Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

White_Island-_New_Zealand---Rfleming.jpg

                       White island - un jour où le cratère est bien dégagé - photo Rfleming

 

White island , une île-volcan inhabitée de 2,4 km. sur 2, est située  50 km. au nord de l’archipel Néo-Zélandais, dans la baie de Plenty. C’est en fait la partie émergée d’un grand volcan de 16 km. sur 18.

A 5 km. au NNO. de White island, un groupe de rochers, appelés Volckner Rocks, sont des restes d’un dôme de lave.

 

fiches_white-island_carte-J.Boyer-Lave.jpgCarte topographique des fonds marins aux environs de White island, mettant en évidence le fait que l'île
ne représente que la partie sommitale émergée d'un volcan sous-marin - Fiche L.A.V.E. / Joël Boyer


La partie émergée consiste en deux stratovolcans andésitique à dacitique qui se chevauchent. Le cratère sommital est égueulé et s’ouvre vers la mer, en pente douce.


Bien que le volcan fasse partie intégrante des légendes Maori, son activité historique, répertoriée depuis 1826, se résume seulement en des éruptions modérées de type phréatomagmatique et strombolienne. Au cours des 19° et 20° siècles, la formation de nouveaux évents a causé des changements rapides de la topographie du cratère. En 1914, un effondrement des parois du cratère a provoqué une avalanche de débris qui a emporté les mineurs de soufre et leurs installations. Ils disparurent sans laisser de traces. Seul survivant de la tragédie, le chat du camp qui fut recueilli quelques jours après le drame par un bateau de ravitaillement. Un nouveau camp fut établi à un endroit plus sûr, mais la mine de soufre fut abandonnée en 1930, pour manque de rentabilité. Ne subsistent que quelques restes corrodés par les gaz soufrés.

 

White_Island-sulfur-mine---JShook.jpg                         White island - les vestiges de la mine de soufre - photo J. Shook

 

Aux environs de Noël 1976, l'activité forme deux nouveaux cratères, dont l'un, baptisé Christmas crater, aura une activité continue jusqu'en mars 1978, date à laquelle un nouveau cratère d'effondrement se forme, qui s'appellera Gibrus crater. Cet épisode, du 18.12.1976 au 29.06.1982, a un indice d'explosivité volcanique de 3, selon le GVP.

 

White-island---Christmas-crater-12.02.77-NZGS-S.Nathan.jpg     White island -  éruption au Christmas crater le 12 février 1977 - photo S. Nathan NZGS


White-Island---GNS-sc.channel.jpgLe cratère abrite un lac acide rarement visible en entier, car caché en partie par un panache blanc de dégazage … ce qui lui a valu son nom anglais.

White Island fut ainsi nommée par le capitaine Cook, en 1769, à cause de son aspect. Celui-ci ne mentionna pas qu'il s'agissait d'un volcan.

Son nom en Maori est "Te Puia o Whakaari ", qui signifie "le volcan dramatique".   Photo GNS channel.

Les fumerolles ne marquent pas que le lac acide et ses bords, mais fusent d’évents disséminés un peu partout dans ce paysage dantesque et toujours en mutation où de nouveaux évents, des jets de gaz chauds, des trous emplis de boue bouillonnante et de mini cratères apparaissent et disparaissent.

 

AVE-9.jpg

         White island - jets de gaz bruyants - © Antony Van Eeten 2009.

 

AVE-23.jpg       White island - mares de boue - © Antony Van Eeten 2009.


AVE-13.jpg            © Antony Van Eeten 2009.

 

Chaque jour, plus de 2600 tonnes de gaz sont relarguées, à des températures allant jusqu’à 220°C.

 

-1--volcans-new-zealand--White-island--3-images--12168_1866.jpg       Panorama sur le lac acide de White island - sur base de 3 photos d' © Antony Van Eeten 2009.

 

AVE-16.jpg              © Antony Van Eeten 2009.


AVE-17.jpg                          © Antony Van Eeten 2009.


L’actuel lac est présent depuis 1999 :

Après moultes péripéties liées aux variations topographiques du cratère, en 1999, fin juin, un lac vert pâle occupe le cratère Metra et s’élargit. En juillet, le lac s’est développé sur le plancher du complexe cratérique 1978/90, inondant Metra crater et en partie l’aire de l’évent PeeJay. En novembre, ce lac a une couleur citron vert, et une température mesurée de 45°C.

 

Le lac est très acide, suite à l’interaction entre les eaux et les gaz volcaniques ; le pH est très bas, pour une température allant jusqu’à 65°C. Sa profondeur atteint 40 mètres, compte tenu du fait que son fond est sous le niveau marin ; son niveau peut varier de plusieurs mètres, suivant l’alimentation en eaux de pluies.


Les débordements du lac acide se font par le plancher du cratère en direction de la brèche, et ses eaux minéralisées se déversent en mer en y laissant une trace colorée.


White_Island_Lake_-2000-James-Shook.jpg            White island - le cratère, le lac acide et son run-off - photo 2000 James Shook

 

White_Island_---J.Shook.jpg         White island - la traînée en mer laissée par le débordement du lac aide - photo James Shook

 

AVE-1.jpg   White island - le cratère et la traînée de débordement vue du dinghy - © Antony Van Eeten 2009 

 

A part les inconvénients pour la peau et les vêtements dus aux émanations de gaz, le niveau de sécurité de ce volcan actif est suffisant pour 12168_186671531440_645396440_3391721_8069152_n.jpgpermettre des visites.

White Island est une propriété privée, devenue "réserve scénique" en 1953; à ce titre, on a la permission d'y accéder par l'entremise de tour operators autorisés, au départ de Whakatane, si le temps le permet. L'excursion dure 6 heures, comprenant aller-retour, visite de 2 heures dans le cratère, lunch et équipement (masque et casque) pour 200 $. - lien vers un des tour operators.  - Photo d' Antony sur place en 2009 - © Antony Van Eeten

Il est également possible d'effectuer cette visite avec dépose en hélicoptère.

 

Sources :

- Global volcanism Program - White island

- White island tours - PeeJay - link

- Magma origin and evolution of white island volcano, Bay of Plenty, NZ - By J.W. Cole & al. - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog