Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

  

800px-Pico_de_Orizaba----desde-cofre-de-Perote---Ricraider.jpg

                   El Pico de Orizaba - depuis le Cofre de Perote - photo Ricraider

 

El Pico de Orizaba, haut de 5.636 mètres, est le plus haut volcan mexicain. Ce stratovolcan est situé à l’extrémité est du Champ volcanique trans-Mexicain (TMVB)

 

Trans-Mexican-volcanic-belt---Tephrabase.gif            Localisation des volcans du TMVB - Trans-Mexican Volcanic Belt - carte Tephrabase.


Son nom en Nahuatl , Citlaltépetl, signifie "montagne de l’étoile" , et provient des radicaux accolés citlal(in) = étoile et tepetl = montagne.

Le nom espagnol, Orizaba, vient de la ville et la vallée au pied du volcan ... il serait une déformation de l'aztèque Ahuilzapa, qui se traduit par " la place où l'eau joue".

 

Le volcan est un lieu de légende : les Aztèques croyaient que le feu divin du cratère Orizaba avait consumé le grand serpent à plumes, Quetzalcoatl. Alors Quetzalcoatl, le dieu du savoir et du sacerdoce, prit forme humaine pour arpenter les mers,  jurant de revenir et de se venger de la nation aztèque.

 

Mexico Orizaba - geo.mtu.edu                        Le sommet du Pico de Orizaba  - photo go.mtu.edu

 

Pico-de-Orizaba---cratere---Summitpost.jpg             Le cratère du Pico de Orizaba, depuis le sommet - photo Summitpost.


Au départ du centre du cratère, sa topographie est asymétrique, avec sa face Est la plus élevée. Le cratère elliptique, de 478 m. sur 410, a une surface estimée de 154.830 m² pour une profondeur maximale de 300 mètres.


-Citlaltepetl_Glaciers---Ricraider.pngC’est aussi l’un des trois volcans mexicains à supporter neuf glaciers : Gran Glaciar Norte, Lengua del Chichimeco, Jamapa, Toro, Glaciar de la Barba, Noroccidental, Occidental, Suroccidental, and Oriental.

Le glacier principal s’étend sur 3,5 km. entre 5.650 et 5.000 mètres, couvrant environ 9 km².

 

Les glaciers du Citlaltepetl - doc. Ricraider


Ce volcan s’et construit en trois phases et consiste en trois stratovolcans superposés et dômes intrusifs : - Torrecillas – 650.000 – 250.000 ans ; Espolón de Oro – 210.000 – 16.000 ans ; et Citlaltépetl – de 16.000 ans à actuellement.


L’édification des Torrecillas et Espolón de Oro est contemporaine de la croissance du volcan Sierra Negra sur le flanc sud-ouest ; elle fut suivie de l’effondrement de l'édifice et de la production de volumineuses avalanches de débris et de lahars.

Une coulée de lave, nommée coulée Calcahualco, épaisse et formée d'orgues, est exposée dans une vallée au NE. du volcan; elle daterait de 530.000 ans / stade Torrecillas.

 

Le Citlaltépetl, le volcan moderne, s’est construit, entre la fin du Pléistocène et l’Holocène, par superposition de produits éruptifs, de nature andésitique visqueuse et dacitique. Au début de l’holocène, des éruptions explosives à répétition se sont accompagnées de la formation et de la croissance d’un dôme de lave et d’effusions. L’éruption la plus violente s’est produite en 6710 avant JC, atteignant une VEI 5 et caractérisée par l’extrusion d’un dôme de lave et des coulées pyroclastiques.

Ses éruptions historiques consistent en une activité explosive modérée et une activité effusive de coulées dacitiques. La dernière est datée de 1846, et qualifiée de VEI 2.

Le monitoring du volcan es assuré par le CENAPRED depuis l’installation, le 20 mars 1998, d’une station sismique à 4.150 mètres d’altitude.

  

Orizaba-coulee-dacitiqueSO.---G.Carraso-Nunez.jpgEnorme coulée de lave en blocs dacitique (110 m. épaisseur - 1300 m. de large au front de coulée - 5.500 m. depuis le cratère) A gauche, le Cerro Colorado, un dôme de lave dacitique, vieux de 90.000 ans et qui a produit des coulées pyroclastiques vers l'ouest. Photo Gerardo Carrasco-Núñez, 2002 (Universidad Nacional Autónoma de México).

 

montaOrizaba - montero.org   Les sommets environnants le Pico de Orizaba : Sierra Negra et au loin, le volcan-bouclier Cofre de Perote - photo Montero.org

 

Pour allécher les grimpeurs, une vidéo (et une carte) du site Mexico High Guiding

 

 

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Pico de Orizaba

- Mexico High Guiding - Pico de Orizaba - link

- Summitpost - Pico de Orizaba - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog