Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

180508 10150099180356441 645396440 6610967 4388771 n                                           Atacama - © Antony Van Eeten

 

Le désert d'Atacama occupe 105.000 km² dans le nord du Chili. Une bande longue de 1.000 km. borde la côte Pacifique, à l'ouest de la Cordillère des Andes. Ce désert n'est pas plat ou parsemé de petites dunes, c'est au contraire une succession de hauts-plateaux rocailleux, de lacs asséchés, de roches érodées, de dunes ... le tout à une altitude comprise entre 1.000 et 3.500 mètres.

 

20040418190314-Atacama---lucide.jpg                                    Le désert d'Atacama  - photo Lucide /wikipedia


Atacama                                               L'Atacama vu de l'espace - doc. Nasa.

 

D'après de nombreuses sources, dont le National Geographic, c'est le désert le plus sec et le plus stérile de la planète !

La raison est double : coincé entre les Andes et la chaîne côtière chilienne, elle voit son climat influencé par l'inversion créée par le courant froid de Humboldt et l'anticyclone du Pacifique ... c'est ainsi que la région d'Antofagasta ne reçoit qu'un millimètre de pluie par an, et que certaines stations météo situées dans l'Atacama n'ont jamais reçu une goutte d'eau.

Des scientifiques britanniques affirment que certains lits de rivière sont restés "secs" depuis 120.000 ans.

 Cette région se compose de différents biotopes : bassins endoréïques salés,  salars, étendues de sable et de lave.

 

Certains endroits de l'Atacama bénéficient d'un "fog marin", connu localement sous le nom de Camanchaca, qui apporte suffisamment d'humidité pour permettre la vie d'algues, de lichens ... et de cactus.

 

182864 10150099439831441 645396440 6612937 1508198 n

                                                                                                                                                 © Antony Van Eeten

182930 10150099472081441 645396440 6613565 3019550 n                                             Sur la route des salars - © Antony Van Eeten 

 

 

carte_atacama_g.jpg

                            Le Salar de Atacama est entouré d'autres salars plus petits.

 

Situé à 70 km au sud de San Pedro, le Salar de Atacama est une immense dépression saline de 320.000 ha : elle représente le plus grand désert de sel du Chili et le troisième plus grand au monde ; il s’étire sur plus de 90 km. de long et a une largeur moyenne d’environ 40 km.. Entre les lagunes, le sol est constitué d’un enchevêtrement chaotique de concrétions salines de 20 à 50 cm. de haut et forme un relief unique qui, sous l’effet des vents de sable, prend des teintes ocre, rose et beige.

 

chile_-Atacama---Studio-dentaire.JPG

                                           Salar de Atacama - photo Studio Dentaire.

 

Salar-de-Atacama-385.JPG                  Salar de Atacama - un chaos de concrétions salines à perte de vue. - photo 385.

 

182699_10150099183931441_645396440_6611052_3779802_n.JPG

                                                                   © Antony Van Eeten


Un salar est un désert de sel, généralement un lac asséché présentant une grande surface plate recouverte d’une épaisse couche de sels divers, principalement du chlorure de soude , mais aussi des sels de lithium (27% des réserves mondiales de lithium) … ressource minérale de premier ordre, pensez à vos batteries, et exploitée par la Societad Quimica Minera de Chile s.a.

 

180450_10150099469501441_645396440_6613492_4936431_n.JPG                  Le volcan Licancabur (5.916 m.) et la laguna Verde - © Antony Van Eeten


Cette dépression est entourée de montagnes et de volcans dont le Licancabur, l’Acamaraachi, le Lascar et l’Aguas Calientes, localisés sur le côté est du salar, et formant une ligne de structures volcaniques séparées par de petits bassins endoréiques.

Sous le Salar se trouve des lacs souterrains, occultés par une épaisse couche de sel blanc qui ressemble de loin, à si méprendre à de la neige. Cette couche de sel  s’ouvre à certains endroits sur de petites lagunes, habitat favori de nombreux oiseaux aquatiques, en particulier des flamants, des canards et mouettes andines.

 

179820 10150099467746441 645396440 6613437 7730593 n                                                                     © Antony Van Eeten

Le sel du Salar provient de la dissolution du sel présent dans le sol et qui découle des eaux de pluies, du dégel et des rivières qui sont entraînés depuis les volcans environnants jusqu’au Salar.  L’eau s’évapore ensuite et le sel transporté alors par ces eaux s’accumule pour former le Salar.

 

1376008 4 de49 situation-du-desert-d-atacama                                                          Situation des sites évoqués.

 

Ce désert contient de multiples lagunes, parmi lesquelles « Lagunas Cejas » (ou Cejar lagoon)  situées au nord du Salar d'Atacama, à une trentaine de kilomètres de San Pedro, et à une altitude de 2 300 m. Les Lagunes Cejas sont d’une intense couleur turquoise, aux bords cristallisés par le sel. Après avoir traversé des étendues de sable et un paysage complètement désertique, ces lagunes de couleur turquoise nous apparaissent tel un mirage que l’on surprend au dernier moment. L’eau possède une concentration en sel de 40%, ce qui est supérieur à celle de la mer morte et vous permet d'y flotter littéralement, pour vous offrir un moment de grande détente.

 

180967_10150099180466441_645396440_6610970_5303295_n.jpg            La Laguna Cejas - des eaux turquoises entourées d'étendues de sel immaculé ...

 

Laguna-Cejas.jpg         ... où Antony flotte, les doigts de pied en éventail ! Coool !!! - © Antony Van Eeten

 

Près de Calama, une ville, appelée Chiu-Chiu, abrite la plus ancienne église du Chili et une curiosité géologique : la Laguna Inca Coya - "la femme de l'Inca" - qui pourrait être un ancien maar. Ce lac circulaire, qui ne tarit jamais et situé en plein désert, est lié à une légende inca : la légende raconte l'amour entre l'Inca Tupac Yupanqui et Coillur Colquhoun qui a donné un enfant à l'inca. Celui-ci, rappelé pour arrêter les émeutes qui ont lieu dans le nord de son empire, a quitté l'Atacama en promettant d'y revenir ... Seulement il n'y revint pas et épousa une princesse. Folle de douleur, Coillur se précipita dans le lac avec son enfant et ne put être repêchée; les nageurs, pourtant expérimentés, prétendirent, pour expliquer leur échec, que le lac était sans fond.

Jacque-Yves Cousteau, qui y a mené une expédition, a estimé sa profondeur à 80 mètres.

 

laguna-Inca-Coya---blogspot.jpg                                           La Lagune Inca Coya - photo blogspot.

 

Sources :

- Pour ceux que l'ascension du Licancabur intéresse :

http://www.altituderando.com/Ascension-du-Licancabur

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog