Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

caphomard---St-Paul-La-Reunion.JPG

La Réunion - Le Cap Homard - dépôts d'avalanche de débris en bordure littorale du Piton des Neiges - photo St Paul La Réunion.

 

Le processus de déstabilisation de flanc a marqué de façon spectaculaire l’évolution des édifices formant l’île de La Réunion. Une cinquantaine d'événements multi-échelles, primaires ou secondaires, d'origine aérienne, côtière ou sous-marine, ont démantelé de façon récurrente les volcans du Piton des Neiges, des Alizés et du Piton de La Fournaise au cours des 2 derniers millions d'années au moins. La plupart correspondent à des phénomènes instantanés et catastrophiques de type avalanche de débris.

 

Fiches_Piton_Neiges01-BRGM-.jpg      Carte des quatre zones de dépôts d'avalanche de débris - doc. BRGM / P.Mairine & Labazuy.

 

Leurs dépôts sont principalement accumulés en mer, au sein de quatre gigantesques excroissances topographiques, les Reliefs Sous-Marins, localisés à l'est, au nord, à l'ouest et au sud de l'île.

Ces éperons triangulaires, de 20-30 km de large au niveau de la côte et 100-150 km à leur extrémité, à 70-80 km du littoral, se sont construits progressivement par la superposition et la juxtaposition des produits déplacés dans des épisodes de déstabilisation pouvant impliquer plusieurs centaines de km³ de matériaux.

Une très faible proportion est retrouvée à terre, au cœur et en bordure littorale du massif du Piton des Neiges et constitue le faciès proximal des dépôts immergés. ( J.F. Oehler – 2005 )

 

Fiches_Piton_Neiges-2-BRGM.jpg                                               Doc. BRGM / P.Bachelery & al. 2003

 

Les dépôts d’avalanche du Piton des Neiges :

Deux des trois dépôts d’avalanche de débris concernant le piton des Neiges se trouvent dans le prolongement des dépôts d’avalanche identifiables à terre.

Dans le secteur du Cap La Houssaye – Saint Gilles, dans un secteur au nord-ouest de l’île moins arrosé par les précipitations, ces dépôts sont bien conservés.  Les  "brèches de Saint-Gilles" affleurent sur la partie basse du flanc ouest du massif du Piton des Neiges, couvrant 16 km².

 

 

Cap-champagne---SDG-photographie.jpgLa Réunion - falaise côtière du Cap Lahoussaye / dépôts d'avalanche de débris "à terre" - photo Sebastien Del Grosso - S.D.G. Photographie / Facebook  - un clic sur la photo vous mène à son site Flickr en meilleure définition.


Elles s’expriment par une haute falaise côtière, à Petite Anse et Cap Champagne, ou en arrière d’une étroite plaine sableuse, comme à Cap Homard et Grand Fond. Elles restent observables jusqu’à une altitude moyenne de 250-300 m. en amont, avant d’être recouvertes par les coulées de trachy-andésite du Piton des Neiges.

Ces brèches montrent deux faciès étroitement associés :

- une matrice de teinte beige composée d'un mélange non classé, non stratifié et très hétérogène de matériaux avec une prédominance d'éléments fins ; Le "faciès Matrice" est très friable et peu cohérent ; il
résulte de la pulvérisation et de la dispersion d'éléments rocheux préexistants lors de l'avalanche de débris.

- des panneaux ou blocs plus massifs et cohérents de dimension métrique à décamétrique constitués de pans de coulées, de scories, de pyroclastites ou bien encore d'autres brèches. Ces panneaux ont eux-mêmes le plus

souvent un aspect bréchique ou simplement fracturé.

On peut observer que la disposition des éléments au sein de ces panneaux prend fréquemment un aspect fracturé en puzzle : les éléments sont étroitement imbriqués les uns dans les autres. (BRGM)

 

Fiches_Piton_Neiges--BRGM02.jpg                                               doc. BRGM

 

Sources :

- Les déstabilisations de flanc des volcans de l'île de la Réunion : mise en évidence, implications et origines - Jean-François Oehler, Nicolas Arnaud
Thèse de Géologie, Université Blais Pascal de Clermont-Ferrand, 2005.

- BRGM - Le volcanisme ancien du Piton des Neiges - Le Cap La Houssaye.

Commenter cet article
I
<br /> La Réunion semble avoir souffert beaucoup de transformation pour arriver aux paysages actuels. Mais le résultat est d’une beauté extraordinaire. Je ne suis pas du tout expert en volcanologie,<br /> mais j’ai vu des photos de Hawai, et les plages ressemblent un peu avec celles de la Réunion.<br />
Répondre

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog