Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

La vallée du rift Kényane abrite e.a. les lacs Baringo et Bogoria, bordés de geysers.


Le lac Baringo, situé au sud-ouest du volcan Korosi, abrite le volcan Ol Kokwe, qui forme une île centrale dans ce lac aux eaux fraîches malgré une absence de sortie, une faible profondeur et une évaporation forte.

Ol Kokwe est formée d’un jeune cône de scories basaltiques chapeautant un bouclier trachytique. C’est le plus petit volcan du nord de la rift valley au Kénya. Sa dernière activité s’est passée au cours du dernier millénaire (Smith 1991).

 

Ol kokwe lac Baringo - Flickr - Aftab Uzzaman

  Le lac Baringo et son île volcanique centrale, Ol Kokwe - photo Aftab Uzzaman / Flickr


Des sources chaudes, des mares de boue bouillonnantes et des fumerolles sont présentes le long de failles au nord-est de la péninsule de l’île. La température des eaux de surface est de 81-96°C, mais elle atteint en profondeur 180°C. Au début des années 1900, des geysers entraient régulièrement en éruption … ils ne sont plus observés au cours des dernières décades.

 

ol-Kokhwe-springs---Rainbirder--safaritalk.ne.jpg             Sources chaudes d'Ol Kokwe / Lac Baringo - Kenya - photo Rainbirder / safaritalk.ne

 

Le lac alcalin (pH 10,5) et salé Bogoria est le meilleur endroit pour observer des geysers en Afrique. Quelques deux cent sources chaudes de température comprise entre 39 et 98,5°C bordent le lac, regroupées en grandes entités :

- le groupe Chemerku en compte 40, y inclus 4 geysers

-  les sources Koibobei au SE possèdent trois geysers

– les sources Losaramat à l’E regroupent 17 sources chaudes, et 3 geysers. – les sources Loburu se composent de 60 sources chaudes et 6 geysers.

 

Bogoria-springs---Silimanit-Panoramio.jpg                                Bogoria hot springs - photo silimanit / Panoramio


Les sources chaudes ont un taux élevé de dioxyde de carbone, raison supplémentaire à un bouillonnement vigoureux de celles-ci. Tous ces geysers sont situés très bas, au niveau du lac ou en dessous. Lorsque le niveau du lac change, certains geysers sont inondés et stoppent leur activité, certains autres entrent en explosion.

 

BogoriaGeyser3---Frederic-Salein-Flickr.jpg

                  Lac Bogoria - sources chaudes et fumerolles  - photo Frédéric Salein / Flickr


BogoriaGeyser5 - Valentina Storti

  Lac Bogoria - source chaude et geyser en bordure des eaux du lac  - au loin, le bord du rift Kényan - Photo Valentina Storti

 

BogoriaGeyser4

             Lac Bogoria - geyser et terrasses siliceuses - photo Frédéric Salein / Flickr


Les Loburu hot springs forment le plus important champ géothermal du lac Bogoria. Les sources chaudes forment deux groupes, au nord et au sud d’un petit delta formé par la rivière Loburu sur la côte ouest du lac. Par places, on observe de fines couches de dépôts siliceux, signe d’une activité des geysers dans un passé proche.

 

BogoriaGeyser---aiace-Flickr.jpg                        Loburu geyser en éruption - photo aiace / Flickr / Wondermondo


La hauteur et l’intervalle entre les éruptions des geysers diffèrent : deux exemples. Le groupe KL19 comprend 5 geysers seulement éloignés de quelques mètres. L’un d’entre eux entrait en éruption à 3,5 m de hauteur toutes les 5-8 minutes en 1995 … il est devenu moins puissant par après. Trente mètres plus au nord, le geyser KL30 était actif à intervalle de 45 minutes, montant à 5 m. en août 2006 ; en 2007, une bau-isse de niveau des eaux du lac a supprimé toute activité.

 

Bogoria---httpgeoparkskenya.blogspot.be.jpgLac Bogoria - les zone de geysers sont fréquentées par des flamants qui viennent s'y rincer le plumage et boire - Bogoria - httpgeoparkskenya.blogspot.be


Sans sortie, le niveau du lac Bogoria est régulé par la chaleur et les pluies. Ses eaux chaudes et alcalines forment un milieu favorable à divers microorganismes, dont la cyanobactérie Arthrospira fusiformis, qui servent d’aliments aux flamants nains . Le lac Bogoria abrite la plus haute densité de Phoeniconaias minor au monde, et près de la moitié des effectifs de la planète, soit entre 500.000 et 2 millions d’individus.

 

Sources :

- Wondermondo - geysers of Africa - link

- Global Volcanism Program - Ol Kokwe

- Global Volcanism Program - Korosi

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog