Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Le Quilotoa est un volcan étrange et photogénique : ce cône fortement tronqué abrite une caldeira de 3 km. de large et un lac, de 2 km² situé 3 à 400 m. plus bas.

Plus d'une demi-douzaine de dômes de lave dacitique ornent les parois de ce géant de 10 km. sur 7.

 

quilotoa-AVE.jpg

                                                                                                © Antony Van Eeten

laguna-di-quilotoa---Geo.fr.jpg

                                                   Laguna Quilotoa - Géo.fr

 

La caldeira s'est formé suite à l'éruption de 1.280, de VEI 6, accompagnée de coulées pyroclastiques et de lahars, qui ont atteint la côte Pacifique; l'éruption a produit 21.000 Mm³ de tephra qui ont recouvert le nord des Andes.

 

LAguna quilotoa JLEN                La Laguna Quilotoa  dans la brume -  © José Luis Espinosa Naranjo

Les différentes photos, prises sous un soleil voilé ou dans la brume, révèlent des ambiances changeantes pouvant devenir mystérieuses.

 

La caldeira s'est emplie d'un lac de couleur verte émeraude, déterminée par les minéraux dissous; ce lac, privé de voies naturelles d'écoulement, a son niveau dépendant du rapport entre les précipitations et l'évaporation de l'eau. Il a une profondeur de 250 mètres. Depuis les profondeurs fusent des gaz riches en anhydride carbonique, dont une partie se dégaze continuellement à la surface du lac tandis qu'une autre s'accumule dans la masse d'eau, formant des poches que l'on peut repérer grâce à des taches de couleur plus claire. Ces grosses bulles représentent un danger pour les populations des environs. Des sources chaudes sont présentes sur les flancs est du volcan.

 

Le Quilotoa est constitué essentiellement par des superposition de produits pyroclastiques, ce qui fait qu’il est sujet à une forte érosion ... le ravinement atteint par endroit 200 m.de profondeur. Ce phénomène d’érosion est accentué par la pente élevée à l’extérieur qui voisine les 30 à 35 °.

 

quilotoa-quebradas.jpg

                                            Quilotoa quebradas - érosion.

 

Depuis 40.000 ans ce volcan se caractérise par l'émission d'un magma de nature dacitique (avec plagioclase, hornblende et biotite) à l'origine d'éruptions explosives de nature plinienne et coulées pyroclastiques.

 

L’histoire plus récente du Quilotoa est parcellaire. Cependant, une série d’éruptions semble être associée à ce volcan. La première éruption historique s’est produite le 28 novembre 1660.  Entre 1725 et 1740, le niveau du lac du Quilotoa monta. Une autre éruption se serait produite en 1859.

 

quilotoa-dome---Ciences.jpg                                Quilotoa - dôme dacitique en bordure du lac de cratère.

 

Illiniza--American-alpine-inst.gif                Le complexe Illiniza - photo Kristen Risnes / American Alpine institute.

 

Les pics jumeaux couverts de glacier de l'Illiniza , à dominance andéstique à dacitique, sont largement datés du Pléistocène.

L'Illiniza nord constitue le reste de l'édifice volcanique principal; son homologue sud est un stratovolcan entouré de dépôts pyroclastiques et haut de 5.248 mètres. Une éruption explosive y a formé une petite caldeira, partiellement remplie par un dôme de lave qui forme le sommet.

 

Illiniza-sud---sacred-mountain-expe.-.jpg                                    L'Illiniza sud - photo Sacred Mountain.


Deux dômes de lave sont situés sur les flancs sud et nord-est du complexe volcanique. Le dôme Rasuyacu, sur le flanc sud, a été actif durant l'holocène.

 

Iliniza---2--J.L.Espinisa-Naranjo.jpg   Une vision artistique des pics jumeaux de l'Illiniza par   © José Luis Espinoza Naranjo 

 

 

 

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Quilotoa

- L.A.V.E. fiche Quilotoa


Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog