Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Dossiers

Grand_coulee_below_dry_falls.JPG

"La Grande coulée" : une partie de l'ancien lit de la Columbia river, vue de Dry Falls  - mise à jour des différentres coulées basaltiques - photo Hugo.arg / Duk

 

Le groupe basaltique de la Columbia River (CRBG) constitue une grande province ignée, couvrant une part des états de Washington, de l'Orégon et de l'Idaho en Amérique du nord.

 

2010Basalt_provinces_1550xRGB.jpgLes différentes provinces basaltiques du nord-ouest des Etats-Unis  - doc. Montana State university / NETL.

 

z-IMG_7336-copie.jpgLa Snake river a creusé le  plateau basaltique de la ESRP , à Twin Falls / Idaho - © Bernard Duyck

 

La subduction de la plaque Farallon (plaque tectonique fossile dont il ne reste à ce niveau que la plaque Juan de Fuca) sous le côté ouest de la plaque nord-américaine a créé l'arc volcanique des Cascades et dessiné les grandes lignes du bassin de la Columbia river, entre 150 et 90 millions d'années. Le bassin était alors recouvert d'une vaste mer intérieure qui disparut plus tard suite au soulèvement du niveau du sol.

A la fin du Miocène et le début du Pliocène, cette région fut noyée sous des émissions massives de basalte, estimées d'un volume de 174.000 kilomètres-cube,  qui ont recouvert une surface de 163.700 km².

Les phases éruptives les plus importantes sont datées de 17-14 millions d'années, intervalle au cours duquel 99% de la masse de basalte fut relarguée. D'autres éruptions eurent lieu entre 14 et 6 Ma, moins extensives.

 

CRBG_stratigraphic.gif            Les subdivisions du CRBG, avec dates d'émissions et volumes émis - doc. USGS.

 

Quelques grandes périodes d'installation basaltique :

- Innaha basalt : 17,5-17 Ma au nord-est de l'Oregon. - 5,5% du volume du CRBG.

- Grande Ronde basalt : 17-15,5 Ma - 87% du CRBG. (voir carte des aires recouvertes ci-dessous) - Cette formation est caractérisée par de nombreux dykes, appelés essaim de dyke Chief Joseph (> 20.000 dykes) dont certains larges de 5-10 m. Le poids des laves émises força la subsidence de la zone, créant le bassin de la Columbia.

- Wanapum basalt : 15,5-14,5 Ma - 6% du CRBG

composé de Eckler Mountain member (15,5 Ma), de Frenchman Springs member (15,5 Ma), de Roza member (14,9 Ma), et Priest Rapid member (14,5 Ma).

- Saddle Mountain basalt : 14-6 Ma - 1,5% du CRBG - et composée de nombreuses coulées (voir diagramme ci-dessus).

 

 

 

Columbia-river-basalts---Alt-et-Hyndman.gif

Grande-Ronde-basalts---Alt---Hyndman.gif

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En vert, l'étendue couverte par les basaltes du CRBG - en bleu, l'aire couverte par les basaltes de Grande Ronde - cartes Alt & Hyndman / Digital Geology of Idaho.


Le CRBG connu des inondations notoires à la fin de la dernière glaciation : les "inondations du Missoula" - Missoula floods - furent provoquées par des ruptures périodiques de barrages de glace concernant le lac glaciaire Missoula; le gigantesque débit des jökulhlaups , estimé à 10 fois le débit actuel combiné de tous les fleuves de la planète, et sur des dizaines de milliers d'années, a mis à jour les coulées basaltiques stratifiées en divers endroits : Wallula Gap, La Palouse river, les gorges de la Columbia river et Channeled Scablands.

 

map_missoula_floods.gif                            Les inondations du Missoula - doc. USGS.

 

Palouse-Canyon---ph.jpg  La Columbia river entaille les couches basaltiques à Palouse canyon - photo Williamborg.

 

interstate-84_basalt_flow_near_celilo_2005.jpg          Les coulées basaltiques près de Celilo - photo Lyn Topinka / Smithsonian instit.

 

wallula_gap_basalts_right_bank_2005.jpg         Les basaltes de Wallula Gap - rive droite - photo Lyn Topinka / Smithsonian instit.

 

Quel est l'origine de ces inondations basaltiques répétées ?

Comme pour les autres LIP's, l'hypothèse la plus vraisemblable, de tels volumes exceptionnels de laves tholéiitiques en une période restreinte et sur une surface relativement réduite, se rattache à un panache mantellique profond.

Des études récentes impliquent le point chaud du Yellowstone, à qui on attribue maintenant deux zones de propagation magmatique : d'une part la Snake River plain en direction du Yellowstone, les High Lavas Plains en direction de l'Oregon d'autre part; et la production de la CRBG.

 

Yellowstone-2.jpgLignes bleues : isochrones marquant les émissions basaltiques de la Sanke River plain (dir.NE) et de la High Lalas Plain (dir.NO) - Age des basaltes émis : différentes surfaces de teintes bleues. - doc. R.Christiaensen & others.

 

Geochronologie-of-volcanism-of-oregon-high-lava-plains-15-c.jpgGéochronologie du magmatisme dans deux directions et zone couverte par la tête du panache mantellique du Yellowstone -  CRB : Columbia River Basalt - HLP : High Lavas Plains - YSRP : Yellowstone-Snake River Plain - les triangles noirs : volcans de la chaîne des Cascades.

doc. Br.Jordan MantlePlumes.org.

 

 


HLPFig3_548.gif

 

Schéma de migration du magmatisme vers l'ouest - CRB : Columbia River Basalts, YSRP : Yellowstone-Snake River Plain , HLP : High Lava Plains . - Doc. Br.Jordan MantlePlumes.org.

 

Sources :

- Columbia River Basalt Province - by K.Straub & P.Link  / Dpt.geosciences Idaho state university. - lien.

- The origin of the Columbia River flood basalt province : plume versus nonplume models - by P.Hooper, V.Camp, St.Reidel and M.Ross./ Geological society of America. - lien.

- Upper-mantle origin of the Yellowstone hotspot - by
R.Christiansen, G.Foulger and J.Evans .

- The Oregon High lava plains : proof against a plume origin for Yellowstone - by Br.Jordan / Mantle Plumes.org. - lien

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog