Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques

Surtsey_eruption-1963---Doc.-NOAA.jpg

              Surtsey , île-volcan née de la rencontre entre le magma et l'océan - photo NOAA 1963

 

Après les 70 ans du début de l'éruption du Paricutin, 2013 célèbre les 50 ans du début de celle de Surtsey .

 

Surtsey, une éruption sans beaucoup de signes avant-coureurs :

A partir du 11 novembre 1963, seule une odeur de soufre est perceptible par les habitants de Vik, au sud de l’Islande. Le 14 novembre au matin, le cuisinier d’un bateau de pêche remarque une odeur de soufre et de la fumée à l’horizon … il est 7h.30 et aucun S.O.S. n’est capté ! C’est bien une éruption volcanique qui débute. Vers 15 h., une fissure s’ouvre  et l’éruption, phréatomagmatique dans sa phase débutante, propulse cendres, vapeur et eau en jets cypressoïdes pulsatiles … un panache s’élève variant entre 6.000 et 10.000 mètres. Surtsey, une nouvelle île, nait.

 

Un anneau de tuff se constitue grâce au dépôts de tephra palagonitisés issus de " base surges " ou de retombées. Le 16 novembre, le volcan a 45 mètres de haut et 600 m. de large, et l’île présente un facies de ride allongée et coupée d’un bord à l’autre par une fissure active en 3-4 endroits. Le 23 novembre, la nouvelle structure atteint une altitude de 100 mètres, et de 140 mètres en fin d’année.

 

Surstsey-21.11.1963---geology.ohio-state.edu.jpg

                              Surtsey - 21.11.1963 - photo geology Ohio sate un.

                

Le 29 décembre, un panache est signalé entre Surtsey et Geirfuglasker … c’est une nouvelle éruption sous-marine, et les volcanologues, certains de la naissance d’une nouvelle île, la nomme Surtla. Mais le niveau du volcan n’atteindra pas la surface et le 6 janvier 1964, son activité s’arrête.

 Durant les premiers mois de l’éruption, le volcan développe deux types d’activité distincts, fonction de la pénétration on non du cratère par la mer : les panaches cypressoïdes de produits pyroclastiques et d’eau alternent avec des explosions et l’éjection de lave, cendres et lapilli.

 

Sur Surtsey, l’activité du cratère Surtur diminue en fin d’année 1963 pour cesser en fin janvier : l’île mesure alors 1.500 mètres de long pour une hauteur de 180 m.

Le 1° février 1964, des séismes sont ressentis aux Vestmann et vers minuit, des blocs incandescents sont projétés à une cinquantaine de mètres de hauteur ; un nouveau cratère s’est formé, Surtungur (Surtur junior) qui crache des fontaines de lave. Le 4 avril, une activité effusive démarre sur Surtur et un lac de lave de 120 mètres de diamètre se forme. Des coulées sont émises qui consolideront la masse de téphra instables … l’activité effusive va se poursuivre jusqu’en fin mai 1965 : l’île de Surtsey a alors une surface de 1,5 km², couverts pour un quart de laves, dont le volume , à cette date, est estimé à 270 millions de mètres cubes. Une activité fumerollienne persistante s’installe alors.

 

section-des-cones-de-tuff---Moore-1985---oregonstate.jpgSurtsey - coupe est-ouest des deux cônes de tuff formant le relief de l'île - pas d'exagération verticale - doc. Oregonstate un.

Surtsey_Island---ph.CanonS2.jpgSurtsey - le plateau de lave se termine par une falaise littorale et est bordé, au nord, par le cratère Surtur en tuff palagonitisé (surmonté actuellement par la station météo de l'île) - photo CanonS2.

 

 

Le 23 mai 1965, une tache sombre est aperçue par l’équipage d’un avion au NE de Surtsey et le lendemain, vers 7 h., la mer entre en ébullition. Vers 14h.30, les vitres des maisons de Heimaey tremblent, signe concomittant à une explosion qui fera naître un nouveau volcan : Syrtlingur.

Surt2---oregonstate.jpgFin mai, on distingue un cratère sous-marin, qui émet par intermittence des colonnes de cendres et vapeur …le 5 juin, le sommet du volcan émerge.


Surtsey et les îles-fantommes Jolnir, Syrtlingur et Surtla - en pointillé, trace de la fissure éruptive en échelon - doc. Oregonstate un. / Kokelaar and Durant, 1983 / From Moore 1985.

 

Le 6 juin, l’île a 10 mètres de haut, pour un diamètre de 35 mètres. Le 12 juin, la structure s’effondre et l’île va commencer à "faire le yoyo". Elle réapparait le 14 juin, elle atteint sa plus grande taille le 15 septembre : 65 m. de haut et un diamètre de 600 m. Elle est aperçue pour la dernière fois le 17 octobre.

 

Jolnir-22.08.1966-R.Williams-USGS.jpg

                          L'éphémère Jolnir le 22.08.1966 - photo R. Williams / USGS


La région demeure calme jusqu’au 26 décembre 1965, date du début d’une nouvelle éruption, cette fois au SO de Surtsey : Jolnir apparaît le 28 décembre. Cette île va suivre la même évolution que Syrtlingur : le 3 janvier 1966, elle mesure 90 mètres sur 45, pour quelques mètres de hauteur. Elle disparaît le 5 pour refaire surface le 15 janvier, avant de sombrer le 27. Février est marqué par sa présence du 7 au 16, puis du 28 au 3 mars. Elle sera définitivement engloutie le 20 septembre.

 

Tous ces centres éruptifs, principaux sur Surtsey, adventifs pour les autres, sont situés sur une même et unique fissure en échelons de 4,5 km. de longueur. Elle sera marquée, le 19 août 1966, par une dernière reprise de l’activité : une fissure s’ouvre dans le cratère Surtur, et trois hornitos émettent de la lave qui atteint la mer le 20.08. Toute activité s’arrêtera trois mois plus tard.

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Vestmannaeyjar

- Oregonstate un. - Surtsey - link

- Surtsey - the Surtsey research society - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog