Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Pour terminer la série sur les lacs de cratère, nous partons pour la frontière Sino-Coréenne et " le lac du ciel ", le lac Tianchi.

 

changbaishan_QGaqbv.jpg             Le lac Tianchi, dans la caldeira du Changbaishan - photo QGaqbv


Son altitude est de 2.189 mètres, , sa profondeur de 380 mètres et ses eaux ont une température moyenne de 7,3°C. Entouré bien souvent de nuages, il est courant d’y rencontrer soleil et pluie, en même temps ou se succédant en un court intervalle. Parfois, il pleut d’un côté tandis que le soleil luit de l’autre. De mi-octobre à mi-juin, le lac est recouvert par la glace.  

Ce paysage grandiose et ce climat surprenant ont inspiré des légendes : un monstre habiterait le lac … certains visiteurs l’aurait même photographié, comme celui du Loch Ness.

 

Changbaishan.jpg              Le massif du Changbai - avec le volcan Changbaishan et le lac Tianchi - photo Ivren.cn

 

Lake-Tianchi-04.04.2003----ISS006-E-43366.jpgUne vue plus zénitale du Changbaishan et du lac Tianchi - photo Nasa ISS006-E-43366 / 04.04.2003


 Le pic Baiyun constitue le point le plus haut du massif Changbai avec ses 2.745 m ; 15 autres sommets entourent le lac du ciel, constituant un des panoramas Chinois d’exception.

 

Le lac Tianchi est la source de trois rivières, la Songhua, la Tumen et la Yalu.

Au nord du lac du ciel, la rivière Chencha  se transforme en rapides avant de chuter de 68 mètres : c’est la chute Changbai, la plus haute " chute volcanique " au monde. Elle se laisse approcher par le bas, mais on peut aussi l’apercevoir en grimpant sur les hauteurs à Heifengkou.  Des dizaines d’autres chutes d’eau décorent le nord du massif.

 

changbaishan-changbai_falls.jpg                  Les chutes Changbai sur la rivière Chencha - photo Bartellonline.com

 


Le lac Tianchi occupe la caldeira du volcan Changbaishan, un stratovolcan massif  de 60 km. de diamètre,  situé à la frontière Sino-Coréenne.

Diverses dénominations qualifient ce volcan : en Coréen, le mont Baekdu, en Chinois, le mont Changbai  - si l’on se réfère uniquement à la montagne – ou Baitou – si l’on parle à la fois de la montagne et du lac.

 

Ce volcan à dominante trachytique et rhyolitique s’est construit sur le volcan-bouclier Laoheidingzi. Des cinder cones alignés N-NE. habillent le massif.


En l’an 969+/-20 , une éruption de VEI 7 envoya des tephras rhyolitiques et trachytiques jusqu’au nord du Japon et formé en partie la présente caldeira, large de 5.000 mètres et profonde de 850 mètres.

Cette éruption a vidé la chambre magmatique contenant un mélange de magmas de composition différente. Elle peut se diviser en trois phases :

Tephra-Changbaistan.jpg1. une phase plinienne obscurcissant le ciel et formant une colonne éruptive montant dans la stratosphère, et causant des chutes de cendres massive et étendues jusqu’à Hokkaido, au Japon, situé à 1200 km. à l’ENE.

Isopaque de retombées de tephras - doc. GVP / Revised by Zou and others (2010) after Machida and Arai (1983).

2. une phase ignimbritique : après un repos de six mois, cette éruption et l’effondrement de sa colonne éruptive ont généré d’importantes coulées pyroclastiques se déplaçant sur 70 km. , accompagnées de grands dépôts d’ignimbrites.

Ces deux phases concernent ensemble 95% du volume total de magma émis sous forme de ponces rhyolitique blanche à grise. Elles ont été courtes, de l’ordre d’un à deux jours.

3.  une phase phréatomagmatique : à la fin de la seconde phase, la plus grande part de rhyolite riche en gaz a été émise, faisant place à un magma moins évolué en provenance des niveaux inférieurs de la chambre magmatique ; il sera émis sous forme de ponce trachytique noire. Des explosions phréatomagmatiques et des avalnches de débris se sont poursuivies durant plusieurs années.


D’autres petites éruptions ont été enregistrées jusqu’au 15° siècle ; les dernières explosions sont datées de 1668, 1702, 1898 et 1903 … ce qui est loin d’en faire un « volcan endormi » !

 

Témoins de cette activité : Les sources chaudes de Changbai se trouvent à moins de deux km. de la chute. Leur température s’échelonne entre 60 et 82°C, ce qui leur confère des vertus médicinales pour soigner l’arthrose, les dermatoses et les états de fatigue.

 

800px-Changbai_hotspring---Shizhao.JPG                                  Les sources chaudes de Changbai - photo Shizhao.

 

Nouvelles récentes du volcan Changbaishan / Baekdu :
 

Le Tianchi Volcano Observatorya collecté des données depuis 1999 concernant la sismicité, la déformation et le taux d'hélium des gaz du Changb.-1999-2010-Mag.-et-nbr-seismes---Liu-2011.jpgvolcan. Ces résultats mettent en lumière la crise sismique entre mi-2002 et mi-2005.

Sismicité (nbr. de séismes et magnitude) entre 1999 et début 2010 au Changbaishan - doc. Liu & al. 2011


En 2010, un séisme de magnitude 6,9, à proximité du Mont Beakdu, a ému les volcanologues chinois et coréens, qui craignent une affectation de la chambre magmatique du volcan ; la topographie – le volcan subit une inflation annuelle de 3 mm - et les émissions récentes de gaz volcaniques au niveau de la caldeira posent problème.

Les autorités se concertent sur les mesures à prendre en cas d’éruption, et la concertation concerne aussi professeurs et écoliers chinois, coréens et nippons.

 

En absence d'autres sources, et devant la désinformation courante de la part de ces pays totalitaires, il convient de prendre ces dernières informations avec les précautions d'usage.

 

Dear_Leader_Kim_Jong_and_Eternal_President_Kim_Il.jpg 

Affiche de propagande Nord-Coréenne, montrant les leaders Kim Jong Il et Kim Il Sung devant le lac Tianchi - Les Coréens considèrent le mont Baekdu comme leur lieu ancestral d’origine ; il fait partis des trois montagnes sacrées et les légendes la concernant remontent au premier royame de Corée en 2.333 avant JC.


La région montagneuse de Changbai est d’une surprenante diversité biologique et paysagère ; on y trouve des animaux rares, de splendides lacs, des chutes d’eau, des sources chaudes dans un écrin forestier bien conservé.

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Changbaishan

- Slow Deformation of Mt. Baekdu Stratovolcano Observed by Satellite Radar Interferometry - by Sang-Wan Kim and Joong-Sun Won / Yonsei Univ. Seoul.

- Intensive hydratation of the mantle transition zone beneath China caused by ancient slab stagnation - by TKuritani & al./ Nature geoscience.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog