Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le plus grand volcan terrestre, baptisé "Tamu massif", est tapi au cœur du Shatsky Rise, une chaîne montagneuse sous-marine, située à 1600 km à l’est du Japon.

Ses mensurations le classent vraisemblablement à la seconde place des plus grands volcans su système solaire, après l’Olympus Mons martien : 450 km. sur 650 km. – pour un volume de 2,5 millions de km³ ; son sommet culmine à 3.500 m. sous le niveau marin et ses racines plongent à quelque 30 km. sous la surface, dissimulant sa masse (voir coupe in Physorg).

Pour fixer les idées, Hawaii est constituée de cinq volcans-boucliers distincts, dont le Mauna Loa, 60 fois plus petit que le Tamu.

Il doit son nom, Tamu, à la Texas A&M. University, qui l’étudie depuis vingt ans.

 

Tam-massif---Shatsky-rise.jpg

         Un vue 3D et profil (en  noir) du Tamu Massif, le plus grand volcan au monde. - Doc. MSN News

Tamu-massif-versus-Omympus-Mons.jpg 

Le Shatsky Rise et ses trois massifs, en comparaison avec la surface de l'Olympus Mons  - doc. LiveScience

Shatsky Rise, surrounding magnetic lineations and fracture zones (heavy red lines;
Nakanishi et al., 1999), Expedition 324 drill sites (red dots) and ODP Site 1213 (blue dot). Dark area
at lower right shows the basal contour of Olympus Mons (Mars) at the same scale. Inset shows the
location of Shatsky Rise relative to Japan.


Le Shatsky Rise est un grand plateau océanique, de 480.000 km², formé il y a 130 à 145 millions d’années, s’étendant sur 1700 km. composé de trois massifs principaux : Shirshov, Ori, et Tamu ; ce dernier est le plus ancien.


Le plus vieux plateau océanique existant, le Shatsky Rise, s’est formé par une impulsion magmatique à l’intersection d’un point chaud de triple jonction, entre la fin du Jurassique et le début du Crétacé. (Nakanishi & al. 1989) ; cette formation est concomitante à un saut de 800 km. vers l’est de la triple jonction Pacifique-Izanagi-Farallon, et la réorganisation de la dorsale Pacifique-Izanagi, qui ont vraisemblablement été rendus possibles par l’éruption du Shatsky Rise. Sager & al. 1999)

 

Reconstruction-of-position-of-Shatsky-Rise-across-the-Pacif.gifReconstitution de la position du Shatsky Rise dans l'océan Pacifique au cours du temps - d'après  McNutt and Fischer (1987) and R.L. Larson (2000) / in Ocean Drilling Program

 

Jusqu’à présent, on ne savait pas trop si le Massif Tamu était un seul volcan, ou un volcan composite formé par plusieurs points d’éruption.

En intégrant différentes sources, dont des carottes de forage et des données enregistrées par l’IODP (Integrated Ocean Drilling Program) en 2009 et des donneés de réflection sismique de 2010 et 2012, les auteurs de l’article de Nature Geosciences (le team du Dr. Sager comprebd des chercheurs des universités de l’Oregon, de Yale, d’Hawaii et du Royaume-Uni) confirment que le volume de basalte constituant le Massif Tamu provient d’une seule source située près de son centre.

La forme basse et étendue du massif signifie que les coulées de lave émises ici ont du se déplacer sur des distances bien plus longues que sur les autres volcans terrestres. D’autres volcans sous-marins, ou seamounts, ponctuent par milliers le plancher marin, mais restent petits et à pentes raides par rapport au massif Tamu (voir vue 3D ci-dessus).

Sa forme diffère de celles de tous les autres volcans sous-marins trouvés sur Terre, et pourrait fournir des indices sur la formation d’autres mégavolcans, pouvant être découverts sur d’autres plateaux océaniques, tels que le plateau Ontong Java dans le Pacifique sud.

 

Sources :

- Physorg - Scientists confirm existence of largest single volcano on earth - link

- Live Science - Largest volcano on earth lurks beneath Pacific ocean - link

- IODP Expedition 324: Ocean Drilling at Shatsky Rise Gives Clues about Oceanic Plateau Formation - by William W. Sager, Takashi Sano, Jörg Geldmacher, and the IODP Expedition 324 Scientists - link

- Ocean Drilling Program - Extreme warmth in the Cretaceous and Paleogene: a depth transect on shatsky rise, Central Pacific - link

Commenter cet article

Emmanuelle 07/09/2013 12:58


Risquerait il un jour de redevenir actif? Comme si le Japon n'avait pas assez de calamités, sûrement sur le plan sismique et volcanique l'endroit le plus dangereux de la terre non?

Bernard Duyck 07/09/2013 14:27



Après 145.000.000 années, cela m'étonnerai fort ! Ceci dit, le Japon est situé sur la Ceinture de feu du Pacifique et a droit à tous les superlatifs !



Articles récents

Hébergé par Overblog