Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Quand une remontée dans le temps grâce aux études sismiques expliquent la globalité du volcanisme réparti sur trois pays ...


 

Depuis la fin du Miocène - 10,4 Ma - un intense épisode de volcanisme ignimbritique a produit l'APVC : le complexe volcanique Altiplano-Puna, situé dans la zone volcanique centrale entre les latitudes 21-24°S.

Le complexe couvre 50.000 km² entre le bassin de l'Atacama et l'altiplano.

 

Puna-volc.complex.gif          Position des caldeiras ignimbritiques et des champs géothermaux sur les trois pays.


babeyko EPSL 2002-2

                     Localisation et âge des caldeiras ignimbritiques - in A.Yu. Babeyko & al.

 Location map of the study region with the distribution of active arc volcanoes (red triangles) and location of major ignimbrite calderas (reddish domains) and flows (light reddish ¢elds) of the Miocene-Pliocene ignimbrite province APVC [3]. The caldera ages are compiled from [2-6]. Also shown are seismic stations which recorded signi¢cant P-S conversions from the midcrustal low-velocity zone (blue diamonds indicate station locations, symbol size is proportional to conversion amplitude) from [8].
Note the correspondence of strongest P-S conversions with the area of the APVC.

 

Les ignimbrites ont été produites par diverses grandes caldeiras. La période de production des ignimbrites concorde avec l'épaississement de la croûte de la zone volcanique centrale juste avant la fin du Miocène. Un soulèvement du magma sous forme de diapirs dans une zone d'amollissement tectonique de la croûte, causé par des failles transformantes, a débouché sur des éruptions ignimbritiques majeures et la formation de ces grandes caldeiras.

 

L'existence de deux grands champs géothermaux, El Tatio et Sol de Manana (voir ci-dessous), indiquent que la province APVC est toujours active.

Des études sismiques ont révélé une zone de faible vélocité à 19 km. sous le complexe, indiquant la présence d'un corps magmatique de type sill. (Chmielovski & al. 1999)

 

 

 

 

 

figs10a.jpg

TM image of a portion of the APVC showing the location of the Sol de Mañana (SM) and Tatio (T) geothermal fields in Bolivia and Chile respectively. Small areas of geothermal activity are also found at Cerro Apacheta (A) and Huayllajara (H). The geothermal activity seems to be concentrated along several young normal faults (F). Holocene volcanic centers in this region are Volcan Putana (P), Volcan Escalante (E) and Cerro Tocopuri (CT).

 

Revenons sur la Bolivie avec le champ géothermal de Sol de Manana ... ce serait dommage de rater ces paysages surprenants !


Il s'étend sur 10 km², à une altitude comprise entre 4.800 et 5.000 mètres. Cette zone est caractérisée par une activité volcanique intense et un champ de sources sulfureuses, à l'odeur d'oeuf pourri : on n'y rencontre pas de geysers comme à El Tatio (à l'exception de structure artificielle), mais des lacs de boue liquide et des bassins de boue bouillante et fumante.

 

Départ pour l'enfer ...on se croirait à Verdun, dans un champ de trous d'obus !  "Chaud devant", les fumerolles atteignent 200°C ! et aucunes mesures de protection.

 

183886_10150099507976441_645396440_6613968_1111381_n.jpg

Exhalations sulfureuses qui noircissent les parois, odeurs fétides qui s'ajoutent au bouleversement du terrain - © Antony Van Eeten

184180_10150099509571441_645396440_6613984_7430402_n.jpg

Un véritable champ de trous d'obus  ... l'échelle est donnée par les visiteurs - © Antony Van Eeten

182436_10150099511886441_645396440_6614013_3155609_n.jpg                           Mares de boues bouillonnantes - © Antony Van Eeten

 

181777_10150099519186441_645396440_6614094_2407971_n.jpg Salvador Dali aurait pu s'en inspirer ... oeuvre "moderne et éphémère"- © Antony Van Eeten

183263_10150099516351441_645396440_6614060_5109267_n.jpgClose-up sur l'éclatement d'une grosse bulle de boue grasse et onctueuse - © Antony Van Eeten

 

Autre curiosité de la Puna : la Yareta - Azorella compacta.

Poussant entre 3.200 et 4.500 mètres, cette Apiaceae est toujours verte, sauf ses fleurs hermaphrodites roses à lavandes.

Résistante aux UV, elle pousse très lentement (1 millimètre par an) sur un sol drainant et de façon compacte pour éviter les déperditions de chaleur ... certaines plantes peuvent atteindre l'âge de 3.000 ans !

 

Yareta---Pedro-Szekely.jpg

                                  Une vieille touffe d'Yareta - photo Pedro Szekely.

 

Sources :

- Oregon state university - Altiplano-Puna volcanic complex

- Numerical models of crustal scale convection and partial
melting beneath the Altiplano-Puna plateau -- A.Yu. Babeyko , S.V. Sobolev, R.B. Trumbull, O. Oncken, L.L. Lavier.

- Altiplano-Puna volcanic complex of the Central andes - by S.L.de Silva - GSW

- The central andean Altiplano-Puna magma body - by Chmielovsky.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog