-ouest du pays), pourtant intéressants pour la composition de leurs laves : des carbonatites extrusives au nord, des laves ultra-potassiques au centre et potassiques au sud.

 

tuff carbonatite                        Tuf carbonatite - Photo Nelson Eby / univ. Massachusetts.

 

Ug-map-fr.png

 

geochemistry---.jpgCarte de situation des champs volcaniques du sud-ouest Ougandais (en noir) - d'après N. Eby


Le champ volcanique Katwe-Kikorongo s’étend depuis les rivages NE du lac Edouard . jusqu’aux rivages oust du lac George, au sud du massif du Ruwenzori : 180 km² abritent 80 cônes et maars foiditiques, certains remplis par des lacs. Le lac Katwe, long de 3 km., occupe deux ou trois cratères qui se recoupent.

 

Katwe-Kikorongo-crater-lake.jpg                 Katwe-Kikorongo volcanic field - le lac de cratère Katwe -photo Nelson Eby


Le champ volcanique Bunyaruguru, daté de la fin du Pleistocène à l’holocène, est aussi connu sous la dénomination de champ volcanique Kichwambe. Il est composé de 130 maars, dont 27 sont occupés par des lacs d’eau douce ou salée. Seuls quelques coulées de lave foiditique (**) se rencontrent parmi les couches de tuf volcaniques et le sédiments récents en couches entremêlées.

 

Champs-volc.-bunyaruguru------Landsat-7-NasaK-K.jpgSituation des champs volcaniques Bunyaruguru et Katwe-Kikorongo, de part et d'autre du canal reliant les lacs Edouard et George - d'après une image Nasa Landsat 7.


Les champs volcaniques de Katwe-Kikorongo et Bunyaruguru montrent tous deux des laves de caractéristiques potassique à ultrapotassique, (K2O/Na2O = 3 to 12), contenant des phénocristaux de pyroxène et d’olivine.

Le champ volcanique de Bufumbira présente lui des laves d’un rapport K2O/Na2O < 2, avec les mêmes types de phénocristaux.

Ces champs volcaniques ont des rapports Y/Nb versus Nb/Zr différents, indiquant différents degrés de fusion et des variations de composition de la source…ceci implique une source mantellique chimiquement différente pour les champs de Bunyaruguru et le côté le plus à l’est de Katwe-Kikorongo.

 

Fort-portal-carbonatite-tuff-cone.jpgFort Portal carbonatite tuff cones -  Photo Nelson Eby / univ. Massachusetts. / in GVP


Fort Portal est situé entre les lacs Albert et Edouard, à l’extrémité NE du massif du Ruwenzori. Ses laves sont un exemple exceptionnel de calco-carbonatites.

Ce champ volcanique se compose de 50 évents, et s’est formé en trois phases : une phase préliminaire  a formé deux lignes de cônes de tuf orientés NE-SO. ; la seconde phase a donné un manteau de tuf ; la dernière phase a caractérisé les coulées de lave de calco-carbonatite, en provenance des cônes de tuf de l’extrémité SO.

La composition chimique des tufs est mixte : de la lave carbonatite, des lapilli de mélilitite (*), des lapilli silicatés, des xénolithes crustaux felsiques et mafiques. La lave carbonatée s’est différenciée en tant que liquide non miscible d’un mélange de mélilitite carbonatée, à haute pression.

 

Fort-Portal-saka-east.jpg                Fort Portal saka east - Photo Nelson Eby / univ. Massachusetts.

 

Le champ volcanique de Bufumbira, composé d'une quarantaine de cônes de cendres (cinder cone), est situé au nord de la zone des Virunga ; d'âge plus récent que les structures des Virunga, ces cônes sont alignés et typiquement percés sur un côté par les coulées de lave. La géochimie des roches est inhabituellement "ultra-potassique".

 

Bufumbira-volc.jpg

   Les cinder cones du Bufumbira volcanic field - d'après une image Nasa Landsat.


Le Katunga est un cône de tuf isolé localisé à 40 km. au sud-est du lac Edouard. Un lac de cratère, empli d'eau fraîche, le surmonte.

Le cône est associé à des coulées de lave d’évents situés sur ses flancs nord et nord-est. Les laves de cette structure sont spéciales et formées de katungite, une olivine-mélilitite.

katungite = proto-katungite + biotite-pyroxenite (+ très peu d'olivine). – (John Seach).

 

(*) - Mélilitite : roche extrusive composée de 90% de minéraux mafiques, comme la mélilite et l'augite, avec de moindres parties  de feldspathoides et plagioclase.

Les minéraux du groupe de la mélilite sont des silicates qui ont pour formule générale  : [8]X2[4]Y[4]Z2O7, où [N] signifie nombre de coordination N.

Mélilite : X = (Ca,Na), Y = (Mg,Fe,Al), Z = (Al,Si) ;                             (Ca,Na)2(Mg,Fe,Al)[(Al,Si)SiO7]
 

 

(**) foiditique -foidique :se réfère à un domaine chimique ultrabasique et riche en Na2O - K2O

TAS.gif                     Diagramme de classification chimique des roches volcaniques - BRGM

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Volcans d'afrique centrale 

- Geochemistry and mantle soure(s) of carbonatitic and potassic lavas from SW Uganda. - lien

Eby, G. N., Lloyd, F. E., Woolley, A. R., and Stoppa, F.

- Petrogenesis of the Fort Portal, Uganda, Extrusive Carbonatite

Eby, G. N., Lloyd, F. E. and Woolley, A. R.

- High pressure experimental studies on a Katungite ... - lien

- Mélililite at Fort Portal, Uganda - another dimension for the carbonate volcanism - Science Direct

- Mélilite - Minéral data

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog