Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Ubinas---farm3.jpg

                                                Le volcan Ubinas - photo farm3

 

L’Ubinas est situé à 60 km. à l’est de la ville d’Arequipa , au fond de la vallée éponyme d’Ubinas. Il a un aspect tronqué, son sommet étant coupé par une caldeira large de 1.400 m. et profonde de 150 m., la caldeira De la Cumbre ; elle contient un cône de poussières avec un évent de 500 m. de large et 200 m. de profondeur.

Les dépôts d’une avalanche de débris, provenant de l’effondrement du flanc sud-est il y a 3.700 ans, s’étend sur 10 km.


Ubinas---Tomado-de-Rvera.jpg

                           Morphologie de l'Ubinas - doc. igp / Tomado de Rivera 2000

 

Mapa-Geol-Vulcanologico-Ubinas.jpg

 

    Carte géologique et âge des formations/édifices - carte igp / Tomado de Rivera 2000

 

ubinas_ali_2010205.jpg

NASA Earth Observatory image by Robert Simmon, using ALI data from the NASA EO-1 team. Caption by Holli Riebeek. Instrument: EO-1 - ALI - 24.07.2010

La caldeira a des parois bien définies, hautes de 80 à 300 m.; son plancher est couvert de poussières gris foncé et de lapilli; le cône central est responsable du triangle d'ombre sur cette vue satellite. On remarque le collapsus au sud de la caldeira sommitale.

 

 

L'Ubinas est localisé à 230 km. à l'est de la fosse Chili-Pérou et à 150 km. au dessus du plan de Benioff, caractérisé dans la CVZ par un ratio de subduction de la plaque Nazca de 20-30°; ce fort angle de plongée le long de la ligne Nazca serait responsable de l'intense activité de cette zone volcanique.


L’histoire éruptive se décline en deux périodes, et se marque dans la morphologie de l'édifice :

 

- 1,6 Ma – 376.000 ans : l’ancien Ubinas (Ubinas-1).

une activité effusive débutant vers 1,6 Ma (milieu du Pléistocène) se poursuit juqu’à il y a 376.000 ans  et construit l’ancien Ubinas.

Une déstabilisation du flanc sud donne une avalanche de débris dont les dépôts sont visibles jusqu’à 12 km. du volcan , dans la vallée d’Ubinas.

A la suite de quoi, une forte activité explosive plinienne donne naissance à des ignimbrites …les dépôts ont encore une épaisseur de 150 m. à 7 km. du volcan. Consécutivement, un effondrement forme une caldeira sommitale.

Des éruptions sub-pliniennes vont se succéder ensuite et leur produit va combler les anciennes vallées jusqu’à 6 km. du sommet.

 

- 376.000 ans –période moderne : l’Ubinas moderne - (Ubinas-2).

 il se forme suite à d’importantes coulées de laves andésitiques et dacitiques , et formation de dômes de même composition. Des avalanches « de type mérapi » , liées à la croissance/ collapsus des dômes, vont combler l’amont de la vallée d’Ubinas à 10 km. au sud.

L’activité donne naissance à l’actuelle caldeira sommitale, entre 25.000 et 9.700 ans. Les pentes supérieures du stratovolcan ont pratiquement 45°.

Une seconde avalanche de débris, il y a 3.700 ans,emporte 1,2 km³ du flanc sud-est.

La dernière éruption plinienne est datée de 1.100 -1.160 Avant JC. Et donne des dépôts de 25 cm. d’épaisseur à 40 km. au SE du volcan.

Pas moins de 23 crises, entre éruptions explosives mineures à modérées et dégazages, ont été décrites depuis 1552, date de l’arrivée des colons espagnols et de l’établissement des régistres…dont une importante éruption vulcanienne en 1667.

 

Ubinas-15.03.2009.jpg Photograph of an ash explosion on 15 March 2009 at 1156. Photo taken by R. Amache, courtesy of INGEMMET / in GVP.

 

 

3110ubi1

                         Position schématique des volcans situés à proximité d'Arequipa.

 

Une figure bien connue du Pérou, El Misti domine la ville d'Arequipa ... celle-ci doit son nom à la proximité de l'édifice (ari = montagne, kipa = locatif ...donc "près de la montagne", en language Aymara).

Ce volcan est situé entre les volcans voisins : le Chachani au nord-ouest et le Pichu Pichu, au sud-est.

 

arequipa-el-misti-5822-nevado-chachani-6057.jpgArequipa dominée par le Misti (5822 m.) à droite et le Nevado Chachani (6057 m.) à gauche

 

 Ce stratovolcan symétrique s'est formé en cinq étapes : l'ancien volcan, datant du Pléistocène, a subi un effondrement menant à la formation d'une caldeira il y a 50.000 ans.

Le cône moderne s'est construit dans la petite caldeira sommitale ( 1,5 x 2 km.) formée il y a 13.700-11.300 ans. Le volcan possède donc deux cratères nichés .

Un grand cône de scories a grandi dans un autre cratère décentré du Misti, sur le bord sud-est - 300 m. de diamètre pour un diamètre au fond de 100 m -  et qui abrite un dôme de lave fumant.


 

Geologie-du-Misti--JC-2.jpgLes étapes de formation du Misti marquent sa morphologie : Pré-Misti, le stratovolcan Misti 1, les stratocônes Misti 2 et 3, le cinder cone Misti 4. -  www.igp.gob.pe - J.C.Thouret & al.

 

Geologie-du-Misti--JC.jpg                         Carte géologique du Misti - www.igp.gob.pe - J.C.Thouret & al.

 

Au moins 20 dépôts de tephra et de nombreux dépôts de coulées pyroclastiques ont été documentés, dont une coulée pyroclastique qui s'est déplacée sur 12 km. en direction sud, il y a 2.000 ans.

L'activité plus récente est à dominante pyroclastique et visualisé dans le champ parabolique de poussières volcaniques s'étendant jusqu'à 20 km.du volcan, dans la direction des vents dominants.

 

180106 10150105641436441 645396440 6674620 299650 n        El Misti - survol du cône sommital à l'atterrisage à Arequipa - © Antony Van Eeten

El-Misti-AVE-1.jpg                                       El Misti - © Antony Van Eeten

 

Arequipa, cité doublement volcanique, est construite avec les pierres volcaniques d'un volcan, sur les retombées d'un autre volcan :

 

Arequipa , qui s'est développée le long de la Quebrada El Guarangal sur le flanc sud du Misti, vit maintenant sous la menace de coulées pyroclastiques et de lahars qui pourraient emprunter ce drainage.

La ville s'est d'ailleurs édifiée sur les dépôts de cendres et les lahars de l'éruption sub-plinienne du Misti, il y a environ 2.000 ans.

La cité possède de nombreux immeubles construits avec une pierre volcanique blanche, ce qui lui a valu le surnom de La Ciudad blanca (la cité blanche). Cette pierre, le sillar, est un tuff volcanique produit par le volcan Chachani, maintenant éteint, durant le Pléistocène. Un bel exemple de cette architecture est donné par les arches du "Mirador de Yanahuara", d'où on peut contempler la cité blanche et El Misti.

 

Arequipa_Yanahuara-mirador-et-Misti---Joel-Takv.jpgLes arches du Mirador de Yanahuara, en sillar, par lesquelles on aperçoit le Misti - photo Joël Takv.

 

Sources :

- Global Volvanism Program - Ubinas

- Global volcanism Program - El Misti

- Ingemmet - Géoperu - géologia

- Institut géophysique du Pérou - IGP - géologie de l'Ubinas

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog