Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

crateres-sommitaux-et-Valle-del-bove-copie-2.jpg                                Etna : cratères sommitaux et Valle del Bove - image ASTER.

 

La Valle del bove est une dépression volcano-tectonique qui marque le flanc Est de l’Etna ; la partie la plus haute en fer à cheval a un diamètre d’environ 5 km. et elle s’étire, entre 2800 et 1200 m. d’altitude sur 8 km. de longueur d’ouest en est. Ses parois possèdent une déclivité de 30 à 40° et ont des hauteurs de près de 1.000 m. du côté ouest.

Ces falaises sont composées d’une alternance de couches de cendres et de coulées de lave, recoupées par de nombreux dykes, véritables fenêtres permettant de reconstituer partiellement l’histoire éruptive du volcan et de ses centres éruptifs successifs.

 

Etna-Valle_del_Bove---dykes---Ji-Elle.jpg                Etna, Valle del Bove : de nombreux dykes recoupent la vallée - photo Ji Elle

 

Etna2011-VdB---photovolcanica.JPGLa Valle del Bove, dominée par le cratère Sud-est (à droite) - vue depuis Serra della Concazze - photovolcanica


La Valle del Bove s’ouvre vers l’Est vers la mer Ionienne ; sa pente se prolonge sans discontinuité en suivant l’inclinaison naturelle du flanc de l’Etna.

Son fond est recouvert en grande partie par des coulées de lave récentes, avec quelques cônes adventifs, tel que le Monte Centenari. Au nord-ouest, elle se prolonge par un effondrement similaire, la Valle de Leone. A l’Est, vers 1.200 m. d’altitude, la Valle di Calanna est aussi une dépression, plus petite, de 3 km. sur 2.

 

Monte-Centenari.jpg                            Etna, Valle del Bove : le Monte Centenari, un cône adventif

 

Etna---valle-del-bove---rift-zones.jpg

Etna et la Valle del Bove (VdB) - les cratères sommitaux actifs et les anciens centres d'activité :  Ellittico (E), Trifoglietto et centres associés (Tr) , Calanna (C), l'extension terrestre des dépôts Chiancone (Ch) et des lahars Milo (ML) - Les flèches noires indiquent la position et/ou les directions de la propagation des dykes sur les rift zones - Barre d'échelle : 10 km.

Doc. Tarquini & al. 2007

 

F2.large.jpg

Etna, la Valle del Bove  - AR, Acqua Rocca; AT, Acqua del Turco. - Barre d'échelle : 1 km.

Doc. Tarquini & al. 2007


Son origine est toujours sujette à débat, mais aucune hypothèse n’a apporté jusqu’à présent de solution entièrement satisfaisante. Un modèle récent le relie à l’effondrement de l’ancien Trifoglietto II, un autre à une activité explosive phréatomagmatique.

L’âge du collapsus est aussi fortement débattu, et situé entre il y a 5.000 et 25.000 ans.


Quelques arguments en vrac :


- une analyse morphologique suggère que la Valle del bove s’est formée après les centres post-Trifoglietto II (vers 60.000ans), Ellitico et Leone, qui sont donc considérablement plus jeune.


– Les dépôts pyroclastiques sur les flancs du volcan en relation spatiale avec la Valle del Bove  sont divisés sur base de leur âge en dépôts de tephra supérieur et inférieur ; la stratigraphie, la pétrologie et la datation au radiocarbone de la couche de dépôts inférieure indique un âge pour le Trifoglietto II d’au moins 20.000 ans antérieur à celui de la Valle del Bove. La couche supérieure a un fort caractère phréatomagmatique, proche au niveau datation de l’âge de la Valle del Bove … sans évidence de lien avec sa formation.


– des études morphologiques montrent que sa formation consiste en une série de structure "en coquille st Jacques" indiquant une formation par glissement de terrain ; les matériaux, remobilisés par rupture de pente et transport par les eaux et les lahars, ont suivi ensuite la vallée en direction du rivage marin où ils ont formé une accumulation en forme d’éventail, appelée " Chiancone ", et débordé en mer.

La Valle del bove se serait formée par une série d’effondrements causés par une rupture de pente gravitationnelle, et le Chiancone est considéré comme le produit du collapsus.


Quelle que soit l’hypothèse la plus plausible, la Valle del Bove a agi comme un bassin protecteur des bas flancs Est de l’Etna face aux coulées de lave et envahissements par des débris volcanoclastiques.

 

VdBove---coulee-99.pngDe nombreuses coulées de lave se sont écoulées dans la partie supérieure de la Valle del Bove - sur cette carte de l'INGV, les coulées de 1989 à 1999.

 

Un petit tour dans la Valle del Bove, avec Etna Walk :

 

 

 

 

 

Sources :

- Guide des volcans d'Europe et des Canaries - M. Krafft et de Larouzière / éd. Delachaux & Niestlé.

- Global Volcanism Program - Etna

- SVG - Bulletin 98 - Spécial Etna - par Th. Basset et P. Vetsch

- Italy's volcnoes : the cradle of volcanology  - the geological evolution of Etna - by Boris Behncke (archives)

- INGV Catania - Etna

- the Valle del Bove, Mt Etna : itsorigin and relation to the stratigraphy and structure of the volcano - Guest, Chester, Duncan

- Valle del Bove: a comprehensive model for the opening of the depression and implications for future hazards - INGV Catania

- Climate forcing of volcano lateral collapse: evidence for Mt Etna, Sicily - by Deeming, McGuire , Harrop.

- Photovolcanica - Etna

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog