Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

Le volcan Llullaillaco est situé dans la Puna de Atacama à la frontière entre le Chili et l'Argentine.

Bien que restant inaccessible à la plupart d'entre nous, il mérite d'être cité comme un des plus hauts volcans historiquement actifs au monde : 6.739 mètres.


Argentinas-Llullaillaco-volcano.jpg                  Le Llullaillaco, dans son environnement désertique - photo Jaimé Jimenez / GVP


Le Llullaillaco s'est formé en deux grandes étapes :

- le vieux volcan - Llullaillaco I - est formé d'un large cône, fait de différentes coulées dacitiques épaisses. Sa partie supérieure s'est effondrée, il y a 150.000 ans, en produisant une avalanche de débris majeure vers l'est, s'étendant jusqu'en Argentine et entourant le cône du Cerro Rosado distant de 17 km.

Ces dépôts d'avalanche couvrent 165 km²; en raison d'un climat extrêmement aride et la quasi absence d'érosion, ils sont bien préservés.

- l'actuel volcan - le Llullaillaco II - commence à s'établir, il y a 10.000 ans au sommet de l'ancien édifice, constitué principalement de dômes de dacite et de coulées de lave.

Son activité historique se résume en petites éruptions explosives et une petite coulée de lave courant 19° siècle.

 

Llullaillacp-09.12.20009-Nasa-ISS022-E-008285.jpg

Deux coulées de lave proéminentes, sur les flancs nord et sud, à l'aspect récent  ... datent d'après des analyses Ar/Ar dela fin du Pléistocène  (Richards and Villeneuve, 2001). 

Astronaut photograph ISS022-E-8285 was acquired on December 9, 2009 - NASA/JSC Gateway to Astronaut Photography of Earth. Caption by William L. Stefanov, NASA-JSC.

 

Une photo, prise par l'équipage 22 de la station spatiale internationale en 2009, permet d'analyser ces importantes coulées :

- on trouve d'une part des structures en soufflet d'accordéon : les laves fortement visqueuses se sont écoulées lentement, et  le dessus de la coulée s'est refroidi en formant une série de crêtes parallèles, orientées à 90° par rapport à la direction de la coulée.

- D'autre part, on retrouve des "digues de flux" (flow levees) formées lorsque les côtés de la coulée sont plus rapides que le centre de celle-ci, formant une structure avec des parois.

 

Llullaillaco---ruines-argentine-15-16s-JPG Llullaillaco côté argentin - Ces ruines incas du 15-16° siècle constituent le plus haut site archéologique mondial - photo Summitpost.

 

L'autre centre d'intérêt du Llullaillaco vient des momies retrouvées à proximité du sommet, à 6.730 mètres !

  

En 1983-85, l'archéologue américain J.Reinhard découvre des restes incas sur les pentes supérieures du volcan; en 1999,  une équipe internationale financée par le National Geographic, composée de quatorze chercheurs, aguerris aux techniques d'escalade et de résistance à l'altitude, se déploie sur les flancs et découvre trois momies et une centaine d'objets, textiles, statues d'or et d'argent, poteries. Les "enfants du Llullaillaco", un garçon et deux fillettes, âgés entre 6 et 14 ans, sont retrouvés dans un état exceptionnel de conservation du au froid extrême, conjugué à l'hypoxie et un environnement aride. On les a appelés la Doncella, La Niña del Rayo et El Niño (la demoiselle, la fille de la foudre et le petit garçon) 

Ces momies constituent un témoignage unique au monde d'un empire disparu il y a moins de cinq siècles. Entourées de glace, les corps sont transportés dans la proche ville argentine de Salta.

 

mummy-and-man-extracting-hair.jpeg                           Nettoyage et prélèvements sur la momie de "La Doncella" - doc. MAAM

Sa robe brune est sanglée à la taille par une ceinture avec des dessins géométriques qui combinent des couleurs claires et sombres avec des bords rouges. Elle porte sur ses épaules un manteau ou lliclla gris, soutenu par une broche d'argent au niveau du haut du thorax. Sur sa poitrine près de l'épaule droite, on remarque un ensemble ornemental fait d'os et de métal. Ses longs cheveux sont peignés avec petites tresses, comme c'était la coutume dans certains villages de la Cordillère des Andes. Les coiffures et ornements sur la tête ont été utilisés pour identifier les personnes culturellement et géographiquement.
Son visage a été peint avec des pigments rouges, et au-dessus de la bouche, des morceaux de feuilles de coca ont été retrouvés.


"Victimes" du rite de la Capacocha, qui s'accomplissait de façon cyclique, pour obtenir les faveurs des dieux, en leur offrant la vie d'enfants. Sélectionnés pour leur perfection physique parmi les classes dominantes, ceux-ci étaient amenés jusqu'à Cuzco et reçus par l'Inca, puis acheminés jusqu'au lieu du sacrifice. L'anthropologue G. Recagno explique : " Dans les régions assujetties se déplaçait un représentant de l'Inca avec un enfant qui allait se transformer en un dieu : il ne mourrait pas et allait pouvoir surveiller tout ce territoire du haut de la montagne. Il devenait un gardien du territoire, un être divinisé. Un système très bien rodé pour, à travers la religion, et la peur, exercer une politique de domination à travers les sacrifices . Au sommet, on endormait les enfants, par ailleurs épuisés par une marche de 1.600 kilomètres, avec de “la chicha”, un alcool de maïs et sous l'effet du froid, de la basse pression, ils s'endormaient jusqu'à mourir d'hypothermie."

Les corps seront préservés au MAAM - le musée d'archéologie de haute montagne - par un système avancé de cryogénie , en étant maintenus dans des capsules de verre avec un contrôle permanent de l'atmosphère qui les entoure : température, humidité, pression, composition de l'air.

 

burial-artifacts.jpg          Sandales et poteries retrouvées à proximité des momies du Llullaillaco - doc. MAAM

 

 Sources :

- Global Volcanism Program - Llullaillaco

- MAAM - Museo de Arqueología de Alta Montaña -Los Niños del Llullaillaco


- Summitpost - Llullaillaco - comment y aller et s'équiper.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog