Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques

Le 20 février 1943, la terre tremble au lieu-dit " Cuitzyutziro ", au Mexique, et libère de grandes flammes, une épaisse fumée et une odeur de soufre … un des plus jeunes volcans de la planète naît sous les yeux de Dioniso Pulido et de sa femme travaillant sur leur champ de maïs : il sera actif durant neuf ans et va former un cône aux pentes escarpées : le Paricutin.

 

Paricutin-1943--2----archives-NOAA.jpg                                            Le volcan Paricutin en 1943 - archives NOAA


L’éruption de 1943 – 1952

Pedro Corona Chávez, de l’Universidad michoacana de San Nicolás de Hidalgo, distingue quatre périodes :

 

1. la période Quitzocho : du 20 février au 18 octobre 1943.

Après une série de séismes et un soulèvement du sol de plusieurs mètres, une fissure s’ouvre le 20 février 43 vers 16heures ; elle mesure un peu plus de cinquante mètres de long, cinquante centimètres de profondeur et cinq centimètres de largeur. Paricutin---Dionisio-Pulido--.jpgVers 17 heures, de la fissure, fusent des vapeurs, du soufre et des cendres, puis ce sont des scories incandescentes : une phase d’activité strombolienne vient de débuter. Les matériaux éjectés s’accumulent vite sur un demi-mètre de diamètre. Les campesinos, terrifiés, regagnent leur village de San Juan Parangaricutiro pour raconter leur mésaventure. Les faits sont consignés le lendemain au cours d’une session extraordinaire du Conseil municipal qui en informe le gouverneur de la province et le Président de la République.                       Dioniso Pulido - US.National archives

Le 21, à 8 heures, le cône de scories atteint déjà 10 m. de hauteur. L’activité s’intensifie et une coulée de lave progresse à 5 km/h. engloutissant les restes du champ et la ferme voisine. Quatre jours après l’éruption, le cône mesure 60 mètres de haut et des téphras sont projetés à 500 mètres de haut.

 

Paricutin-1943---US-Nat.-archives-Arno-Brehme.jpg                       Paricutin 1943 - photo Arno Brehme / US.National archives

 

Paricutin-1943---archives-NOAA.jpg                               Paricutin 1943, éruption strombolienne - photo archives NOAA


La phase la plus violente se déroule de juin à août 1943. Les habitants des villages de Paricutin (733) et de San Juan Parangaricutiro (1895), situés respectivement à 2 et 5 km. du cratère, sont contraints à l’exode.

 

ParangaricutiroParicutin.jpg     L'église de San Juan Parangaricutiro, avant son ensevelissement par les laves du Paricutin - 1943

 

1943.03.05-Quittzocho-lava-flow---E.Ordonez-UNnat-arch-jpg                   Paricutin 1943 - la coulée Quitzocho  - photo E. Ordonez - US.National archives


2. la Période Sapichu : du 18 octobre 1943 au 8 janvier 1944

En octobre, une bouche secondaire s’ouvre sur le flanc nord-est : le Sapichu.  

Son activité est caractérisée par l’extrusion abondante de laves et l’apparition d’une série de conduits volcaniques de petites dimensions. Son comportement est similaire à celui du cône principal, de type strombolien, mais de plus petite amplitude. Une période d’alternance éruptive avec le cône principal s’installe et va durer. 

 

Paricutin---Rafael-Estevez-1943.jpg                                                Paricutin 1943 - photo Rafaël Estevez


3. La période Taqui : du 8 janvier 1944 au 12 janvier 1945.

Elle est marquée par une réactivation du cône principal et de grandes coulées de lave, e.a. la coulée Taqui, de 60 mètres d’épaisseur sur 10 km. de long, recouvrant une superficie de 17 km² de terres cultivables. C’est à cette période qu’apparaît le petit volcan Mesa los Hornitos, au sud du cône principal.

 

1944.07.07-San-Juan-Parangaricutiro---W.Foshag.jpgParicutin - 07.07.1944 - L'église de San Juan Parangaricutiro menacée par les coulées de lave - photo W. Foshag

 

1944.11.half---paricutin-Ahuan-flow---Franz-Zierer.jpg                  Paricutin - mi novembre 1944 - coulée  de lave Ahuan - photo Franz Zierer

 

Paricutin---Taqui-lava-flow-44-45---Ken-Segerstrom-USGS.jpg                  Paricutin 1944 - la coulée de lave Taqui - photo Ken Segestrom / USSGS


4. La période Finale : de janvier 1945 à février 1952.

L’activité se poursuit en déclinant, interrompue par des périodes de calme de plusieurs semaines. Les périodes éruptives débutent toujours par une expulsion de matériaux pyroclastiques , suivie de coulées de lave. En janvier 1948, l’activité cesse durant trois ans … début 1952, la lave refait son apparition jusqu’au 25 février, date de fin d’éruption.

 

Progression du Paricutin - Luhr et Simkin

Profil du cône - distribution verticale des coulées de lave / celles de 1943 : en rouge foncé - in GVP / Luhr & Simkin

 

Paricu22-2--11.jpgParicutin et ses coulées - les villages engloutis - Pedro Corona Chávez  - Universidad michoacana de San Nicolás de Hidalg.

 

Au total, le Paricutin rejette, au cours de cette éruption strombolienne type, un volume de lave de 700 Mm³qui recouvre 18,5 à 25 km² ; les tephra, d’un volume estimé à 1300 Mm³, s’éparpillent sur 300km² et détruisant la végétation. Le cône de scories principal mesure alors 424 m. de hauteur. Cette éruption de VEI 4 qui a duré 9 ans n’aura causé la mort que de 3 personnes, frappées par les éclairs émanant du panache de cendres.

 

La suite ... dès demain !


Sources :

EL PARÍCUTIN  - Una de las Doce Maravillas Naturales del Mundo

Pedro Corona Chávez  - Universidad michoacana de San Nicolás de Hidalgo -  Instituto de Investigaciones Metalúrgicas, Departamento de Geología.

Commenter cet article

dominique Belmer 22/02/2013 09:58


Un grand merci pour ce blog passionnant . Au fil des jours il devient mon universite pourgrand malade a domicile !quelle ouverture sur la vie vous m offrez . Sincerement merci .


 

Bernard Duyck 22/02/2013 13:02



Nous avons un point commun ... je tiens ce blog pour occuper mes moments libres de garde-malade.


Je suis heureux que ces lectures vous fassent voyager virtuellement ! Bon courage !



Articles récents

Hébergé par Overblog