Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

De nombreux volcans sous-marins, faisant pour certains temporairement surface, ornent les fonds marins des Salomons.


05kav05s.gif Volcans et seamounts du groupe New Georgia / ouest des îles Salomon- Modified from Exon and Johnson (1986).


Le Kavachi est l’un des plus actif ! Appelé localement Rejo te Kvachi, soit le "four Kavachi ", il est localisé au sud de l’île Vangunu, et à 30 km. seulement au nord de la ligne de subduction de la plaque Indo-australienne sous la plaque Pacifique et à proximité d’un centre d’expansion régional. Le Kavachi forme un cône plongeant à 1,1-1,2 km. au nord, et à une profondeur bien plus grande au sud.

Depuis sa découverte en 1939, il a produit de très nombreuses éruptions basaltiques à andésitiques, débouchant au moins neuf fois sur la formation d’une île temporaire. Ces îles ne sont pas suffisamment grande et recouvertes de coulées de lave solidifiées pour pouvoir résister à l’érosion marine … elles sont submergées dans les quelques mois suivant l’éruption. L’activité sous-marine à faible profondeur génère des explosions de type surtseyen, relayées parfois par une activité de surface caractérisée par du spattering et des coulées de lave.

 

Kavachi-17-18.07.1977---W.Johnson--W.G.Muller.jpg                           Kavachi - panache cypressoïde 17-18.07.1977 - photo W.Johnson

 

Kavachi-2007---2.gif                                               Kavachi - éruption 2007- photo blogspot

 

Kavachi-2007---3.gif                         Kavachi - île temporaire formée par l'éruption de 2007 - photo blogspot.


Au nord du Kavachi, une chaîne volcanique sous-marine orientée E-O a été découverte en 1979.

- Le volcan le plus grand, situé le plus à l’ouest, à 7 km. du Kavachi, est caractérisé par un sommet plat et un point culminant à 70 mètres sous la surface. Le sommet est couvert de roches calcaires et frangé par un récif. Un panache thermal a été détecté en 92 provenant d’un des deux cratères sommitaux.

- Le volcan plus central est plus petit et son sommet se trouve à 450 m. sous la surface.

- A l’extrémité Est de la chaîne, un volcan andésitique s’est récemment formé à 9 km. au NE du Kavachi ;  son sommet, sans nom, est à 240 m. sous la surface marine.

 

Le Kana Keoki est situé au SO de l’île de Rendova ; il culmine à 700 m. sous le niveau marin, s’élevant depuis une profondeur de 3700 m. près de la dorsale Ghizo, au sud de la limite de convergence des plaques australienne et pacifique.

Une bathymétrie réalisée en 85-86 par l’Université d’Hawaii a révélé la présence du seamount Coleman, établi sur l’extrémité Est du centre d’expansion inactif Woodlark, au sud de la limite de convergence des plaques australienne et pacifique, et au SE du Kana Keoki . Il a probablement été plus récemment actif que le Kana Keoki.

 

a20791613159a73e135443_m.jpgPour les volcano-philatélistes : de gauche à droite et de haut en bas, éruption de Cook island (1967) - panache surtseyen du Kavachi (1977) - Ile temporaire du Kavachi (1978) - en comparaison, volcan Tinakula, une île permanente.

 

 

Le volcan Cook, listé comme volcan actif dans le catalogue de Fisher (1957), mais non repris dans la base du GVP, aurait connu deux éruptions respectivement en 1964 et 1991, selon l'Australian Navy.

Le navire de recherche HMAS Cook a révélé son existence en 1963. En 1964, deux locaux observent "une montagne d'eau noire " sortant de la mer, et fumante, ainsi qu'une grande étendue d'eau colorée. De la ponce est retrouvée au large de l'île Munda.

Une autre éruption est mentionnée par un pilote d'hélicoptère le 4 mai 1991, "de la lave et des cendres sont éjectées pour former des matériaux noirs en surface ". Une île temporaire se forme : 300 sur 150 m., 30m. de haut, contenant un petit lac de lave de 50 m. de diamètre. L'activité de Cook se maintient jusqu'au 13 mai. (source : Volcanodiscovery)

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Bougainville and Solomon islands

- Volcanodiscovery - Cook island

- Seafloor spreading, ridge subduction, volcanism and sedimentatio in the offshore Woodlark-Solomons region and tripartite cruise report for Kana Keoki - by Neville Exon & Brian Taylor.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog