Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques

Chanelled-scablands---Drumheller_Channels---Ed.Stockard.png                 Channeled scablands - Drumheller channel - photo Ed. Stockard


Il y a environ un million d’années, débute un âge glaciaire et la constitution d’une calotte glaciaire continentale sur le nord de l’Amérique, épaisse jusqu’à 1200 mètres par endroits.

Les mouvements de cette calotte vers le sud, du Canada vers les Etats-Unis, ont créé des barrages sur les rivières et des lacs dans les actuels états de Washington, d’Idaho et du Montana. Ces lacs ont régulièrement brisé leur barrage de glace provoquant des inondations catastrophiques, dont le Missoula flood, et formant le paysage typique des Channeled scablands.

 

Columbia---Missoula-lakes---USGS.png  La calotte glaciaire, les lacs Missoula et Columbia  et les zones touchées par le Missoula flood - carte USGS

 

BasaltColumns_PortoSanto---Channeled-scablands---Nasa-LPSA.jpg            Channeled scablands - orgues basaltiques en gerbes à Porto Santo - photo Nasa LPSA

 

La succession stratigraphique à certains endroits du Montana, de Washington et de l’Oregon, expose environ 40 lits rythmés (60 à certaines places) … laissant supposer qu’au moins 40 grands jökulhlaups (débacle glaciaire comme en Islande) se sont échappés du lac glaciaire Missoula, avec des vidanges toutes les trois à sept décades.

 

Scablands-near-clarkston----Nasa-andrew-Ryan.JPG          Channeled scablands - orgues basaltiques près de Clarkston - photo Andrew Ryan / Nasa

   

La débâcle des eaux en direction du sud donne naissance à deux grandes cascades : la cataracte de l’Upper Coulee, la plus grande, fait chuter l’eau de 243 mètres ; le pouvoir érosif des eaux a fait reculer les chutes de 32 km. par auto-destruction, pour donner le site de Grand Coulee dam.

L’autre cataracte s’est formée près du Soap lake, à un endroit où des couches basaltiques moins résistantes se sont fait grignoté … Dry falls en résulte, le squelette de l’une des plus grandes chutes d’eau de l’histoire de la géologie : 5,6 km. de large pour un dénivellé de plus de 120 mètres (en comparaison, les chutes du Niagara présentent un dénivellé de 51 mètres).

 

-Dry_Falls---Jina-Lee.jpg                          Channeled scablands - le site de Dry falls - photo Jina Lee

 

Topo-Map.jpg                   Sun lakes state park - Dry falls lake et Green lake / Grande Coulee

 

Au sud des Channeled Scablands, la Palouse river s’écoulait, avant les grandes inondations, de la Washtucna Coulee pour rejoindre la Columbia river et le bassin de Pasco.

La débâcle déborda de la Washtucna Coulee pour passer dans la Snake river valley adjacente ; cet énorme débordement a détourné la Palouse river vers la Snake river, creusant la fracture à Palouse falls, haute de 61 mètres.

 

4098826485_b96cbbf1a6-flickriver.jpg                      Channeled scablands - Palouse falls et river - photo Flickriver

 

Channeled-scablands---Palouse-fallss---thebotvilleshopper.jpg Channeled scablands - Palouse falls en hiver -  détails sur les couches de basalte superposées - photo thebotvilleshopper

 

Tous ces endroits, marqués par des chutes d’eau ou leur squelette, témoignent de l’importance des débâcles du lac Missoula.

 

Sources :

- USGS / CVO -  Glacial Missoula lake and the Missoula floods - link

- University of wisconcin - Channeled scablands overview - link

- Hugefloods - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog