Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Le Kelud (ou Kelut) est un stratovolcan javanais andésito-basaltique, haut de 1731 m, au sommet occupé par un lac de cratère responsable de nombre d’éruptions meurtrières.

Son profil tourmenté est en rapport avec la présence d’un groupe de dômes de lave sommitaux (Gajah Mungkur, Gunung Sumbing ), recoupé de cratères. Ses flancs est, ouest et sud-sud-ouest sont aussi ponctués de cônes satellites et dômes de lave.

 

Kelud-2005---MR.jpg

Java - Kelud : le cratère et son lac, en 2005 -  avec l'aimable autorisation de  © Martin Rietze - A.L.P.E.

 

Depuis l’an 1000, plus de trente éruptions ont été enregistrées. Les morts et les destructions sont dues à des éruptions brèves mais violentes au cours desquelles l’eau du lac de cratère est éjectée, accompagnées de coulées pyroclatiques et de lahars.

Le Kelud domine des plaines densément peuplées, Kediri et Blitar. Quelques 2.390.000 personnes vivent sous ce volcan qui les surmonte de 1650 mètres. Il est d‘autant plus dangereux que ses flancs sont profondément entaillés favorisant les écoulements.

 

lahars-Kelud-1919--1966--GVP.jpg

Carte des drainages du flanc ouest du Kelud, avec les zones de Kediri et Biltar - avec les zones affectées par les lahars consécutifs aux éruptions de 1919 et 1966, et aux pluies après 1966. carte Rodolfo / GVP 1999.

 

En 1919, l'éruption a expulsé 38,000 m3 d'eau provenant du lac de cratère générant des lahars qui se sont écoulés jusqu'à 37 km du cratère et ont recouvert une superficie de 131 km2, inondant 104 villages et tuant 5,160 personnes (Thouret et al., 1998) … suite à celle-ci, des travaux de drainage du lac ont été entrepris, qui ont fait baisser le niveau de plus de 50 mètres. Ces efforts ont été anéantis par l’éruption de 1951 qui a approfondi le cratère de 70 mètres, laissant un volume de 50 millions de m³.

En 1966, une nouvelle éruption a fait plus de 200 morts ; après quoi, un autre tunnel de drainage plus profond fut creusé, réduisant le volume du lac à seulement un à deux millions de m³. Des travaux de contrôle des lahars – Sabo dam - ont également été pratiqués.

 

La composition de ce lac de cratère diffère de celles fréquemment observées dans les autres lacs de cratères actifs où les gaz magmatiques (SO2, HCl et HF) se déchargent directement dans le lac ou dans le système hydrothermal sous-jacent.

Les eaux du Kelud sont de type "neutre-chlorure" riches en Na et K qui reflètent plutôt un système hydrothermal où les fluides ont été complètement neutralisés par la roche et où l'apport de gaz magmatiques est inexistant.

Les eaux du lac du Kelud sont de pH neutre et seule une petite partie du

CO2 est transformée en bicarbonates, le reste passe à travers le lac et dégaze à la surface du lac. Les méthodes d'analyse des mesures de flux de CO2 ont permis de distinguer deux grands processus de dégazage. Le premier processus est un dégazage sous forme de bulles et le second est un transfert de CO2 par diffusion vers l'atmosphère. Ces deux processus de dégazage proviennent des fluides contenus dans le système hydrothermal. (ULB – Prof. Alain Bernard et Thèse d’Agnès Mazot 2004).


La surveillance par les équipes du VSI – Volcanological Survey of Indonesia  et de l’ULB – Université Libre de Bruxelles / FUNDP a révélé l’influence hydrothermale du lac depuis le début des années 90. Sa température  a été de plusieurs degrés supérieure à celle de l’air ambiant, en gardant un pH proche de la neutralité. En 2004, sa profondeur était de 34 m., son diamètre de 350 mètres pour un volume de 2,1 Mm³ d’eau (VSI).

 

Entre août et septembre 2007, la couleur du lac se modifie, passant du traditionnel vert à jaune puis bleuté.

 

Kelud-ULB-colour_150807_ss.JPGKelud-ULB-colour_310807_ss.JPG

Kelud---ULB-colour_060907_ss.JPG

Changements de couleur du lac du Kelud, respectivement les 15 et 31 août et 7 septembre 2007 - Photographs courtesy of Akhmad Solikhin and Khirul Huda (CVGHM)./ ULB / A. Bernard

 

2007---Kelud---GVP.jpg

Volcan Kelud - Sismicité, température e l'eau du lac et niveaux d'alerte du volcan entre juin et novembre 2007 - doc. GVP / Surono & A. Bernard.

 

Début novembre 2007, l’extrusion d’un dôme de lave substantiel a débuté au centre du lac de cratère ; cette activité fut passive, même au niveau du contact entre le dôme et le lac, sans projections d’eau , ni de cendres. Le dôme a grandi rapidement, formant une structure déprimée au centre, et entourée des restes du lac. Fin novembre, le dôme est qualifié de stable, bien que toujours en éruption.


kelud_e33219.jpg

Kelud - le dôme de lave et les restes du lac de cratère le 30.11.2007 ; de nombreux fragments se détachent du dôme et roulent sur ses flancs et on aperçoit la dépression sommitale - photo © Tom Pfeiffer / Volcanodiscovery in GVP.

 

Kelud-06.12.2007---CVGHM.jpg

                        Le dôme du Kelud le 06.12.2007 - photo CVGHM / ULB - A. Bernard

 

kelud--26Jan2008---ULB.jpg

Le dôme du Kelud est devenu plus anguleux et occupe toute la place dans le cratère - 26.01.2008 - photo CVGHM / ULB - A. Bernard

 

En mai 2008, des rapports provisoires estimaient que l’extrusion du dôme avait cessée ou était suspendue. Le VSI estimait alors ses dimensions à 20 m de haut, 400 m. de large, pour un volume de 35 millions de m³.

Au milieu du mois de mai, le lac a pratiquement disparu ; les températures des eaux mesurées à la terminaison du drainage, à 960 m. du dôme, restent supérieures à celles du lac lui-meme, 66,7 °C.

L’activité phréatique et le dégazage magmatique demeurent faibles, avec une petite quantité de poussières émise et l’absence de lahars … le niveau d'alerte du Kelud est repassé au vert le 12 mai 2008.

 

Kelud-dome-26.11.2010---2-AVE.jpg             Kelud - le dôme est toujours bien fumant en novembre 2010 -  © Antony Van Eeten

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Kelut

- ULB - thèse d'A. Mazot -Dégazage du CO2 et bilan thermique du lac de cratère du Kelud - 2004

- IAVCEI - Commission of Volcanic lakes - Kelud volcano is showing many signs of unrest since july 2007 / ULB - link

- Photos ALPE / M.Rietze, VolcanoDiscovery / Tom Pfeiffer, Antony Van Eeten.

Commenter cet article

voyage bali/indonesie 25/04/2012 07:51


C'est incroyable, le lac change de couleur à chaque étape de l'éruption !

Bernard Duyck 28/04/2012 08:57







Articles récents

Hébergé par Overblog