Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

newberry_caldera_oregon.jpg

Une partie de la caldeira de Newberry, avec à gauche East lake, Central pumice cone et à droite, Paulina lake - on aperçoit au centre, derrière le cône, la Big Obsidian Flow. - photo aérienne USGS.


Deux lacs de cratère jumeaux, Paulina lake et East lake, occupent la caldeira du volcan-bouclier Newberry, dans l’Oregon.

Cette structure basaltique à basalto-andésitique comporte quelques 400 cinder cones, principalement situés sur les flancs N. et S.; le volcan a produit des éruptions associée à la formation d'une spectaculaire caldeira de 6 km sur 8, formée il y a 300 à 500.000 ans et occupée initialement par un seul lac, qui a été séparé en deux entités par l’activité volcanique post-caldeira.

 

newberry-caldera.gif    Carte des coulées visibles dans la caldeira de  Newberry - document US Forest service.

 

usa-2200-copie.jpg                   Paulina lake, depuis le sommet de Paulina peak - ©Jean-Michel Mestdagh

 

usa-2224-copie.jpgCentral Pumice cone, sur les coulées séparant les deux lacs, Paulina à gauche, et East lake, à droite. - ©Jean-Michel Mestdagh


Les lacs jumeaux, Paulina et East lakes :

Le flux aqueux rentrant provient de la fonte de la neige, des sources chaudes et du suintement d’East lake, plus haut de 15 mètres; le flux sortant est principalement au niveau de Paulina Creek et des cascades jumelées de Paulina falls.

 

usa-2026-copie.jpg                                 Les cascades de Paulina falls  - ©Jean-Michel Mestdagh .


Paulina lake, profond de 76 mètres, présente en été une stratification thermale, avec le thermocline aux environs de 15-18 mètres.  Ses eaux restent relativement froides avec une température maximum de 18°C en été. C’est un des rares lacs américains a pratiquer un "turn over" saisonnier.

La chimie de Paulina lake est inhabituelle : la concentration ionique y est particulièrement élevée pour un lac qui n’est pas qu’un bassin d’évaporation, et de loin supérieure à celle de son voisin, East lake. La concentration en sulfates est par contre plus faible dans Paulina lake.

Ces deux lacs sont influencés par le flot en subsurface venant de sources chaudes, qui contribuent à la haute concentration en ions.

 

La présence de sources chaudes à East lake est connue depuis longtemps, Paulina-OPTI-hotsprings---oregonphotos.jpgun peu moins sur Paulina lake, où la température atteint 36°C. Découvertes en 1911, ces sources n’ont pas fait l’objet d’un développement d’établissements de cure, à part un "resort" localisé sur la berge SE. d’East lake.

Paulina hot springs - Oregonphotos.


Ces eaux, chaudes et chargées en minéraux, passent dans les lacs et leur transfèrent leur chaleur, ce qui se traduit par une croissance rapide des poissons du lac qui triplent de grandeur en à peine un an, et font le bonheur des pêcheurs.

 

Un forage en 1981, à proximité de Big Obsidian Flow qui est entré dans le lac il y a 1300 ans, a enregistré des températures atteignant 280°c à 932 m. sous la caldeira ...la plus haute température constatée pour un volcan "endormi" de la chaîne des Cascades.

Ceci cumulé au fait que Newberry a  été l'objet, durant les 600.000 ans passés, de milliers d'éruptions ... et au cours des derniers 10.000 ans, d'au moins 3 éruptions de VEI 3-4, signifie qu'il est loin d'être "éteint" !

Sa caldeira constituant une destination touristique et la ville toute proche de Bend étant en croissance permanente nécessitent que le volcan soit surveillé de près de façon à pouvoir intervenir au moindre signe de nouvelle activité. L'USGS a installé en 2011 un réseau sismique composé de 8 stations, ainsi que des stations de mesure GPS. Ce projet, d'un coût estimé à 250.000 $ , pourra enregistrer les mouvements du magma et le départ des épisodes de fracturations de roches (détection sismique), ainsi que les changements en surface (mesures GPS de déplacements) - rapporté par le journal de Bend , "The bulletin"  04.04.2011.

 

usa-2174-copie---Paulina-peak.jpg                               Paulina lake et Paulina peak - ©Jean-Michel Mestdagh .

 

Newberry, un volcan "en or" ?

 

L'Oregon n'est pas doté jusqu'à présent de plan d'exploitation géothermique; après les traditionnelles "escarmouches" entre les pro- et les contres, on attend le permis d'exploitation pour milieu 2011. "Davenport power", une jeune société spécialisée dans les énergies renouvelables, projète des forages d'exploration et l'Oregon institute of Technology - Klamath falls - a proposé de l'utiliser ce type d'énergie pour son campus.

 

geotherm-Newberry-red-jpg

                              Le circuit chaud en rouge, le froid en bleu - doc. Oregon live.

 

Le volcan a fourni par le passé, armes et outils d'obsidienne aux indiens natifs, fournira-t il à la génération actuelle une source d'énergie propre et renouvelable ? ... Newberry, un volcan en or ?

 

Sources :

 

- Global Volcanism Program - Newberry

- CVO - Newberry volcano & caldera

- USGS - volcano hazards at Newberry volcano, Oregon - link.

- The Bulletin - newspaper of Bend

- Oregon live - is energy solution under Oregon volcano ? - link.

Commenter cet article

Fred 11/05/2012


Belle destination de voyage. Je découvre aussi avec votre site la grande diversité des volcans endormis. Tous les ans j'ai l'impression au moins un de ces volcans se réveille...où sera le
prochain. L'année dernière c'était El Hierro.

Articles récents

Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog