Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

 

L’archipel des Tonga, aussi appelé par Cook "les îles amies " (Friendly islands) compte près de 32 îles et 150 îlots, environ 750 km², et 115.000 habitants (en 2006). Ses coordonnées sont : 18° à 22° de latitude Sud, 174° à 176° de longitude Ouest. 

Les ports et mouillages sont assez nombreux, grâce aux récifs qui abritent les côtes, tout en rendant la navigation difficile.

 

3403hun1.jpg  Les trois groupes d'îles composant l'archipel des Tonga : Vava'u, Ha'Hapai et Tongatapu.

 

On considère que les îles Tonga sont habitées par des austronésiens depuis vers le 13° siècle av. J.-C. , mais la tradition dit que le royaume de Tonga aurait déjà été occupé à l’ère préhistorique. Le 21 janvier 1643, Abel Tasman découvrit Tongatapu et visita une partie des îles. En 1875 , les îles devinrent une monarchie constitutionnelle et en 1900 un protectorat britannique. C’est un royaume constitutionnel indépendant depuis 1970 et rattaché au Commonwealth.

 

Les Tonga, voisines des alignements polynésiens du Nord-Ouest au Sud-Est, sont orientées perpendiculairement, du Nord-Est, au Sud-Ouest; et appartiennent à la chaîne de la nouvelle-Zélande, avec le groupe intermédiaire de Kermadec.

On distingue, au double point de vue géologique et orographique, deux séries parallèles, l'une occidentale, la moins importante, composée d'îles élevées volcaniques, parfois à volcans actifs, l'autre orientale, d'îles basses, coralliennes, parfois avec lagon, et d'une multitude d'îlots et de récifs.

 

arc-Tonga-Kermadec---NSF.gifTectonique de l'arc Tonga-Kermadec et du bassin de Lau- Les îles sont numérotées de 1 à 15 (les chiffres 834-839 se réfèrent à des sites de forages)  -^- : zone de subduction.

 1, Tafahi; 2, Niuatoputapu; 3, Fonualei; 4, Late; 5, Metis; 6, Kao; 7, Tofua; 8, Hunga Ha’apai and Hunga Tonga; 9, Eua; 10, Ata; 11, Raoul Group; 12, Macauley; 13, Curtis; 14, L’Esperance; 15, Niua fo’ou. Les autres abréviations: PR, Peggy Ridge; KTJ, Kings Triple Junction; CLSC, ILSC and ELSC, Central, Intermediate and East Lau Spreading Centres; VF, Valu Fa Ridge.  

 

 

Géographiquement, on les partage en trois groupes :

- de Vava'u : avec Vava’u, Late, Toku et Fonulei

- d' Ha'apai : avec Ha ‘apai, Uiha, Foa, Ha’ano, Lituka, Kao, Tofua, Nomuka, Hunga Ha’apai, Fonuafo’ou

- de Tongatapu : avec Tongatapu, Eua, et Ata.

 

Toutes ces îles et hauts-fonds sont reliés par un plateau qui émerge en divers endroits et que les naturels appellent Hallola-Comei. Le fond s'élève ou se déprime sous l'action de volcans sous-marins. D'une manière générale, dans cet ensemble d'îles, les forces volcaniques et les altitudes diminuent de l'Ouest à l'Est et du Nord au Sud.

 

Dans le groupe septentrional, on voit d'abord les rochers déserts de Fanua-Lai ou Amargura (altitude 183 m, 55 km²), dont un volcan fit une terrible éruption en 1846, qui réduisit l'île en débris et projeta au loin des cendres, et au Sud-Est de Taku, de moindres dimensions; plus loin, dans la même direction, est l'île principale Vanna ou Hafoulou-Hao (altitude, 150 m, 145 km²), une foule d'îlots et de récifs coralliens l'entourent et sont disséminés au Sud, ce qui n'empêche qu'il y ait eu plusieurs éruptions dans l'île.


Ninuafo’ou est une île de 8 km. de large … en fait le sommet d’un volcan-Niuafo'oubouclier largement submergé. Une caldeira large de 5000 mètres, aux parois abruptes, est pratiquement remplie par un lac , Vai Lahi (le grand lac), qui abrite divers îlots et cônes pyroclastiques proches de la rive NE. L’activité historique a marqué des fissures en cercles côté ouest et sud de l’île. Elles ont endommagé à plusieurs reprises des villages ; en 1946, une éruption a forcé l’évacuation de la plupart des 1200 habitants.


Fonualei est une petite île large de 2 km. possédant une caldeira avec un cône pyroclastique dont le cratère est ouvert vers le SO., et une coulée atteignant Fonualei-copie-1la mer. Le volcan surgit d’une profondeur de 1000 m. et est bordé de falaises, sauf sur son côté ouest, où de petites plages de sable ourlent le littoral. Un petit récif frangeant existe au NE, à l’ouest et au sud. Contrairement aux andésites et basaltes qui caractérisent les Tonga, Fonualei a émis au cours des derniers 165 ans des laves à dominante dacitique, des tuffs et dépôts phréatomagmatiques, surmontant les laves plus anciennes.


Particularité de l'avifaune : Le mégapode des Tonga, ou de Ninuafo’ou, – Megapodius pritchardii – est un endémique de l’archipel ; ce gros oiseau terrestre est très vulnérable et à la merci de la prédation humaine et d’une éruption … le transfert de ses œufs fut réussi sur la déserte Fonualei, où l’on compte maintenant 350 à 500 oiseaux ; par contre, elle a échoué sur Late. Cet oiseau a pour habitude  "de faire couver ses œufs par le volcan " : il ne couve pas lui-même ses œufs, mais les enfonçe dans les sables volcaniques chauds, ou encore, à défaut, dans des tas de végétaux en décomposition.

 

Niuafo-ou-megapode-nid-incubateur-volcanique.jpg megapod.jpg


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mégapode enfoui ses oeufs dans le sable volcanique à 1-1,5 m. de profondeur et une température de 32-35°C.


A droite, mégapode et son poussin - oeuvre de Walter Lawry Buller (1838-1906).

 

Late est une île circulaire large de 6 km. ; elle contient un cratère large de 400 m. et profond de 150m. occupé par un lac éphémère.

Ce volcan basalto-andésitique à andésitique a ses racines à une profondeur de 1500 m. et son sommet conique dépasse de 540 m. le niveau marin. Divers cônes de cendres sont signalés au nord du cratère sommital, sur un plateau semi-circulaire et sur la côte NO. Une structure en graben située sur le flanc NE est percée de deux cratères-puits, dont un rempli par un lac salé. Les dernières activités sont datées de 1790 et 1854.

 

Tonga---Late--cr.-somm.-et-pit-craters---Tonga-ministry-of-.jpg           L'île volcanique de Late - photo Tonga ministry of lands, survey and natural ressources.


Le groupe de Ha'apaï (68 km²) comprend une quarantaine d'îles madréporiques et, à l'Ouest, deux îles volcaniques, Kao (1524 m, 11 km²) et Tofua (854 m).

 

Kao  est un stratovolcan de forme allongée, de nature Basalto-andésitique, dont le sommet est fait de petit cratères coalescents.

 

Tofua----Tonga-inistry-of-lands-and-natural-resources.jpg   Tofua et sa gigantesque caldeira - photo Tonga ministry of lands, survey and natural ressources .

 

Tofua est un stratovolcan couronné d’une caldeira de 5 km. de large, et profonde de 500 m. Trois cônes post-caldeira se sont édifiés au nord du lac de cratère ; ses eaux froides ont leur surface à 30 mètres au dessus du niveau de la mer. Le plus grand des cônes, le Lofia, est responsable des éruptions historiques rapportées depuis le 18° siècle, e.a. par le capitaine Cook qui l’a vu en éruption en 1774.  Le cône Est possède trois cratères et a produit de jeunes coulées basalto-andésitique qui se sont répandues dans le lac. Le Lofia est toujours actif, comme en témoigne de l’incandescence (lave en fusion et spattering) remarquée en 2009 et 2011.  

 

Tofua-24.04.2010---GVP.jpgCoup d'oeil sur le cratère actif du Tofua, le Lofia - Photo Stuart Kershaw posted by the Tonga Visitors Bureau.- 24.04.2010 - in GVP

 

A suivre ...

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Tonga islands volcanoes

- Vulkaner -Volcanoes on land and in the ocean, around Tonga, Pacific ocean - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog