Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Ceci n'est pas une analyse du volcan Chaiten et de son histoire éruptive, simplement deux précisions importantes en rapport avec l'actualité du moment.

Données du Global Volcanism Program - Chaiten:


Country: Chile
Subregion Name: Southern Chile
Volcano Number: 1508-041
Volcano Type: Caldera
Volcano Status: Historical
Last Known Eruption: 2009 
Summit Elevation: 1122 m 3,681 feet
Latitude: 42.833°S 42°49'58"S
Longitude: 72.646°W 72°38'45"W



Situation des dômes sommitaux du Chaiten - sept.2009 - photos Nasa E.O.

Un simple rappel de l'éruption spectaculaire du 05.05.2008 avec le cliché du Nasa Earth Observatory - sat. Terra - Modis.




Formation d'un troisième dôme dans la caldeira du Chaiten :


29 de septiembre de 2009 (B, fotografía e interpretación realizada por Jorge Muñoz), demostrando la notable evolución del complejo de domos y los depósitos en su entorno.
The original document is available as a PDF via the informes page of the Observatorio Volcanológico de los Andes del Sur (OVDAS) website.

Le récent rapport hebdomadaire de l'USGS/SI signale un effondrement au niveau d'un des deux dômes de la caldeira du Chaiten. La population vivant aux alentours du volcan a pu voir que le panache de cendres s'était élargi et devenu plus sombre le 29 septembre 2009.
Des observations visuelles ont confirmé ultérieurement le collapsus d'un des dôme et la formation débutante d'un troisième dôme dans la partie S.O. L'éruption continue donc et de la rhyolite nouvellement émise pourrait continuer à combler la caldeira. (Sernageomin)


Les volcans rhyolitiques doivent être surveillés en premier !

Si vous ne savez pas à quoi correspond l'appelation " volcan rhyolitique", vous connaissez par contre le Vésuve, le Krakatau, le St Helens ...et le Chaiten : tous ces volcans sont de type rhyolitique et sont parmi les plus explosifs !

La rhyolite est une roche ignée extrusive; elle se solidifie rapidement lors de son refroidissement en surface et est responsable d'éruptions explosives : sa haute teneur en silice est responsable de sa haute viscosité, qui entrave le dégazage. Lorsque des poches de gaz se forment, elles peuvent causer l'explosion du magma et sa fragmentation en ponces et petites particules de poussière volcanique.
L'adhésivité de ce type de magma suggère que son transit sous-terrain doit être lent, tout au moins plus lent que celui d'un magma basaltique.


Ceci est infirmé par l'étude des docteurs Castro et Dingwell sur le volcan Chaiten (article paru récemment dans le journal "Nature") :

                                                     L'éruption de mai 2008, vue de l'ISS  - B.Watson - Wired Science.

L'éruption du volcan Chaiten, le 1° mai 2008, fut inattendue et hautement explosive; les habitants de la ville proche du volcan ne ressentirent le tremblement de terre que 24 heures avant l'éruption du magma rhyolitique et la formation de la colonne Plinienne. La très courte période d'avertissement pré-éruptif reflète une ascencion fort rapide du magma au travers du système sub-volcanique. L'étude d'échantillons de rhyolite a montré qu'elle provient ici d'une source située à environ 5 km. sous la caldeira ; le Dr. Castro révèle des données pétrologiques et expérimentales qui indiquent que le magma rhyolitique hydraté monte très rapidement au Chaiten, à la vitesse d'un mètre par seconde ... une ascension aussi rapide implique un temps de transit depuis la zone de stockage jusqu'à la surface, égal à +/- 4 heures, ce qui raccourcit considérablement le temps disponible pour alerter les populations sous la menace du volcan.
Suggestion est donné par cette étude de surveiller d'un peu plus près les grands systèmes rhyolitiques - e.a. Medicine Lake et Newberry Caldera aux USA - puisque le temps nécessaire pour une réaction après les premiers signes d'éruption est ultra-court.

Sources :

* Article du Journal "Nature" du 08.10.2009 - Références complètes ci-dessous.

Nature 461, 780-783 (8 October 2009) | doi:10.1038/nature08458; Received 27 April 2009; Accepted 21 August 2009

Rapid ascent of rhyolitic magma at Chaitén volcano, Chile

Jonathan M. Castro1 & Donald B. Dingwell2

  1. Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), Institut National des Sciences de l'Univers (INSU), Université d'Orléans, Université François Rabelais–Tours, Institut des Sciences de la Terre d'Orléans, UMR 6113, Campus Géosciences, 1A Rue de la Férollerie, 45071 Orléans cedex 2, France
  2. Department of Earth and Environmental Sciences, Ludwig-Maximillians Universitaet, 80333 Muenchen, Germany.

* Ovdas - Sernageomin :Observatorio Volcanologico De Los Andes del Sur.

* Global Volcanism Program

* Photos sat. du Nasa Earth Observatory

Commenter cet article

tristan 18/11/2009 17:31



Bonjours j'ai adorer votre site messieur je men suis servie pour m'aider dans mon expo de SVT sur un volcan au choix et le Chaiten était super!! Je vous remercie de votre blog qui jespère va me
donner une bonne note merci et juste un petit conseille remerter le clic droit pour certaine personne qui voudrait
faire copier coller bon je vous remercie et super blogue



mathieu 12/10/2009 21:21


Comme quoi les commentaires habituels sur "on ne pourra prévoir la viloence, mais nous devinerons le moment grâce aux seismes suffisament en avance" n'est pas une vérité. A. DE GOER le disait
d'ailleurs dans son livre "Volcans d'Auvergne : la menace d'une éruption ?" : Le délais pourrait être de 1 à 2 jours dans les cas pessimiste.
4h ça laisse encvore moins de temps, et dans des zones pas vraiment surveillée, le temps que les services devinent qu'il se passe quelque chose...
La volcanologie à peut être un moyen d'obtenir un financement plus conséquent...


Bernard Duyck 13/10/2009 08:21


Tout est question de moyens et de motivations ! Dans le cas de la volcanologie, il faut y ajouter "de connaissances" ... qui restent limitées niveau prévisions.
Voir la dernière petite éruption à Montserrat (article du 06.10 sur ce blog) qui n'a pas prévenu non plus.
Merci de ton interaction sur le site
Bernard


Articles récents

Hébergé par Overblog